alexametrics
A la Une

Avec un résultat net en progression de 48%, la BIAT assure !

Avec un résultat net en progression de 48%, la BIAT assure !

La banque internationale arabe de Tunisie (BIAT) a tenu son assemblée générale ordinaire (AGO) le 27 mai 2016 à l’hôtel Sheraton. C’était l’occasion pour la BIAT de déployer, par les chiffres, une grande solidité et une non moins impressionnante puissance. Durant cette AGO, la BIAT a dévoilé des résultats record.

 

C’est sous la présidence de Ismaïl Mabrouk que s’est tenue l’assemblée générale ordinaire de la BIAT concernant l’exercice 2015. L’ambiance était détendue et les présents avaient le sourire, et ils ont de quoi ! La première banque du pays a réalisé un bénéfice net record pour l’année 2015 de 151,6 millions de dinars (MD) soit une progression de 48,1% par rapport à l’année 2014. L’ambiance ne pouvait que s’améliorer, plus tard lors du vote des résolutions, lorsque le conseil d’administration de la BIAT a concédé un dividende de 4 dinars par action au lieu des 3,5 dinars initialement prévus. Ces dividendes seront mis en paiement à partir du 15 juin 2016. Notons que le dividende distribué en 2014 était de 3 dinars par action.

 

L’année 2015 a été un bon cru pour la BIAT. Une année avec un bénéfice net exceptionnel mais pas seulement. La banque a aussi gardé sa position de leader pour ce qui est des dépôts qui ont atteint 8090 MD en progression de 7,7% par rapport à 2014. Par ailleurs, la BIAT occupe désormais la deuxième place en matière de crédits nets à la clientèle avec un encours global de 6583 MD en progression de 11,2%. En termes de PNB (produit net bancaire), la BIAT a réussi à générer le PNB le plus important de la place avec 532,6 MD en progression de 8,3%.

 

Avec de telles performances, les actionnaires de la banque n’avaient pas grand-chose à critiquer. Par conséquent, ils se sont interrogés sur le futur de la banque et sur sa stratégie de développement à venir. Ainsi, plusieurs actionnaires se sont interrogés sur les possibilités de développement et d’expansion de la banque en Afrique. Ismaïl Mabrouk, président du conseil d’administration, a déclaré à ce propos qu’il existait une réflexion au sein de la BIAT sur les possibilités de développement. Toutefois, la Banque centrale de Tunisie (BCT) ne favorise pas le développement international des banques contrairement au gouvernement marocain par exemple. M. Mabrouk a également évoqué la signature de conventions avec des banques africaines pour faciliter les transactions de ses clients.

 

 

Un autre actionnaire a déclaré que les résultats de la banque étaient exceptionnels mais qu’il est dommage qu’ils viennent dans une situation économique nationale en déconfiture. Il considère que la situation de l’économie tunisienne fait peser des risques sur les bénéfices des actionnaires et de la banque. Ainsi, pour aider l’économie tunisienne à se redresser, la BIAT devrait, selon lui, prendre les devants et orienter les crédits en majorité vers les projets plutôt que vers les crédits de consommation. Ismaïl Mabrouk a répondu à cette remarque en déclarant que la banque accordait déjà de gros financements à l’économie tunisienne en ajoutant que la BIAT est une banque de détail et qu'elle se doit, donc, de commercialiser des produits de banque de détail.

 

Une autre actionnaire a questionné le conseil d’administration de la BIAT sur l’exposition de la banque sur le secteur du tourisme. Elle s’est également interrogée sur le provisionnement de la banque concernant les risques de ce secteur. A cette interrogation, Ismaïl Mabrouk a répondu que l’exposition de la BIAT dans le secteur touristique était de 5,7% ce qui ne représente pas un risque important. Il a ajouté que la banque avait déjà procédé aux provisions nécessaires suivant la circulaire de la Banque centrale sur cette question.

 

Pour ce qui est des dividendes, le représentant des petits porteurs de l’association ADAM a déclaré qu’il faudrait augmenter les dividendes pour que les petits actionnaires gagnent de l’argent. Le président du conseil d’administration de la BIAT a répondu à cela en déclarant qu’il y a eu une grande progression du dividende sur les dernières années par rapport aux autres banques. M. Mabrouk a aussi expliqué que la BIAT était, au niveau boursier, sur des multiples minimum. Ainsi, l’action BIAT a encore beaucoup de potentiel de croissance ce qui n’est pas le cas des autres banques privées de la place qui sont sur des niveaux de multiples élevés.

 

Ismaïl Mabrouk a aussi donné une idée sur les performances attendues de la banque pour l’année 2016 en précisant, avec un sourire, qu’il parlait sous le contrôle du directeur général de la banque, Mohamed Agrebi, et de ses deux directeurs adjoints. Ainsi, il confié que la BIAT devrait être, 2016, sur des niveaux de PNB de 10% et qu’il espérait un bénéfice net entre 180 et 190 MD.  Le dividende proposé initialement par le conseil d’administration était de 3,5 dinars par action mais les actionnaires ont demandé, presque en chœur, à ce qu’il soit augmenté à, au moins, 4 dinars par action. Ismaïl Mabrouk a consulté le directeur général de la banque et les deux directeurs généraux adjoints avant d’accéder à la demande des actionnaires. Toutefois, il a prévenu qu’il n’y aurait pas une telle augmentation du dividende l’année prochaine. Les actionnaires de la banque ont vivement remercié le président du conseil d’administration de la BIAT pour cette décision en espérant que la banque continuera sur ce même chemin de prospérité et de performance.

 

 

Marouen Achouri

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

bouglagem
| 31-05-2016 19:43
Pratiquement toutes les banques affichent
un bon résultat et les médias nous bassinent tous les jours que notre pays est en crise économique.etc etc
Les comptes épargne des banques sont pleins les constructions toujours au top malgré le prix du ciment
Il n'y aurait pas quelque de contradictoire dans tous ça
Faites un tour dans les centres commerciaux et vous verrez que la frénésie de la consommation atteint des sommets surtout au mois de ramadan
Alors que faut-il en conclure ?


BIATISTE
| 30-05-2016 18:04
Ces résultats viennent tout juste au quarantième anniversaire de la BIAT. C'est le fruit d'une bonne gouvernance durant plusieurs décennies jusqu'à ce jour et le dévouement de tout un personnel dont le sang est couleur BIAT.
Tant qu'on mise sur l'avenir, on va le gagné. Tant qu'il y a des idées la BIAT est toujours leader.
C'est une grande famille dont on est fière d'y appartenir

A lire aussi

Le paysage politique et partisan est en perpétuelle métamorphose. Le passage à l’Assemblée des

14/11/2018 20:13
0

En dépit de son appartenance à l’un des plus grands groupes internationaux, Total Tunisie brille par

13/11/2018 16:59
20

L’affaire des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi fait encore couler beaucoup d’encre avec des

12/11/2018 19:59
7

Après avoir annoncé son remaniement ministériel, le chef du gouvernement passera devant l’Assemblée

11/11/2018 16:33
5

Newsletter