alexametrics
Dernières news

Blocage partiel de la circulation à l’autoroute Tunis-Hammamet

Blocage partiel de la circulation à l’autoroute Tunis-Hammamet

 

La circulation à l’autoroute Tunis-Hammamet a été bloquée, ce vendredi 12 octobre 2018, au niveau du point kilométrique 24 vers Tunis suite au renversement d’un camion transportant des briques.

 

 

La société Tunisie Autoroutes a mis en garde contre cet accident appelant les usagers de la route à la vigilance ainsi qu’à la réduction de la vitesse.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Abel Chater
| 12-10-2018 21:25
Nous roulons tous en voiture à la merci de maints phénomènes aérodynamiques autour de nous. La plupart du temps en rapport, mais aussi souvent, sans le moindre rapport avec la charge et la vitesse de la voiture. Il y va plus du "Sotrallah" que d'autre chose. A ceux qui se moquent de ma foi, je leur raconte mon propre vécu.
Une fois, j'ai chargé une fourgonnette Volkswagen LT 35, d'un matériel de boulangerie. Après avoir fait le plein avec un matériel impossible à déplacer à la main, je fis le pesage de la camionnette. Il y eut une surcharge de 1,8 tonne. Je devais prendre la route en moins de quatre heures. Impossible de changer quoi que ce soit. Il fallait prendre le tout ou laisser le tout. Je pris le risque et je me mis en route. A la frontière suisse, ils ont remarqué l'excès de poids par le gonflage des roues avant. Ils me mirent entre deux choix, ou passer au pesage ou revenir d'où je vins en Autriche. Je fis demi-tour avec beaucoup de remerciements, pour entrer en Italie vers Gênes par l'Autriche. Sur ma route, j'ai remarqué une fourgonnette immatriculée d'Allemagne entourée de policiers avec visiblement le train avant au parterre. J'ai réussi à prendre le bateau sans le moindre dégât. A Gêne, la camionnette que j'ai vue en panne sur ma route, s'est avérée appartenir à un Tunisien. Il m'a dit qu'il avait une charge de 500 kg supérieure au maximum. Le pont avant devrait avoir lâché. Je lui ai raconté mon aventure. Je me rappelle très bien sa réponse:"enti radhiin aâlik Wèldik" ou (tu es béni par tes parents), car cette panne m'a coûté plus que l'argent dont je pensais dépenser lors de mes vacances. Une faillite, me confirma le pauvre.
Ici, où est la logique qu'une surcharge de 1800 kg, passe sans le moindre dégât, alors que celle de "seulement" 500 kg lui soit d'une affliction aiguë.
Ne dit-on pas la foi déplace les montagne ?
Ma foi a déplacé toute une boulangerie pour trois fois rien. Mais néanmoins, je ne referai jamais plus une telle bêtise. Ma débilité s'appelle courage. Mon courage s'appelle foi. Ma foi s'appelle conviction. Ma conviction s'appelle ma vie. Ma vie s'appelle Islam.
Allahou Akbar.

Gg
| 12-10-2018 20:04
Votre remarque fait allusion au fait que c'est un camion Renault?
Dans ce cas, je vous rappelle que la France est LE SEUL pays avec lequel votre balance commerciale est à votre avantage, et pas qu'un peu!
Je vous rappelle aussi les sommes colossales envoyées chaque mois en Tunisie par les tunisiens qui travaillent en France. Normal, direz vous. Mais si moi je travaille en Tunisie et veux envoyer les dinars chez moi et les recevoir en ruros, je ne peux pas!
Alors ne laissez pas votre racisme parler à votre place, il dit n'importe quoi!

poseidon
| 12-10-2018 15:27
Tant que ce n'est pas des briques à l'?uf ( avec le prix qu'ils coûtent) !

mjr
| 12-10-2018 14:27
Il faut absolument limiter la vitesse 90 km/heure.Les contrevenants iront jusqu'à 120 km/h.
A l'heure actuelle il n'est pas rare d'être dépassé par des véhicules roulant à 140 /150 km/h
Il faut des amendes très lourdes;c'est le seul langage compris par certains conducteurs.
Le manque de civisme est malheureusement une caractéristique du pays.

medeve
| 12-10-2018 14:22
Nous avons remarqué que le transport des marchandises n'obéit à aucune règle de sécurité routière! Les camions chargent des quantités énormes de marchandises sans respecter ni la charges par essieux ni la hauteur règlementaire, il conduisent sans rétroviseur fonctionnel et ne se soucient pas des autres!

Zohra
| 12-10-2018 13:55
J'avais vu un jour au niveau d'El mourouj
Un homme coupait l'autoroute en courant pour attaper sa casquette, une autre fois un mec traverse avec sa carriole.
Et les camions de foins chargeaient jusqu'au cieux un vrai danger et les gens qui proposent des choses à vendre entre pain, caméléons et amandes...

Une voiture a l'arrêt en panne sans rien au milieu on avait failli faire un karambolage........

Et les anecdotes sontvtres nombreuses

aboulghaïeb
| 12-10-2018 13:00
Installé depuis 2010 (année de ma retraite), je suis installé à Hammamet et fais 3 fois par semaine la nette Tunis-Hammamet.
Au départ, constatant la dangerosité de l'autoroute, j'ai opté pour le train.
Mais à la suite des grêves intempestives (surprises ou régulières), retards chroniques, arrêts imprévus et accidents), je suis revenu au bus.
A chaque voyage, je prie tous les Dieux pour arriver sain et sauf à destination,tant les risques d'accident sont fréquents le long du trajet sur l'autoroute.
Un conseil à mes concitoyens: ne prenez cette autoroute qu'en cas d'extrême nécessité,.............. si vous vous faire de vieux os!

Zohra
| 12-10-2018 12:15
C'est une gabegie aux les gens, les anes les animaux, pas de règles pour les véhicules de transport de marchandises sur les autoroutes, de vrais danger.

Ben
| 12-10-2018 12:05
J'ai été plus d'une fois témoin sur l'autoroute Tunis Hammamet et VV du danger que représentent ces camions que j'appellerais'camions de la mort'; et plus d'une fois j'ai alerté les agents de la garde nationale stationnés au péage et ou à Turki. Et vous savez quoi ? Aucune réaction, à part un haussement d'épaules !
Je suis tenté de penser à de la complicité et des accords implicites avec les camionneurs reposant sur la corruption.

DHEJ
| 12-10-2018 11:41
Ah la balance commerciale et son déficit ...

A lire aussi

Les grandes dispositions du projet de la loi de Finances 2019 ont été présentées dans un documents à

15/10/2018 13:50
0

Karim Helali, le député de la coalition nationale, a qualifié la fusion entre l'UPL et Nidaa Tounes,

15/10/2018 13:40
0

Le cadre de Nidaa Tounes et ancien ministre du Commerce Mohsen Hassen vient d'annoncer sa

15/10/2018 13:18
0

Le président de la République Béji Caïd Essebsi, le chef du gouvernement Youssef Chahed et le

15/10/2018 12:45
0

Newsletter