alexametrics
Sur les réseaux

Bénévole pour nettoyer les plages, il se retrouve dans un poste de police !

Bénévole pour nettoyer les plages, il se retrouve dans un poste de police !

  

Mohamed Oussama Houij, ingénieur en génie sanitaire et artiste itinérant, a fait part, ce jeudi 12 juillet 2018, de sa mésaventure avec des agents de police à Sousse.

 

Le jeune homme affirme qu’il a dû passer 30 minutes au poste de police, pour le simple fait d’être muni de quelques sacs poubelle et d’un petit couteau sur la plage. Cela a fait de lui quelqu’un de suspect.

Fervent défenseur de la nature de l’environnement, Mohamed Oussama Houij s’est lancé le défi de nettoyer 300 km et 30 plages, tout seul, en l’espace d’un mois.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Dr Youssef
| 13-07-2018 12:39
Il est regrettable de voir de temps en temps des petits articles de presse avec des gros points d'exclamation , et dont le contenu manque d'objectivité et de professionnalisme.Je suis écoeuré par le message erroné et provocateur qui pourrait être transmis au lecteur concernant le travail des policiers.Nul ne nie la conjoncture délicate dans laquelle se trouve notre pays,en particulier sur le plan sécuritaire.Il faut comprendre que la police en ces moments travaille durement ,avec une pression continue et avec la hantise de survenue d'un acte terroriste.C'est pourquoi elle est dans l'obligation d'accomplir son devoir de façon draconienne ,et toute personne quelle quelle soit doit se soumettre aux procédures de vérification .C'est comme ça qu'on peut faciliter la tache des policiers ,et non pas faire toute une histoire à cause d'une demi heure passée au poste de police. Autant j'approuve et j'encourage l'acte de civisme d'Oussama ,autant je suis compréhensif à l'égard de la police à laquelle je dois le respect et le soutien.A la place du policier ,je ne peux pas être indifférent devant une personne qui se promène à la plage avec" un petit couteau".A la place de l'auteur de cet article,j'irai écouter la version du coté de la police afin de faire la synthèse et transmettre l'information de vérité aux lecteurs , loin de tout préjugé .

amaya
| 13-07-2018 10:12
de plus en plus de plages de Sousse sont interdites à la baignade pour cause d'eau polluée.
Et que fait la police ? Elle embarque un citoyen écologiste qui lutte bénévolement contre les saletés accumulées sur les plages ! Parce qu'aucun baigneur n'a de couteau dans son sac de plage , histoire de préparer son petit casse-croûte ?
Courage Mr Houij !

Rayan
| 13-07-2018 06:46
Prenez exemple sur les japonais franchement les gens c'est grave d'avoir un pays aussi sale

Mourad
| 12-07-2018 20:44
Bravo à ce patriote si besoin je suis prêt à vs aider physiquement mais aussi financièrement si nécessaire j'esp Que les tunisiens en prendront de la graine vs êtes un exemple à suivre mon tel55626109 je suis du côté de bizerte . J'avais fais une opération similaire l'anne Dernière les gens me prenaient pour un fou genre je suis pas là pour ramasser la merde des autres c'est cette mentalité qu'il faut changer j'aime mon bled nos plages et je dirai on ne chie pas là où on mange à bon entendeur

Revers
| 12-07-2018 20:09
Je me demande ce qui vous étonne , en Tunisie la règle c'est qu'on arrête les gens en règle.

takilas
| 12-07-2018 18:59
Donc c'est certainement elle qui a vendu la mèche.

Gg
| 12-07-2018 15:41
Faut dire que dans la grasse ambiante, ce jeune est un dissident, forcément dangereux!

kamel
| 12-07-2018 15:04
tout est a l'envers de ce pays. J'ai souhaité vraiment qu'il arrête les racailles environnementales qui jettent pare tout les déchets de construction et les ordures par tout.

Mansour Lahyani
| 12-07-2018 12:05
C'est une réaction naturelle, et somme toute emblématique, de la police de ma douce Tunisie : s'il avait été surpris en train de polluer, serait-ce même lourdement, il y aurait eu fort à parier que le flic aurait fait semblant de ne pas remarquer sa présence, fok alia mel machakel.... Mais lutter contre la pollution ? Et venir de loin pour nous donner la leçon ? C'est bien assez inhabituel pour éveiller les soupçons : au poste, mon gars ! On verra bien si tu es assez fort pour résister à nos investigations !
La chose avait été suffisamment portée à la connaissance de l'opinion publique pour être perçue de façon tout-à-fait inoffensive, mais c'est bien là que le bât blesse : c'est bien trop citoyen pour passer la rampe!

mongi awadi
| 12-07-2018 11:34
et ne pas embêter ces formidables citoyens engagés

A lire aussi

Le député et ancien dirigeant à Nidaa Tounes, Mondher Belhaj Ali a indiqué, jeudi 20 juillet 2018,

20/07/2018 00:57
4

L’ancienne présidente de l’Utica est, semble-t-il, excédée. Dans une publication sur sa page

19/07/2018 08:52
20

L'élue Afek Tounes Rym Mahjoub a lancé, ce mercredi 18 juillet 2018, à travers sa page Facebook «un

18/07/2018 09:37
7

Le dirigeant au sein de Nidaa Tounes et proche du directeur exécutif, Khaled Chouket a lancé, mardi

17/07/2018 23:28
7

Newsletter