alexametrics
Dernières news

Décès du père d’Olivier et Patrick Poivre d’Arvor

Décès du père d’Olivier et Patrick Poivre d’Arvor

Le père d’Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie et du journaliste Patrick Poivre d’Arvor est décédé vendredi 12 janvier 2018, vient d’annoncer l’ambassadeur sur son compte Facebook.

 

« Mon père vient de rejoindre ma mère de l’autre côté de la rive. Ils seront réunis ensemble dans quelques jours dans la terre de Reims où ils ont vécu longtemps, inséparables, amoureux et si bienveillants avec leurs trois enfants. En Tunisie, on ne se sent pas seul face au deuil. Les amis font partie de la famille. Merci beaucoup à toutes et à tous de leurs beaux et affectueux messages », a écrit l’ambassadeur dans un message accompagné des photos de ses parents.

 

« Mon père vient de nous quitter. Un homme très droit et profondément bon », a écrit son frère Patrick.

Business News adresse ses sincères condoléances à Olivier et Patrick Poivre d’Arvor.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (40)

Commenter

Mayday
| 15-01-2018 17:52
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur

Evoquer la mort sans penser à Victor Hugo, ce n'est pas possible.
Le chagrin d'un père pour son enfant est tout aussi immense que celui de l'enfant pour son parent.

Si on s'attarde un peu sur les commentaires des frères, P.D.A, on remarque que le degré de déchirement n'est pas le même face à cette " bête " qu'est la mort.

Pour Olivier : " Mon père vient de rejoindre ma mère de l'autre côté de la rive "...
Annonce, presque " normale "et un esprit, une sorte d'atmosphère apaisée qui s'en dégage.
C'est comme si pour lui, son papa était parti mais tout en étant présent.
Je serais presque tentée de dire qu'il a une approche naturelle de la mort...elle est de l'autre côté de la rive et elle ne fait pas peur.

Quant à Patrick : " Mon père vient de nous quitter "...on sent le cri déchirant de l'enfant qui semble haïr la mort qui vient de lui enlever un être cher. La mort vient de " NOUS " priver de...

Patrick n'a toujours pas apprivoisé la mort.

Ceci dit, quant à moi, je suis sereine pour leur papa puisque quelques jours avant France Gall ( Paix à son âme ) a ouvert la route du " Paradis Blanc " pour un Homme " très droit et profondément bon ". Quoi demander ou souhaiter de mieux que le paradis ?

Apprenons à apprivoiser la mort en faisant d'elle notre amie car face à la maladie, elle n'est pas aussi cruelle que ça.

Et comme l'a si bien écrit J.de la Fontaine :
" La Mort ne surprend point le sage ;
Il est toujours prêt à partir,
S'étant su lui-même avertir
Du temps où l'on se doit résoudre à ce passage. "

Et bien-sûr, toutes mes condoléances à la famille P.D.A. et que la Paix accompagne l'Âme de leur papa ( une belle Âme, ça ne meurt jamais ! ).

Monia
| 15-01-2018 14:45
vous savez quoi, en ce temps-là j'étais scolarisée en primaire de l'autre côté de la Méditerranée dans mon petit coin de Bretagne, et à la récré du matin, sous l'égide de Pierre Mendès France, l'école distribuait à chaque écolier un verre de lait et un biscuit, souvent un petit pain d'épices en forme de quenelle (quel souvenir ce petit pain d'épices!).

Abel Chater
| 15-01-2018 08:15
Il transforme le deuil d'autrui en une clownerie de cirque.
Il importe un copier-coller : "les mots sont bien peu face à votre peine, mais soyez assurés que vous pouvez compter sur notre soutien", sans qu'il ne sache, ni qu'il ne comprenne qu'un tel modèle de message, ne s'écrit et ne pourra être valable qu'entre des proches, jusqu'à des amis intimes ou des supérieurs. Mais quel soutien pourrait compter, un ambassadeur de la France à Tunis, d'un émigré chômeur Harki virtuel, qui n'habite ni la Tunisie, ni la France?
Quel comique raté ce @HatemC, qui ne laisse échapper aucune occasion pour se ridiculiser!!!

Abel Chater
| 15-01-2018 03:38
El-goôr-goôr ou el-goôr demeure toute sa vie goôr.
Je sais maintenant d'où leur vient le terme "barbare". Tu fais honte même à ton origine de pieds-nus.

aldo
| 15-01-2018 01:29
de tunisiens de la diaspora ( ce n'est que sincère ) souhaitant de même car POIVRE D'ARVOR EST UNE TRAGIQUE ET NOBLE HISTOIRE , or certains nains qui n'ont jamais rien compris la valeur de l'être! humain ou autres , ceci est pour ceux qui t'ont fait mal mon cher PATRICK.. VIVE LA TUNISIE ET LA FRANCE AUSSI .

TOUNSIA
| 14-01-2018 23:34
Vous avez été adopté par les tunisiens...et pur cause, c(est un prêté pour un rendu bien mérité, car nous reconnaissons en vous les qualités que vous décrivez de vos parents et qui sont aussi nos valeurs, celles de la Sincérité, de la Simplicité et de Solidarité que vous exprimez à chaque occasion... et aujourd'hui,) leur tour, les Tunisiens et La Tunisienne vous présentent leurs sincères condoléances - ALLAH YARHMOU -

Tounsi Horr
| 14-01-2018 22:24
Bon courage et sincères condoléances, vous basculez maintenant dans une autre situation, ça ne sera plus pareil...
Encore courage.

Bab ezzira
| 14-01-2018 21:35
Mes sincères condoléances suite au décès de votre père. Paix à son âme

L'étranger!!
| 14-01-2018 20:22
Personne ne peut remplacer une personne si chère.

En vérité, la vie ne sera plus jamais la même sans lui.

Soyez assuré que vous êtes dans mes pensées tout d'abord en tant que Tunisien.

Nul doute votre papa a été un affectueux père de famille, sa mort est une véritable perte pour vous.

Acceptez s'il vous plaît mes plus sincères condoléances.

Bien à vous Cordialement.

Zohra
| 14-01-2018 19:52
Paix à son âme

A lire aussi

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
0

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
18

«Le Tunisien consomme en moyenne par jour 140 litres d’eau dont il en boit que 1,5 litres à 2

21/07/2018 16:16
14

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui se porte bien. C’est ce qu’a affirmé le chargé

21/07/2018 13:30
1

Newsletter