alexametrics
BN TV

Slim Feriani : Pas de baisse du prix des carburants

Slim Feriani : Pas de baisse du prix des carburants

 

 

Slim Feriani, ministre de l’Industrie, et des PME et chargé du dossier de l’Energie a assuré au micro de Shems FM, ce vendredi 11 janvier 2019, qu’aucune réduction des prix des carburants ne sera programmée actuellement.

Il a ajouté que la Tunisie connait un déficit énergétique qui représente le tiers de la balance commerciale, estimé à 6 milliards de dinars. Il a indiqué dans ce sens : « La subvention de l’énergie pour le budget de l’année de 2018, a atteint 2700 millions de dinars ».

Dans le même contexte, M. Feriani a précisé que les prix pétroliers, n’ont pas été changés, et que de fausses informations ont circulé concernant les prix réels des carburants, en ajoutant : « Le prix du baril de pétrole doit être comptabilisé en dinar tunisien et non pas en dollar américain, le prix réel d’un baril de pétrole est estimé à 180 DT, en prenant en considération le glissement du dinar face à la devise étrangère ».

De plus, l’invité de la matinale, a déclaré que la récente augmentation des prix des carburants de septembre 2018, a été imposée, en indiquant qu’une autre hausse des prix des carburants a été programmée, mais la situation sociale des tunisiens a été prise en considération pour annuler cette augmentation.

O.B

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Dukon
| 11-01-2019 18:59
Le prix du carburant sans plomb 95 est de 41 centimes d'euros hors taxes, rendu et distribué dans le réseau français. Faites votre calcul et vous saurez de combien il serait subventionné en Tunisie. Le fuel à usage agricole l'est en Tunisie comme dans la plupart des pays.
Le concept du pollueur payeur est équitable et pour éclairer le sombre entendement d'incultes et analphabètes, un véhicule de faible cylindrée roulant deux fois plus qu'un véhicule dune cylindrée deux fois supérieure consomme et pollue 20 à 30% de plus.
Retenez votre souffle, vous polluerez moins!

URMAX
| 11-01-2019 13:48
... Un abaissement du prix du carburant en fonction des fluctuations du brut, on veut bien, oui ; mais, ... un "abaissement" par rapport à quoi ? ... Un abaissement par rapport au prix "conventionnel" de commercialisation !
...
Or, "chez-nous", vu que le carburant est encore subventionné (ndlr : tarif public en dessous du tarif "normal appliqué), on ne peut prétendre à un quelconque abaissement du prix !
Utopique
Au contraire, il montera encore - progressivement - jusqu'à se stabiliser (selon les indices actuels) aux alentours de 3,5 / 4 DT / litre ; soit pratiquement, près du double de l'actuel.
Chiche !
"mabrouk" aux amateurs des grosses caisses qui l'auront profond (dans le porte-feuille, bien sur !) et auxquels il conviendrait d'imposer une taxe supplémentaire pour [ contribution accrue au rejet massif d'émissions de gaz à effet de serre ] ;
@ le Ministère de l'Environnement, c'est à vous qu'incombe cette tâche et arrêtez de glander : IL y a du pain sur la planche !

DHEJ
| 11-01-2019 13:42
Le sinistre du glissement du dinar!

mocheb
| 11-01-2019 11:57
2700 milliards de dinars de subvention ça fait beaucoup. ça ne serait plutôt 2700 millions de dinars. @BN: merci de vérifier.

B.N : Merci d'avoir attiré notre attention

A lire aussi

Le président du Conseil national de l'ordre des pharmaciens de Tunisie (Cnopt), Chedly Fendri a

23/01/2019 10:01
0

Slim Feriani, ministre de l’Industrie, et des PME et chargé du dossier de l’Energie a assuré au

22/01/2019 16:24
2

Newsletter