Décès du journaliste Abdelmajid Daboussi

Businessnews.com.tn | publié le 11/09/2017 12:06

Le journaliste tunisien, Abdelamajid Daboussi, est décédé en France ce lundi 11 septembre 2017.

De 1975 à 1980, Abdelmajid Daboussi avait fait partie de l’équipe fondatrice du journal tunisien en langue française « Le Temps » puis, en 1981, il s’était installé en France pour fonder la radio associative communautaire dédiée à la communauté maghrébine, Radio Soleil.

 

Abdelmajid Daboussi est le frère de feu Jilani Daboussi, médecin, ancien député et ancien maire de Tabarka qui est décédé, le 9 mai 2014. Sa mort est aujourd’hui considérée comme un crime d’Etat.

Paix à son âme.


K.H 

Décès du journaliste Abdelmajid Daboussi

publié le 11/09/2017 12:06

Le journaliste tunisien, Abdelamajid Daboussi, est décédé en France ce lundi 11 septembre 2017.

De 1975 à 1980, Abdelmajid Daboussi avait fait partie de l’équipe fondatrice du journal tunisien en langue française « Le Temps » puis, en 1981, il s’était installé en France pour fonder la radio associative communautaire dédiée à la communauté maghrébine, Radio Soleil.

 

Abdelmajid Daboussi est le frère de feu Jilani Daboussi, médecin, ancien député et ancien maire de Tabarka qui est décédé, le 9 mai 2014. Sa mort est aujourd’hui considérée comme un crime d’Etat.

Paix à son âme.


K.H 

Commentaires (13) Commenter
tetes de criminels
houda
| 11-09-2017 17:43
bhiri arayedh mekki et bouchlaka il viendra le jour ou ils seront jugès pour les crimes commis
on attends toujors la suite accordèe par la justice française a la plainte deposèe par le fils du feu jilani daboussi
houda
| 11-09-2017 17:38
il semble que la justice française accuse un retard dans l instructionde ses dossiers comme en tunisie
LE PHAR DE TABARKA VEILLE SUR VOUS
KROULIRIEN ( TABARKOI)
| 11-09-2017 15:06
FEU MAJID DABOUSSI était un homme de culture et du savoir. Il a consacré une bonne partie de sa vie à défendre le patrimoine et la richesse de cette KROUMIRIE qu'il aimait tant. Son frère feu JILANI DABOUSSI a 'uvré de l'intérieur et lui de l'extérieur pour hisser au plus haut cette partie de la république complétement oubliée, délaissée, et toujours dénigrée par les politiques. La région a perdu un porte parole ô combien important.
Allah yarahmek
Scoubidou
| 11-09-2017 14:38
Un homme d une rare culture comme on en fait plus RIP
En tous cas pour la date "2014" c'est vraiment un Lapsus REVELATEUR.
Carthage Libre
| 11-09-2017 13:10
...Quand la Nahdha était au pouvoir.

Le journaliste qui nous a sorti cette date ne s'y est pas trompé ; les vrais spécialistes en la matière, islamistes "betabe3", sont parmi nous, et sévissent depuis ce malheureux jour de 2011 où ils ont atterri à Tunis-carthage. Ils sont des professionnels dans ce genre d'acte, qui ont roulé leur bosse, experts hors pair, reconnu et approuvé ISO par le monde entier.
RECTIFICATIF
MARSAOUI
| 11-09-2017 12:50
Feu jilani daboussi est décédé sous la troika allah yarhemou
Rectifiez SVP.
Mahdois
| 11-09-2017 12:44
Feu Djilani DABBOUSSI est décédé sous le régime de la Troika et de l'inqualifiable mécanicien Jomaa. Rectifiez SVP.
Erreur
Assoum
| 11-09-2017 12:39
Allah yarhmou pour son défunt frère vous voullez dire 2004 car en 2014 Ben ali etait bien déja au soleil en arabie!!!
décédé sous le régime de Ben Ali ???
el manchou
| 11-09-2017 12:34
Il a été assassiné sous le régime de Ghannouchi, merci de rectifier.
@BN
veritas
| 11-09-2017 12:27
....député et ancien maire de tabarka sous le régime de Ben Ali ,décédé le 09 mai 2014 "et non pas ....décédé sous le régime de Ben Ali le ...."
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration