alexametrics
Sur les réseaux

Ghofrane Binous, l’hôtesse de l’air agressée, invitée à l’ARP

Ghofrane Binous, l’hôtesse de l’air agressée, invitée à l’ARP

Ghofrane Binous, l’hôtesse de l’air agressée verbalement de la part d’une passagère à bord d’un vol Tunisair prendra part à la réunion de la Commission des droits, des libertés et des relations extérieures relevant de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) qui se tiendra ce jeudi 17 mai 2018. Cette réunion aura pour objectif la discussion du projet de loi portant sur la discrimination raciale. C’est ce qu’a indiqué le député à l’ARP et dirigeant au sein d’Afek Tounes, Karim Helali en publiant une photo aujourd’hui accompagné de l’hôtesse en question.

 

Mme Binous a, en effet, subi des propos racistes, le 12 mai 2018, d’une passagère à bord d’un vol Tunisair à cause de la couleur de sa peau. Suite à cet incident, qui a par la suite fait ravage sur la toile, la passagère a été débarquée de l’avion sur ordre du commandant de bord.

 

B.L

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Dr. Omar
| 24-05-2018 22:48
Le fait de dire des propos racistes pour les gens n'est pas permis et punissable par la loi, mais le comportement du pilote est aussi injustifié, il devient ainsi justicier ce qui n'est pas son droit. Quiconque prendrait son droit par la force, la jungle, il pouvait déposer une plainte à la police de Tunis. Qui pourrait savoir si la passagère est en mesure de prendre un autre vol.

Tounsi
| 19-05-2018 12:14
Suis étonné du silence du ministère de la justice . La passagère qui a tenu des propos racistes doit être traduite en justice

Friday
| 18-05-2018 11:52
"Barra! lékfouha les politiçiens hathi zada?"
"Ya hawl éléh wbarra"!

takilas
| 18-05-2018 02:32
L'arbre ne cachera pas la forêt et les buzz ne cache font pas les médiocrités de L'ARP, qui du jour au lendemain deviennent des raisonnables et des équilibrés.

Mohamed 1
| 18-05-2018 00:10
A-t-on pris la peine d'écouter la version de l'autre partie, avant de tirer des conclusions ?

HatemC
| 17-05-2018 16:37
Mentalité arabe, d'esclavagiste infecte, des consanguins qui se croient au dessus des autres alors qu'ils ont sales dans leur tête, y a qu'à voir l'état du pays ... HC


fethia
| 17-05-2018 15:57
je trouve que Ghofrane est très belle et sa couleur de peau en est la principale raison. Beaucoup de courage ma belle, ces propos émanent d'une partie de tunisiens qui voient que la différence les dérange et sont pour le conformisme total.

A lire aussi

Le chef du poste de la Grade nationale de Kairouan vient d’envoyer un questionnaire à l’un de ses

23/10/2018 17:09
3

Il est indéniable que de nombreuses rues en Tunisie sont dans un état déplorable. Un état qui s’est

23/10/2018 12:38
4

Mohamed Omri, délégué d’El Oueslatia (gouvernorat de Kairouan), a opté pour la «proximité», dans ses

23/10/2018 11:52
5

Khalil, jeune orphelin de 14 ans, atteint d’une tumeur cérébrale, est rentré ce dimanche 21 octobre

21/10/2018 19:06
3

Newsletter