alexametrics
Dernières news

Comment créer en 2 minutes une entreprise offshore domiciliée dans un paradis fiscal de l’UE

Comment créer en 2 minutes une entreprise offshore domiciliée dans un paradis fiscal de l’UE

 

 

Fabien Roussel, député français de la 20ème circonscription du Nord, est intervenu lundi 4 décembre 2017 devant l’Assemblée National, où il a expliqué comment à partir de la France, il est possible de créer en 2 minutes et en quelques clics une entreprise off-shore, premier pas pour l’évasion fiscale.

 

Nadia Chaâbane, ancienne députée à l’ANC,  a soulevé le fait que cette intervention à propos des paradis fiscaux démontre une certaine hypocrisie affichée par l’Union européenne, à l’heure où les ministres UE des Finances ont classé la Tunisie dans la liste noire des paradis fiscaux.

 

Devant ces collègues donc, M. Roussel a révélé avoir créé une entreprise à Gibraltar avec une simple connexion internet. De quoi faire « rougir » la police fiscale de l’hexagone.

Parlant de sa nouvelle entreprise, le député a en effet dit : « Je l'ai appelée : Ministère des Comptes Publics. J'ai nommé M. Darmanin (ministre de l'Action et des Comptes publics) comme directeur et Mme de Montchalin (membre de la Commission des Finances) comme actionnaire principale. Voilà la réalité de ce scandale accessible à tous en un clic ».

 

S.A

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Gg
| 06-12-2017 20:49
Beau commentaire, documenté, réfléchi. Vais le relire, j'y apprends des choses .
Merci :-)

HN
| 06-12-2017 18:20
Bravo pour ce pavé Mr HatemC même si vous maîtrisez votre sujet (vous savez faire la différence entre on et off shore)vous défendez l'indéfendable il vous manque l'essentiel un grain de bon sens, comment la Tunisie est devenue un paradis fiscal sans que personne ne soit au courant, ou sont les sièges sociaux des multinationale et dite moi si vous voyez un endroit qui ressemble même de loin à la city ou à dublin en tunisie j'irais vister pour découvrir un pays que je connais pas (d'après cette liste délirante)

el manchou
| 06-12-2017 15:19
Créer une société à Gibraltar n'a rien d'illégal.
Ne pas la déclarer ou effectuer des ventes en France et les déclarer à Gibraltar est illégal.

CQFD

HatemC
| 06-12-2017 15:08
Qui a tort qui a raison ?????? La réponse est claire comme l'eau de roche ... la Tunisie a tort bien sûr et ceux qui la soutiennent, soutiennent en fait l'évasion fiscale ...

Que rapporte l'Off-Shore à la Tunisie ????
Posons-nous ce type question ... que le ministre de l'économie réponde à cette question, que génère en terme fiscale les entreprises déclarées dans ces zones franches ???????????

Le principe des zones franches est qu'elles offrent des avantages fiscaux, exonération de TVA, exonération d'impôt sur les bénéfices ou les plus-values ... et des exonérations de droits de douane, taxes à l'importation ou à l'exportation, dans le but d'attirer des investisseurs ... voilà donc pourquoi certains députés Français soutiennent l'initiative Tunisienne ... et Mme Nadia Chaabane méconnait surement l'on-shore et l'off-shore en Tunisie et de parler d'hypocrisie est mal venu ... très mal venue ... avant de monter sur ces grands chevaux on se pose et on réfléchit un peu sur l'opportunité de garder l'off-shore en Tunisie qui ne rapporte wellou dans les caisses de l'état ...

On voit bien que la Tunisie ne gagne rien .. aucune plus-value ... c'est juste attractif pour les investisseurs ... la seule plus-value pour la Tunisie, l'emploi ... mais si on considère que ces emplois dans la confection sont enrichissant et source de développement ... moi j'en suis pas sur ... coudre à longueur de journée des jupes et des pantalons et dans des conditions exécrable et avec des salaires de misères !!!!!!!

Faut savoir que les investisseurs industriels Tunisiens n'y ont pas droit à ces exonérations et paient le prix fort en terme fiscale sur les entreprises ... ils sont dans l'on-shore ...

Il y a donc urgence à converger les 2 systèmes de l'on-shore et de l'off-shore et converger vers une équité fiscale ...

Mais là où les Européens tiquent et c'est compréhensible reste ces entreprises financières qui utilisent la zone franche comme plateforme pour leurs opérations et donc échappent à l'impôt en Tunisie puisqu'elles bénéficient du régime fiscale en off-shore, et le comble ne paie pas d'impôt dans leur pays d'origine ... on comprend l'empressement de certains députés à défendre l'évasion fiscale ' ils y ont surement des intérêts .. et Mme Chaabane est tombée dans le panneau pieds joint ...

La Tunisie devrait tout de même plancher rapidement à moderniser son système fiscale et surtout attirer différemment les investisseurs, l'emploi peut être penser différemment aussi que de se prostituer ...

De plsu il faudrait simplement copier la France qui possède des zones franches dites URBAINES pour attirer les entreprises dans ces zones en leur octroyant des baisses d'impôts ... et des exonérations fiscales sur l'embauche ... Sur 5 ans.

Donc crier au loup et au scandale sans même apporter de solution ... NON et NON ... HC

A lire aussi

Al Wataniya diffusera, tout au long de la journée du samedi 29 septembre 2018, un Théléthon qui aura

25/09/2018 15:57
1

L’Institut national de la météorologie (INM) a annoncé des changements climatiques à partir de ce

25/09/2018 15:14
1

La députée Hager Ben Cheikh Ahmed a appelé, dans un post Facebook daté de lundi 24 septembre 2018,

25/09/2018 14:31
5

Toujours membre de Nidaa Tounes et ayant rejoint le bloc de la coalition nationale, le député

25/09/2018 11:43
3

Newsletter