BCE-Macron : La France a proposé d’inscrire une clause de révision de la liste noire

Businessnews.com.tn | publié le 11/12/2017 15:57

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi qui prendra part aux travaux du « One Planet Summit », à Paris, a donné, ce lundi 11 décembre 2017, une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Emanuel Macron. Des questions relatives aux défis régionaux mais aussi nationaux ont été abordées par les deux chefs d’Etat.

 

 

 

De nombreux sujets de coopération et de collaboration, notamment face à la menace terroriste, sur le sujet de la migration mais encore la récente annonce de l’intégration de la Tunisie à la liste noire des paradis fiscaux ont été évoqués.

« Si la France est aujourd’hui le premier partenaire économique de la Tunisie, nous entendons le rester mais surtout avoir une coopération la plus utile possible pour les réformes engagées » a souligné, le président français Emanuel Macron, ajoutant que des entretiens réguliers seront menés dans les prochaines semaines sur les différents sujets bilatéraux et régionaux et annonçant une visite en Tunisie les 1er et 2 février 2018 sur invitation de Béji Caïd Essebsi.

 

 

Le chef de l’Etat a, pour sa part, rappelé l’importance d’unir les efforts et de renforcer la coopération au niveau sécuritaire soulignant qu’aucun pays ne peut faire face seul au terrorisme et que la Tunisie se tient en première ligne face à ce phénomène.

 

 

Il a réitéré la volonté de la Tunisie d’œuvrer à aider la Libye afin de trouver un plan de sortie de la crise qui soit basé sur le consensus et le dialogue. Pour ce qui est de la présence de la Tunisie sur la liste des paradis fiscaux, Béji Caïd Essebsi, a déclaré que la Tunisie estime que cette décision est « injuste » et appelle à sa révision.

« Nous ne savons pas quel est l’objectif derrière une telle décision, la Tunisie ne mérite pas de figurer sur cette liste et nous estimons que cette décision touche à l’image de la Tunisie, alors notre objectif est d’établir un Etat du 21ème siècle qui investit dans sa jeunesse. Pour des raisons de critère ou de réponse tardive, on nous classe en mauvaise compagnie et nous ferons le maximum pour faire revenir les décideurs sur cette décision » a-t-il souligné.

Le président français, a indiqué, dans ce sens, que la France œuvrera à aider la Tunisie à cette fin, précisant qu’une clause de revue des engagements a été proposée pour que la Tunisie puisse être retirée de la liste des paradis fiscaux, sans attendre la révision annuelle, « sous réserve de l’analyse du groupe du code de conduite ».

 

 

M.B.Z

BCE-Macron : La France a proposé d’inscrire une clause de révision de la liste noire

publié le 11/12/2017 15:57

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi qui prendra part aux travaux du « One Planet Summit », à Paris, a donné, ce lundi 11 décembre 2017, une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Emanuel Macron. Des questions relatives aux défis régionaux mais aussi nationaux ont été abordées par les deux chefs d’Etat.

 

 

 

De nombreux sujets de coopération et de collaboration, notamment face à la menace terroriste, sur le sujet de la migration mais encore la récente annonce de l’intégration de la Tunisie à la liste noire des paradis fiscaux ont été évoqués.

« Si la France est aujourd’hui le premier partenaire économique de la Tunisie, nous entendons le rester mais surtout avoir une coopération la plus utile possible pour les réformes engagées » a souligné, le président français Emanuel Macron, ajoutant que des entretiens réguliers seront menés dans les prochaines semaines sur les différents sujets bilatéraux et régionaux et annonçant une visite en Tunisie les 1er et 2 février 2018 sur invitation de Béji Caïd Essebsi.

 

 

Le chef de l’Etat a, pour sa part, rappelé l’importance d’unir les efforts et de renforcer la coopération au niveau sécuritaire soulignant qu’aucun pays ne peut faire face seul au terrorisme et que la Tunisie se tient en première ligne face à ce phénomène.

 

 

Il a réitéré la volonté de la Tunisie d’œuvrer à aider la Libye afin de trouver un plan de sortie de la crise qui soit basé sur le consensus et le dialogue. Pour ce qui est de la présence de la Tunisie sur la liste des paradis fiscaux, Béji Caïd Essebsi, a déclaré que la Tunisie estime que cette décision est « injuste » et appelle à sa révision.

« Nous ne savons pas quel est l’objectif derrière une telle décision, la Tunisie ne mérite pas de figurer sur cette liste et nous estimons que cette décision touche à l’image de la Tunisie, alors notre objectif est d’établir un Etat du 21ème siècle qui investit dans sa jeunesse. Pour des raisons de critère ou de réponse tardive, on nous classe en mauvaise compagnie et nous ferons le maximum pour faire revenir les décideurs sur cette décision » a-t-il souligné.

Le président français, a indiqué, dans ce sens, que la France œuvrera à aider la Tunisie à cette fin, précisant qu’une clause de revue des engagements a été proposée pour que la Tunisie puisse être retirée de la liste des paradis fiscaux, sans attendre la révision annuelle, « sous réserve de l’analyse du groupe du code de conduite ».

 

 

M.B.Z

Commentaires (25) Commenter
Mis à part l'utilisation de l'énergie solaire et éolienne ainsi que la géothermie
takilas
| 12-12-2017 17:52
Opter pour l'utilisation de l'énergie solaire et celle éolienne, ainsi que la géothermie.
De même généraliser (obligatoirement) le transport par bus. Soit par bus public ou privé.
Pour la marche à pied et le vélo ; des encouragements et des facilités de paiement seront accordées à l'instar de celles destinées à l'achat d'un véhicule.
Ceci ne freinera nullement les achats des véhicules et leur utilisation seront taxées par des stations de péages. Par contre les péages pour les convoiturages seront réduits si nécessaire.
@Léon|
Zohra
| 12-12-2017 16:54
Bonjour Monsieur,

Je vous ai lu ailleurs que sur ce site, je suis ravi de vous voir à nouveau. Merci beaucoup de mettre certains hypocrites et chauvins qui ont cru tout permis sur notre peuple à leur place.

Bonnecontinuation
@Gg
Léon
| 12-12-2017 15:04
J'avais cru comprendre, en te lisant depuis le début de la merdolution, que tu croyais dur comme fer (ou comme barre-de-fer) que le Grand Peuple dont tu es issu, méritait bien mieux que Ben Ali.
Te voilà aujourd'hui bien critique envers ceux qui ont fait ton bonheur le 14 maudit (et réciproquement, tu as bien sûr fait le leur), et pendant que moi j'attaque de front les chefs d'états qui ont attaqué notre pays, voilà que tu t'en prends à ce grand peuple qui a bercé ta merdolution, en arrivant même à appuyer mordicus et jalousement les chefs d'états occidentaux.
Même pour rigoler, je n'aurais jamais qualifié mes compatriotes, mes chers gueux, comme tu l'as fait.
C'est qu'il faut du temps pour comprendre qui est un individu, et j'espère que tu commences à comprendre à quel point j'aime mon pays et son peuple, sans distinction ou sentiment régionaliste de gueux. Je les traite de gueux (appuyant mon ami John), afin de les réveiller par électrochoc, et afin qu'ils rectifient le tir.
Quant aux intellos, et les cyber-collabos qui ont mis main dans la main avec nos bourreaux, je me conchie sur le lait de leur mère et je leur tire la chasse dessus, telle la fécalité digne de leur grandeur. En passant un bon coup de Javel dessus afin qu'ils ne laissent pas de trace.

LÉON, Min Joundi Tounis Al awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
@ farouk
Bab ezzira
| 12-12-2017 14:30
t'es encore la toi ??? Cherrrrrr
A bab hamja.
Farouk
| 12-12-2017 13:06
Il n'y a que la verite qui blesse,petit ignorant.
A Farouk le Bghal Sionniste :
Bab ezzira
| 12-12-2017 12:10
Tu disait pauvre C** : « l'europe et grace aux USA la Tunisie a évite la faillite et la faim.Ces deux ,se sont portes caution aupres du FMI pour que la Tunisie puisse obtenir des financements. »
Tête de mule, petit bourrique LA TUNISIE ETAIT TROP BIEN JUSQU'A CE QUE Les sionistes, et les occidentaux s'en mêlent grâce à leur coup d'état démocratique orchestré par les traîtres formés chez freedom house, george soros, la CIA, le mossad et le MI6
Tous nos fouteurs de troubles nous reviennent de l'Angleterre ou de France comme les frérots du diable.
Tous les terroristes Daechiens à travers le monde combattent avec un armement Israélien ou Américain.
Les USA du fasciste sioniste Trump tarde à nous livrer des commandes militaires tunisienne qu'elle nous fait payer cham shayna. Ces mêmes fascistes arment les Daechiens, la Kaida, les frérots de Satan, boko haram, nosret echem, jebhet echem jabhet *** *** El *** (autocensure)

Hezbollah que vous voulez détruire combat cette merde que vous avez créé alors que vous Israéliens vous les hospitalisez en Palestine.
Mé Tehchmouch ye sokkat yé shayna , La Tunisie que vous essayez de détruire nourrissait auparavant l'Europe lorsqu'ils vivaient dans des grottes et vous avait accueilli lorsque Rome vous avait persécuté et vous avait aussi une autre fois accueilli lorsque vous étiez chassé par les Espagnoles sans oublier la persécution de Hitler et le soutien de la Tunisie.
Sale Sioniste, les Tunisiens ne regrettent pas ceci, mais t'es qu'un pauvre ingrat *** et *** (autocensure) qui ose se mesurer à ses bien faiseurs seigneurs.
Ah Ya Farouk Ahhh kennn ******(autocensure)
,@ Leon
Gg
| 12-12-2017 11:00
Vous me coupez l'herbe sous le pied, mais je vous remercie, vous me donnez l'occasion de me lâcher à mon tour!
Alors je dirai au président français: fais gaffe Manu, BCE est tunisien. Il va t'appeler "mon frère", à cet instant précis il sera en train de te baiser. Il va te prendre la main, mais l'autre main sera dans ta poche en train de te piquer ta carte bleue et ton téléphone.
Il va te parler de lutte contre le terrorisme, mais dans le même temps les daechiens défilent à Tunis sous la protection de la police et il veillera sur les convois de terroristes en route vers la France.
Il va te parler d'engagements, de démocratie, d'accords... mais ne pensera qu'à puiser dans tes caisses.
Ces gens sont des fourbes, des menteurs congénitaux, des fainéants, des chiens sous développés qui ne savent que mordre la main qui les nourrit. Ils n'ont aucun honneur, aucune fierté, aucune parole, tous leurs programmes ne visent qu'à baiser ceux qui leur font confiance.
Alors ne te laisse pas attendrir, Manu, ces gens ne connaissent que le rapport de force.
Ne baisse pas la garde, ne lui tourne pas dos, surveille tes arrières!

Bon, je suis moins vulgaire que vous, mais le fond y est.
Aucune chaîne de télévision n'a fait état de cette visite ni de cette conférence de presse.
Carthage Libre
| 12-12-2017 10:23
Même France 24 (en français/anglais) n'en a soufflé mot...Faut dire qu'ils sont encore occupé avec leur Johnny (un prénom bien français celui là).
A bab ezzira.
Farouk
| 12-12-2017 10:23
Baisse ton caquet,grace a l'europe et grace aux USA la Tunisie a evite la faillite et la faim.Ces deux ,se sont portes caution aupres du FMI pour que la Tunisie puisse obtenir des financements.
Va tres trop hmar pour comprendre.
Harem C l'inculte de service..
Ek
| 12-12-2017 00:14
Vous êtes une personne mal élevée,je ne devrais même pas vous répondre.Sans vous connaître et rien qu'en vous lisant,je peux vous dire que vous êtes pathétique,que vous êtes une personne vide qui essai de cacher sa stupidité derrière des attaques,des gamineries serait plus juste,d'un autre age.Je ne connais pas votre age mais jespere pour vous que vous ne depassez pas les 13 ans.Enfin,bref,pour revenir au sujet,croyez moi je fais la différence entre vieux et âgé,c'est vous qui êtes tellement...je ne peux pas faire une référence à nos amis les bêtes parcequils n'ont rien demandé...je dirais juste que vous arriverez jamais a comprendre la substance de mes mots...Sinon concernant Gabés la polluée :) eh bien vous êtes tellement loin,même très très loin de la civilisation,je vous plein et j'ai pitié de vous (la Bakhara vous est monté au cerveau)..donc prompt rétablissement,restez dans votre coin s'il vous plaît.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration