alexametrics
BN TV

Béji Caïd Essebsi : La Tunisie a réussi à faire face à l’obscurantisme

Béji Caïd Essebsi : La Tunisie a réussi à faire face à l’obscurantisme

A la marge des travaux du 17ème sommet de la francophonie qui se tient les 11 et 12 octobre 2018 à Erevan en Arménie, le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, est intervenu sur la chaîne télévisée France 24, ce jeudi 11 octobre 2018.

 

Le président de la République est revenu sur les propos du chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, émis aujourd’hui. Ce dernier a rendu un hommage à Béji Caïd Essebsi saluant « son combat contre les obscurantistes ». Ainsi, il a évoqué le projet de loi proposé par le chef de l’Etat relatif à l’égalité dans l’héritage et les recommandations du rapport de la Commission des libertés et de l’égalité (Colibe).

 

« La Tunisie va vers l’avant, vers le progrès et elle est prête à présider le sommet de la francophonie en 2020. C’est un Etat africain, arabe, islamique et méditerranéen réussira dans toutes ces diverses appartenances. Elle a réussi, par ailleurs, à faire face à l’extrémisme car l’ouverture de la Tunisie sur le monde ne date pas d’aujourd’hui et nous avons rayonné sur l’Afrique ainsi que sur l’Europe. Cependant, le travail n’est pas encore achevé », précise Béji Caïd Essebsi.

 

Lors de cette interview, le journaliste a remis sur le tapis la situation actuelle de rupture entre Nidaa Tounes et Ennahdha.

Le président de la République a tout de suite rebondi sur le sujet invitant le journaliste à venir en Tunisie s’il souhaitait avoir une réponse indiquant que ce n’est pas le cadre propice pour en débattre étant donné que le sujet le plus important en ces circonstances est la francophonie. « Si vous vous intéressez à la question, venez me voir à Tunis je vous répondrai », a-t-il dit.

 

B.L

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

El Maghrebi
| 12-10-2018 17:50
Ghannouchi disait que ses enfants faisaient du sport dans les montagnes et Beji nous emmene les Saoudiens pour s entrainer a Bizerte et L africacorps pour planifier en Tunisie leurs prochaines interventions......ce qui cause enormement de soucis aux Algeriens....Beji a ete tres actif en tant que premier ministre dans la destabilisation de la Lybie.....

Mohamed Obey
| 12-10-2018 09:04
Entrer en alliance avec les obscurantistes n'est pas 'faire face à l'obscurantisme'.

Le patriote
| 12-10-2018 08:19
Il a devoile ses objectifs d une Tunisie Islamique et non musulmane...? Effectivement le pouvoir appartient reellement aux islamistes,il n a ete et est toujours que l instrument du pouvoir de Ghannouchi et des freres musulmans qu il nous a imposes en Tunisie...

Mounir13
| 12-10-2018 07:44
S'allier avec Ennadha est une drôle de manière de combattre l'obscurantisme et grâce à votre fils votre parti est désormais minoritaire. Aujourdhui les obscurantistes sont le premier parti politique au parlement tunisien et le plus représenté dans les municipalités et tous les échelons de l'administration tunisienne. Lorsque la Colibe s'est fait attaquer très violemment, vous n'avez pas dit un mot et vous essayez de prendre le crédit pour leur courage? Cette maniere de faire de la politique est dépassée

Nizar
| 11-10-2018 21:25
Mais c'est une catastrophe cette entrevue. Il est complètement déconnecté le président!

Mohamed 1
| 11-10-2018 19:52
La Tunisie méditerranéenne. Une racine essentielle même pas mentionnée dans la constitution. Un oubli incroyable. Tout le temps on a vécu avec les méditerranéens, y compris du temps où il n'y avait que les amazighs.

rym
| 11-10-2018 18:44
Certes il s'attaque à ce volet pour sortir du guêpier dans lequel il s'est enlisé et dans la foulée on espère tous qu'il va donner un bon coup de propre à ces pratiques moyenâgeuses d'un autre temps

Aksel
| 11-10-2018 18:40
Completement déconnecté,après 2019 il ne restera plus rien de cet état moderne!

Abou Walid
| 11-10-2018 17:42
Alors que notre Président est encensé à Erevan en Arménie, et par qui ?!, - au sommet de la francophonie -, liste de ses faits historiques à l'appui, il est vilipendé, ou presque, dans son pays la plupart du temps pour des choses qui ne sont pas de son domaine constitutionnellement. Comme quoi "Nul n'est prophète en son pays !"

HatemC
| 11-10-2018 17:38
Il n'a rien d'un Bourguibiste ... il a permis à la NAKBA de s'installer et a réduire à la mendicité ce pays ... Non Mr le MAMLOUK tu as permis à ces obscurantiste d'envahir nos rues ...
La secte se nourrit des faibles d'esprit, cette secte a clochardiser le pays ... comme dirait l'autre un bon islamiste est un islamiste 6 pieds sous terre ... et comme je dirai ...
Tous les musulmans ne sont pas des terroristes ... mais tous les terroristes sont musulmans ...OUI BCE ces islamistes que tu considères comme démocrate ont assassiné et installer la terreur dans ce pays connu pour sa vitalité, sa tolérance, sa bonté, ... depuis 2011 et surtout 2014 yé le MAMLOUK la Tunisie ***... HC

A lire aussi

Le député Machrouû Tounes, Hassouna Nasfi est revenu, ce vendredi 19 octobre 2018, sur les

19/10/2018 15:43
3

Après les inondations auxquelles la Tunisie à fait face ces deux derniers jours, le secrétaire

19/10/2018 09:15
5

Une vidéo filmée devant un collège à El Fahs (gouvernorat de Zaghouan), a été massivement partagée,

18/10/2018 21:22
21

Profitant de Sayarti Village, le premier forum thématique interprofessionnel de l'auto, la

18/10/2018 18:40
0

Newsletter