Contrairement à ce que dit Borhen Bsaïes, Nidaa n'a pas communiqué sur sa réunion avec les Libyens

Businessnews.com.tn | publié le 18/06/2017 15:57

Borhen Bsaïes, le chargé des affaires politiques de Nidaa Tounes, est revenu, ce dimanche 18 juin 2017, sur l’article du journal libyen Almarsad concernant une réunion tenue en avril au siège de Nidaa Tounes entre des dirigeants du parti et de hauts responsables libyens. Une réunion au sujet de laquelle le parti avait décidé, à l'époque, de ne pas communiquer, puisqu'aucune information n'a été publiée sur sa page officielle.

 

Il a expliqué que cette rencontre, menée par le consul de Libye à Sfax, entre dans le cadre d’une série de réunions effectuées par les représentants du parlement de Toubrouk avec des responsables tunisiens autour de l’initiative du président de la République pour une solution globale en Libye. Sur sa page Facebook, il a ajouté qu’Ahmed Mesmari était présent pour représenter Khalifa Haftar, nommé par le parlement de Toubrouk en tant que commandant en chef de l’armée libyenne.

 

« Nous avons exprimé notre souhait de voir une réconciliation globale en Libye réitérant le refus de la Tunisie de voir toute intervention militaire étrangère sur le sol libyen. Contrairement à ce qui a été rapporté, cette rencontre n’a pas été secrète et n’a pas abordé des listes nominatives de terroristes ou tout autre détail sécuritaire, volet qui ne fait partie ni des prérogatives de Nidaa Tounes ni de tout autre parti » a souligné Borhen Bsaïes.

 

Alors que Nidaa Tounes a l'habitude de communiquer sur ses activités des plus importantes, mais aussi les plus anodines, faisant en sorte que les rencontres et visites soient consciencieusement rendues publiques, rien n'a été publié sur la page du parti concernant cette rencontre effectuée en avril dernier. Il est aussi à noter, que nombreux visages ont été floutés dans les photos publiées par le journal Almarsad…

 

 

Contrairement à ce que dit Borhen Bsaïes, Nidaa n'a pas communiqué sur sa réunion avec les Libyens

publié le 18/06/2017 15:57

Borhen Bsaïes, le chargé des affaires politiques de Nidaa Tounes, est revenu, ce dimanche 18 juin 2017, sur l’article du journal libyen Almarsad concernant une réunion tenue en avril au siège de Nidaa Tounes entre des dirigeants du parti et de hauts responsables libyens. Une réunion au sujet de laquelle le parti avait décidé, à l'époque, de ne pas communiquer, puisqu'aucune information n'a été publiée sur sa page officielle.

 

Il a expliqué que cette rencontre, menée par le consul de Libye à Sfax, entre dans le cadre d’une série de réunions effectuées par les représentants du parlement de Toubrouk avec des responsables tunisiens autour de l’initiative du président de la République pour une solution globale en Libye. Sur sa page Facebook, il a ajouté qu’Ahmed Mesmari était présent pour représenter Khalifa Haftar, nommé par le parlement de Toubrouk en tant que commandant en chef de l’armée libyenne.

 

« Nous avons exprimé notre souhait de voir une réconciliation globale en Libye réitérant le refus de la Tunisie de voir toute intervention militaire étrangère sur le sol libyen. Contrairement à ce qui a été rapporté, cette rencontre n’a pas été secrète et n’a pas abordé des listes nominatives de terroristes ou tout autre détail sécuritaire, volet qui ne fait partie ni des prérogatives de Nidaa Tounes ni de tout autre parti » a souligné Borhen Bsaïes.

 

Alors que Nidaa Tounes a l'habitude de communiquer sur ses activités des plus importantes, mais aussi les plus anodines, faisant en sorte que les rencontres et visites soient consciencieusement rendues publiques, rien n'a été publié sur la page du parti concernant cette rencontre effectuée en avril dernier. Il est aussi à noter, que nombreux visages ont été floutés dans les photos publiées par le journal Almarsad…

 

 

M.B.Z
Commentaires (7) Commenter
Libye
Zug
| 19-06-2017 17:54
Si dieu le veut, les choses iront mieux bientôt en Libye et tous ces mercenaires faute de barbus pour les gaver disparaîtront comme par enchantement. L'argent mal gagné ne fait pas le bonheur !
@DIEHK
Zohra
| 19-06-2017 16:43
Bonjour,

Hep, au secours, Aiuto, anajdaaaa
personne ne viendra à votre secours car personne n'y comprend rien, chakchouka nabliya.

Bonne continuation
Quelqu'un peut-il m'expliquer.......
DIEHK
| 19-06-2017 11:00
Et si j'ai bien compris la déclaration de l'ex-M Nessma:
En toile de fond:
Nida est avec Hafter (parlement de Tobrouk avec toutes ces réunions contre nature et en même temps associé à Ghannouchi ?????)
Je ne comprends plus rien à cette salade Tunisienne!!!!
La réaction de Ghannouchi : Elle se fait en temps réelle ?
Et comment peut-on s'assoicier à Ghannouchi si on associe avec ses ennemis de Tobrouk?
Normal!!!C'est ce que je définis la mort du scorpion dans un cercle de feu!!
Help! Aidez moi à comprendre SVP!!!
baratineur
jaghmoun
| 19-06-2017 02:18
borhane bssaiess charmeur de serpent
et charlantan derouiche.
Celui qui creuse contre son pays ne peut pas être fière!!!!
MT
| 18-06-2017 18:27
Bssais tient à garder une relation continue avec Bel haj et Ennahda,à certain moment on a cru que c'est un patriote qui aime son pays et qui sincère mais le jour au lendemain s'est devenu un amoureux d'Ennahda et il la défend bec et angle!
Pourquoi Jarraye et non Le fils de BCS et ses acolytesa
1/raisonnable
| 18-06-2017 16:17
Voila un moyen plus somptueux pour déclarer la guerre aux tunisiens : Ganouchi et sa bande avaient dirigé contre la Tunisie différents complots pour instaure leur califat, qui furent avortés grâce aux hommes de la nation. Il ne leur reste d'affaiblir le pays davantage que, de s'orienter vers les frères musulmans pour agir en toute impunité. BCS quant à lui, son fils et membre de son parti sont impliqués dans des affaires courantes de corruptions. Force est de constater, qu'ils se sont ralliés avec Gannouchi et ses tentacules interplanétaires, pour avoir la part du lion. Ainsi que le malheureux peuple se rendra compte, hélas l'étau s'est refermé sur lui.
ce type ne pourra pas echapper à la prison...
hadou
| 18-06-2017 16:00
je crois que ce type,cette fois çi n'echappera pas à la prison..d'ailleurs il faut de son mieu pour y acceder...
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration