alexametrics
BN TV

Kaïs Saïed: je me trouve contraint à me présenter à la présidentielle

Kaïs Saïed: je me trouve contraint à me présenter à la présidentielle

Le constitutionnaliste et candidat à la présidentielle, Kaïs Saïed a nié, ce jeudi 13 juin 2019, toute éventuelle alliance avec un parti politique et qu'il ne cherche aucun "soutien populaire", affirmant qu'il "n'est le candidat de personne et qu'il est indépendant et le restera toujours". 

 

Sur les ondes de Jawhara FM, M. Saïed a précisé qu'il n'est en concurrence avec personne et qu'il dispose d'un projet constituant une nouvelle construction politique basée sur le développement économique, social et culturel à l'échelle locale. 

 

Kaïs Saïed a également indiqué que s'il remporte la présidentielle, il apportera des réformes à la Constitution, révisera le système de gouvernance après consultation du Parlement et abandonnera l'image "classique" du président de la République. 

 

Et d'ajouter que devenir chef de l'Etat ne fait pas partie de ses ambitions et qu'il se trouve "contraint d'exercer ce devoir" d'autant plus que, pour lui, le pouvoir est une "énorme responsabilité". 

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (52)

Commenter

Maxula
| 14-06-2019 23:32
"personne n'avait songé à lui suggérer ce sacrifice suprême"

En êtes-vous sûr ?
La Tunisie étant un pays de "mission"(*) et de "paralysés" de la comprenette, il n'est pas exclu qu'il ait "entendu" des voix(**), lui intimant l'ordre "lève-toi et marche !"
Maxula.
(*) La mode étant actuellement de se présenter en tant que prophète-incompris.
(**) Nous aussi nous avons des "Jeanne d'Arc" qui s'ignorent !

Mansour Lahyani
| 14-06-2019 09:35
Pétain aussi avait fait "don de sa personne" ! Parfaitement, mon cher, j'étais persuadé que ça ne pouvait pas échapper à votre vigilance !
Mais, sans tenter de l'absoudre, Pétain avait au moins un semblant d'excuse : son pays était acculé, et lui-même était très âgé.... Rien de tel dans le cas de Saïed, d'autant plus que personne n'avait songé à lui suggérer ce sacrifice suprême...
PS. Félicitations pour ce "plus obtus des islamo-tristes" : en deux mots, tout est dit... du grand art !
:+)

Mansour Lahyani
| 14-06-2019 09:19
Parfaitement ! Bien vu !
:+)

Aldo
| 14-06-2019 09:14
La tunisierie lui faudra un dirigeant ayant tout vécu et un mélange de tout ,bien connaître la matière grise des citoyens , un vrai fils du pays ( pauvre riche gentil voyou diplomate macreau etc etc ) bref connaissant tout de la tunisierie car trop takhdim mokh dans ce pays .

RICARDO
| 14-06-2019 08:33
La modestie d'un bon à rien.

Gg
| 14-06-2019 06:36
Cet homme transpire la déprime!
Mdr...

Professeur de droit
| 14-06-2019 00:13
La célèbre citation est de François 1er , Roi de France, gravé sur la fenêtre de sa chambre, au château de Chambord, suite à un RDV galant manqué.
Il s'est partiellement, inspiré de l'écrivain romain Virgile, qui écrivit "Femme est chose changeante et variable".

veritas
| 13-06-2019 21:22
K S pourrait être le candidat des khwanjias,pas de surprise on sait bien que la majorité du Sud roule pour les khwanjias qui leur garantie le paradis avant l'heure comme s'était le cas depuis 2011 et jusqu'à ce jour en Tunisie .

SAMIA
| 13-06-2019 21:17
Y'a hasara 3la Ramses2,celui là me rappelle un psychopathe ds un film d'horreur dont je ne me rappelle pas le titre !
Excellente soirée

Ahmed
| 13-06-2019 20:57
Franchement vous ne trouvez pas qu'il ressemble a Ramses 2 , la momie pas la statue .

La malhonnêteté intellectuelle des islamistes est incroyable mais cela devient drole et ludique tellement ils sont nuls.

A lire aussi

L'ancien chef du gouvernement, Hammadi Jebali, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019,

17/06/2019 10:44
0

Chafik Sarsar, ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a

17/06/2019 09:41
2

Fujifilm Corporation vient d’annoncer la sortie d’un nouvel appareil photo instantanée hybride au

16/06/2019 17:59
0

Le secrétaire général d’Al Watad, Zied Lakhdhar a indiqué lors d’une réunion d’urgence du comité

16/06/2019 13:30
3

Newsletter