alexametrics
Dernières news

Désignation d’un administrateur judiciaire sur les biens de Chafik Jarraya

Désignation d’un administrateur judiciaire sur les biens de Chafik Jarraya

Le tribunal de première instance de Tunis a décidé aujourd’hui, vendredi 11 août 2017, de désigner un administrateur judiciaire pour gérer les biens de l’homme d’affaires Chafik Jarraya.

 

L’homme d’affaires a été arrêté le 23 mai dernier dans le cadre de la campagne anti-corruption.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

eshmoun
| 12-08-2017 12:39
....n'est pas Bebjdid qui veut ! bravo chef !
Citpyen_H :bien dit!

amilcar
| 12-08-2017 10:56
un administrateur est un fonctionnaire il ne s'impliquera jamais à fond comme un propriétaire ou un actionnaire majoritaire
il percevra son salaire quoi qu'il arrive parfois même il fait tout pour faire couler la boite pour la faire racheter par des amis

Rayma
| 12-08-2017 10:48
Il a quand même oublié d'acheter quelques uns

Citoyen_H
| 11-08-2017 21:22

Je rejoints totalement l'avis de @babjedid.

Y en a qui vont se régaler royalement, tout comme lors de l'épisode de ZABA et des enfoirés de Trabelssi.

@babjedid
Les seuls experts qui nous restent, sont les experts en escroquerie venus dans les valises des affamés bagla-liha brouettistes et de leurs acolytes non moins affamés de la trika de l'apocalypse.

Depuis lors, l'arnaque est légion.

Salutations.







Tounsi toujours
| 11-08-2017 19:06
Je suis tout à fait d'accord avec vous.

babjedid
| 11-08-2017 18:24
j'ai rien contre monsieur jarraya ou l'administrateur pour dire attention des que l'état nomme un administrateur les sociétés bénéficiaire devienne déficitaire, le suivie par les experts et nécessaire

A lire aussi

Entre les artistes et l’Etat tunisien, ce n’est pas le grand amour !

24/06/2018 13:17
0

« Ils n’ont ni foi ni loi » ! C’est par ces termes que la députée au sein de l’ARP Sabrine

24/06/2018 11:33
4

Le centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (Credif) a

23/06/2018 21:05
4

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a

23/06/2018 19:55
16

Newsletter