Biographie de Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture

Businessnews.com.tn | publié le 06/09/2016 18:42

 

 

L’actuel secrétaire général du parti Al Massar, Samir Taïeb, a été nommé ministre de l’Agriculture dans le nouveau gouvernement de Youssef Chahed.

 

Né le 26 mai 1957, Samir Taïeb est un homme politique et universitaire tunisien. Membre du mouvement Ettajdid, rattaché au Pôle démocratique moderniste, il a été élu le 23 octobre 2011 en tant que représentant à l’Assemblée nationale constituante de la circonscription de Tunis 1.

 

M. Taïeb a enseigné à la faculté de droit de l'Université de Sfax entre 1989 et 1995 et à la faculté de droit et de sciences politiques de l'Université de Tunis depuis 1995. Il devient aussi membre de son laboratoire de droit constitutionnel où il enseigne depuis 1996.

Diplômé de la «Fulbright Institute» délivré par la « Southern Illinois University at Carbondale» en juillet 2001, il est membre de l'American Political Science Association entre 2001 et 2003 et vice-président du Laboratoire de la transition démocratique depuis sa création en janvier 2011.

Il est aussi membre du Conseil scientifique de la Faculté de Droit et des sciences politiques de Tunis, 2002 – 2005, 2005- 2008 et 2008- 2011.

 

Samir Taïeb est auteur d’un nombre important de travaux et d’ouvrages sur la réforme de l’impôt sur les revenus, la fiscalité et la cohésion sociale, la révision de la constitution et le système de parti hégémonique.

 

 

Biographie de Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture

publié le 06/09/2016 18:42

 

 

L’actuel secrétaire général du parti Al Massar, Samir Taïeb, a été nommé ministre de l’Agriculture dans le nouveau gouvernement de Youssef Chahed.

 

Né le 26 mai 1957, Samir Taïeb est un homme politique et universitaire tunisien. Membre du mouvement Ettajdid, rattaché au Pôle démocratique moderniste, il a été élu le 23 octobre 2011 en tant que représentant à l’Assemblée nationale constituante de la circonscription de Tunis 1.

 

M. Taïeb a enseigné à la faculté de droit de l'Université de Sfax entre 1989 et 1995 et à la faculté de droit et de sciences politiques de l'Université de Tunis depuis 1995. Il devient aussi membre de son laboratoire de droit constitutionnel où il enseigne depuis 1996.

Diplômé de la «Fulbright Institute» délivré par la « Southern Illinois University at Carbondale» en juillet 2001, il est membre de l'American Political Science Association entre 2001 et 2003 et vice-président du Laboratoire de la transition démocratique depuis sa création en janvier 2011.

Il est aussi membre du Conseil scientifique de la Faculté de Droit et des sciences politiques de Tunis, 2002 – 2005, 2005- 2008 et 2008- 2011.

 

Samir Taïeb est auteur d’un nombre important de travaux et d’ouvrages sur la réforme de l’impôt sur les revenus, la fiscalité et la cohésion sociale, la révision de la constitution et le système de parti hégémonique.

 

 

Commentaires (12) Commenter
INRAT
Belle vie
| 12-09-2017 10:28
Jeune docteur de l'INRAT, specialité biofertilisation agricole demande votre aide professeur samir, je veux exploiter mes competences dans ce domaine...j'ai trois ans en chomage et j'ai un tres bon cv...svp aidez moi pour l'excellence de l'agriculture biologique.merci
Bcp Bcp de courage et on a bcp de confiance en votre personne.
rz
| 27-08-2016 12:22
Bcp de boulot sur la planche; on ne peut qu'espérer sa réussite car le pays est agricole par essense et l'agriculture est une pierre d'achoppement dans le redressement de l'économie du pays.
Une bonne proposition de Youssef Echahed
Hamdi Abdallah
| 23-08-2016 10:31
Les technicistes ne voient dans le ministère de l'agriculture que les questions de production et sa base matérielle qui sont les ressources naturelles. Et bien ce ministère est beaucoup plus que cela, c'est aussi un tissu institutionnel et juridique et c'est justement cette superstructure qu'il faudra examiner et réformer par le programme du gouvernement d'union national. Dans cette orientation, le profil de Samir Taieb, professeur à la faculté de droit convient parfaitement à ce poste de ministre de l'agriculture
le nouveau Ministre de l'agriculture
Abssouss
| 22-08-2016 22:50
Samir Ettaieb n'est pas ingénieur, mais c'est un haut cadre de l'administration,Professeur de Enseignement Supérieur, il n a jamais quitter son pays donc il est informé du secteur. Le role du Ministre est politique.pour ce qui est de Saad Seddik,il ne peut etre que commissionnaire regional de l'agriculture.
Patriote
Tunisien
| 21-08-2016 19:26
L'un des rares politiques qui veulent uniquement servir le pays. Bonne decision d'avoir accepté d'intégrer le gouvernement.
Nous attendons maintenant des actions courageuses sur votre périmètre. Bonne continuation Mr Samir!
Pas d'expérience dans le domanie de l'agriculture
AlibabaLeTunisiedeParis
| 21-08-2016 16:59
Il lui faudra du temps pour connaitre les dossiers brulants du domaine.
Question : Pourquoi a t on changé Mr Seddick, Je suis d'accord avec Magra, il maitrise bien son domaine.
La balle est dans ton camp maintenant
Mourad
| 21-08-2016 12:26
Personnellement j'ai toujours apprécié cet homme, il me parait sincère, honnête et intègre. C'est un occasion en or pour lui de nous montrer de quoi il est capable, je serais énormément déçu s'il ne réussit pas dans ce ministère stratégique et important. Bonne chance
Avez vous saisi son diplôme?
Abassi
| 21-08-2016 08:48
Je me permets de faire le deuil du secteur agricole
a propos du nouveau ministre de l'agriculture.
mohamed
| 21-08-2016 00:42
de prime à bord j'estime cet homme avant meme
qu'il soit nommé ministre il m'a toujours inspiré confiance sa jovialité est rassurante
j'espère ne pas me tromper.
Droit constitutionnel / Droit Privé / Fiscalité et finalement Agriculture
Catastrophia
| 20-08-2016 22:47
Les agriculteurs seront soumis au régime réel!
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration