alexametrics
Sur les réseaux

Le communiqué de Nidaa Tounes suscite l'indignation

Le communiqué de Nidaa Tounes suscite l'indignation

Le communiqué émis ce soir du lundi 8 octobre 2018 par Nidaa Tounes à l'issue de la rencontre BCE-Ghannouchi a été fortement critiqué. "L'immaturité politique dans toute sa splendeur", peut-on lire entre autres réactions critiquant notamment le fait d'avoir confié à Ons Hattab, la porte-parole de Nidaa Tounes, l'écriture d'un tel communiqué.  "Comment Nidaa Tounes peut-il commettre des erreurs de communication aussi primitives?  Dans ce communiqué, il y a une confusion évidente entre l'institution de la présidence de la République et le parti", a écrit Mohamed Ali Mankai. 

 

"Cafouillage au sein de Nidaa. Qui va se charger d’écrire quelque chose puisque le supposé patron de ce qui reste de Nidaa ne sait pas le faire. On confie la mission à l’ancienne nouvelle porte-parle de Nidaa, la charmante Ons Hattab. Un communiqué sans queue ni tête " a écrit Karim Baklouti Berketallah qui explique qu'après l'arrestaion de de Borhène Bsaies et le départ de Wissem Saïdi, il n'y a plus personne pour rédiger les communiqués Nidaa.

 

 

"Ce communiqué est le plus grand scandale dans l'histoire de l'Etat et du parti", a écrit le député Abdelaziz Kotti. "Nous avons commencé à creuser sous terre. Ayez pitié de la Tunisie, ayez pitié de la Tunisie, ayez pitié de la Tunisie, la médiocrité et la gaminerie sans limites".


 

"C'est la meilleure !" a surenchéri le député Walid Jalled. 

 

 

S.T



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

larios
| 09-10-2018 15:02
Actuellement , notre chére TUNISIE a besoin de mille journalistes à l'instar de mr bougallébe, au moins il nous informe parfois de ce qui se passe dans les coulisses et donne des informations avec des preuves à l'appui . Le TUNISIEN est mal informé , on lui cache beaucoup de vérités et de réalités , et il se trouve déphasé et dépassé par les événement, et c'est trés dangereux pour la sécurité et la stabilité de notre chére TUNISIE, à cette période de transition démocratique, il nous faut des vaillants journalistes d' 'investigations sur tous les sujets surtout politiques , économiques et sociaux, cela encourage le citoyen à s'intéresser à la politique et à participer aux élections et à bien connaitre et choisir ses élus

A lire aussi

Lors du Quotidien du lundi 18 mars 2019 sur TMC, Yann Barthès a tancé Facebook et ses équipes à

19/03/2019 9:20
1

En réponse à l’indignation causée par la décision du ministère de l’Equipement de repeindre en gris

18/03/2019 19:34
14

Les piliers sous le pont de la République étaient revêtues d’œuvres d’art réalisées par une centaine

15/03/2019 20:02
5

Le changement du nom de la rue Ibn Arabi située à Mutuelleville à Tunis a déclenché une polémique

14/03/2019 12:49
18

Newsletter