Bochra Belhaj Hamida : Les Tunisiens seraient capables de nous trainer par les cheveux !

Businessnews.com.tn | publié le 21/04/2017 19:21

 

La députée à l’Assemblée des représentants du peuple, Bochra Belhaj Hamida a affirmé, aujourd’hui, vendredi 21 avril 2017, que les Tunisiens sont désespérés de la situation actuelle : « Si ça continue ainsi, les Tunisiens seraient capables de nous traîner par les cheveux en dehors de l’hémicycle de l’ARP », a-t-elle indiqué.

 

Lors de son passage à Midi Show sur Mosaïque Fm, elle a considéré que les politiques ne comprennent pas ce qui se passe en Tunisie, soulignant que leur unique soucis demeure le service de leurs intérêts personnels : « le Tunisien ne travaille pas, parce qu’il voit des gens qui touchent beaucoup d’argent sans pour autant travailler ».

Et d’ajouter que les hommes politiques ne sont pas conscients de la réalité de la situation, et qu’ils agissent avec la logique d’une perpétuelle campagne électorale.

 

D’autre part, la députée a indiqué que le gouvernement n’a aucun soutien partisan, assurant que chaque ministre agit en solitaire, y compris le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

 

S.H


Bochra Belhaj Hamida : Les Tunisiens seraient capables de nous trainer par les cheveux !

publié le 21/04/2017 19:21

 

La députée à l’Assemblée des représentants du peuple, Bochra Belhaj Hamida a affirmé, aujourd’hui, vendredi 21 avril 2017, que les Tunisiens sont désespérés de la situation actuelle : « Si ça continue ainsi, les Tunisiens seraient capables de nous traîner par les cheveux en dehors de l’hémicycle de l’ARP », a-t-elle indiqué.

 

Lors de son passage à Midi Show sur Mosaïque Fm, elle a considéré que les politiques ne comprennent pas ce qui se passe en Tunisie, soulignant que leur unique soucis demeure le service de leurs intérêts personnels : « le Tunisien ne travaille pas, parce qu’il voit des gens qui touchent beaucoup d’argent sans pour autant travailler ».

Et d’ajouter que les hommes politiques ne sont pas conscients de la réalité de la situation, et qu’ils agissent avec la logique d’une perpétuelle campagne électorale.

 

D’autre part, la députée a indiqué que le gouvernement n’a aucun soutien partisan, assurant que chaque ministre agit en solitaire, y compris le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

 

S.H


Commentaires (13) Commenter
Et pas que par les cheveux çi vous permettez
Givago
| 23-04-2017 06:58
Sous d'autres sieux il seront attachés à des poteaux et donner comme défouloire aux passants.ça c'est passer il n'y a pas çi longtemps dans un pays d'amériques du sud.
UNE COMMISSION ETRANGERE POUR LE CONTROLE DU PATRIMOINE DES POLITIQUES TUNISIENS
TABARKA
| 22-04-2017 17:58
A la bonheur! Je félicite Mme BEL HADJ HAMIDA pour cette déclaration tardive et courageuse. Non Mme le peuple est intelligent et rationnel, il a déjà dégagé d'autres avant vous( BEN ALI par la baïonnette et la troika par les urnes) vous vous êtes condamné vous même, le peuple s'est exprimé pour un avenir bien clair et précis et vous avez bafoué et piétiné son message. Les citoyens se sont exprimés pour se débarrasser de ceux qui ont échoué, pour être claire B.C.E a trahi son peuple en remettant R. GHANNOUCHI sur les rails. La politique en Tunisie est devenue un moyen lucratif un moyen de subsistance, l'amour de la patrie et le sens du patriotisme sont devenus une notion vague, quand des ministres de la république affichent d'une manière évidente le drapeau de leur parti( ENNAHDHA) à coté du drapeau national il ne faut pas s'étonner qu'un jour vous sortirez aussi comme vous le dites par la force.
@ observator| 22-04-2017 11:31
EL OUAFI
| 22-04-2017 12:29
Bonjour observator oui comme vous le dites, comment résorber ce fléau qui sclérose l'ossature meme du système de l'administration et globalement l'appareil de l'Etat, tellement imprégné, dans nos gènes nous Tunisiens, ce virus qu'il y en faut des generations pour l'éradiquer, pire que la lèpre, où voyez-vous une quelconque droiture ? Vous vivez en Tunisie que je présume ! Les sarcasmes quotidiennement dans....et partout dans tout domaine où votre regard s'oriente, ce dominateur commun que nous tous citoyens de ce pays petits comme grands ce syndrum de malhonnêteté dont nous sommes tous atteints, meme nos mosquées ne sont épargnées ! Hélas et hélas encore cher ami comment cette société gangrenée par ce mal si profond pouvions-nous s'en débarrassée un jour ?
A l'exemple d'un corps rouillé sa structure, est atteinte ! Penseriez-vous un de ces jour construire dessus autre chose de saine ? C'est illogique et n'a rien de rationnel, à toute évidence que tout s'effondrera un jour avec un si profond ! cordialement à vous et mes amitiés.(Manai)
Elle parle pour ne rien dire
Salem
| 22-04-2017 11:47
Comme toujours cette dame se pose en donneuse de leçons or elle fait partie intégrante du système qu'elle dénonce.
Car objectivement qu'à fait cette "dame" depuis le 14 janvier 2011, rien du tout si ce n'est brasser du vent et montrer sa gueule sur les plateaux en ayant les solutions à tout où l'air de parler pour rien.

Marre de cette dame qui ne sert à rien, une vraie apprentie politicienne qui se sucre sur le dos du peuple, qu'elle se casse de politique avec ces collègues corrompus profiteurs.
Après moi c'est le déluge
observator
| 22-04-2017 11:31
"...elle a considéré que les politiques ne comprennent pas ce qui se passe en Tunisie..,".

Si si ils comprennent bien ce qui se passe en Tunisie mais dans un système verrouillé par la corruption, ils sont préoccupé à tirer avantages de leur position qu'à penser aux intérêts des Tunisiens.
Quelle cupidité ?
Ils doivent se dire après moi le déluge ou sauve qui peut .
Une sommité de la traîtrise ...
DHEJ
| 22-04-2017 11:16
Mais que raconte-t-elle si ce n'est de l'incompétence?!
le Tunisien ne travaille pas, parce qu'il voit des gens qui touchent beaucoup d'argent sans pour autant travailler
Tadhamen
| 22-04-2017 11:12
Quel Tunisien d'abord?
Eh ben va falloir qu'il se réveille ce Tunisien-là, parce que dans tous les pays du monde il y a des gens qui gagnent plein de fric sans trop se fatiguer et dans tous les pays du monde les politiciens sont occupés en bonne partie par les enjeux électoraux.
C'est le jeu ma pauvre dame !
Pour autant ça n'empêche pas les gens normaux et pas trop crétins d'aller bosser et de ne pas passer leur temps effondrés devant une terrasse de café à attendre que les autres fassent le boulot à leur place, tout en lorgnant de rutilants 4X4 qu'ils auront d'autant moins de chance de s'offrir un jour qu'ils espèrent qu'on les leur donne au lieu de tenter de gagner de quoi les acheter.

De deux choses l'une, soit on se bouge, soit on ne veut pas se fatiguer et on joue les crampons aux terrasses des bistrots du matin au soir, mais ensuite il ne faut pas venir jouer les pleureuses.

Regardez autour de vous et tirez-en les conclusions qui conviennent réellement avant d'essayer de faire pleurer dans les chaumières!

Qui peut trouver normal de devoir ramer pendant des jours afin de trouver de l'aide pour réaliser le moindre travail de peinture ou de déménagement alors que tant de gens sont inactifs ?
C'est vraiment de la faute des autres si beaucoup ne travaillent qu'à reculons ou s'ils préfèrent à la première occasion se barrer avec votre matériel pour le revendre, pétris d'honnêteté et allergiques au travail comme ils le sont?

Arrêtons une fois pour toute de leur trouver des excuses bidons sinon cette mentalité de "contemplatifs" et de profiteurs qui émane très exactement de la même racine pourrie ne pourra jamais être éradiquée.

Ce Tunisien-là ne travaille pas parce que c'est un fainéant que seule l'idée de voler ou d'escroquer les autres afin de s'enrichir rapidement arrive à éveiller.

Ce Tunisien-là, tout comme celui qui se perd dans la corruption et dans tous les trafics possibles, sont les frères siamois maudits de la même famille de sous-humanité.
Pleurer sur son sort, c'est mépriser tous les autres, c'est-à-dire tous ceux, honnêtes et droits, qui font tourner la boutique tant bien que mal à la sueur de leur front et dont on ne se soucie guère parce qu'ils posent peu de problèmes.

Oui Madame les Tunisiens sont . . . . .!
EL OUAFI
| 22-04-2017 11:06
Les Tunisiens n'en peuvent plus ,acculés à la vie chère,ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts ils sont Exaspérés par cette course effrénée aux affaires oui ça ne sauré tarder que ce peuple qui a eu la force de faire dégager le Tyran Ben Ali et ses collaborateurs, si cette situation perdure ATTENDEZ-VOUS à subir le meme sort ! Et c'est plus tot que vous ne le pensez chère madame !
Votre chamaille a assez duré veuillez vous ressaisir avant que tout fout le camps ! (Manai)
Quand les membres de l'ARP considèrent le peuple comme des étrangers
El Chapo
| 22-04-2017 10:22
Estimez vous heureux qu'il soient suffisemment sages pour ne pas vous égorger en plein hémicycle comme cela se ferait dans n'importe quelle pays où le peuple se sentirait trahi, humilié et spolié par une bande d'incultes, de chameliers, d'imposteurs, de chacals et de hyènes qui croient représenter un peuple
@raa
Citoyen_H
| 22-04-2017 00:26

"Ils sont tous soit des hypocrites soit des corrompus"

Pour la plupart, ils sont les deux à la fois.
Salutations.


Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration