alexametrics
BN TV

La parodie de Béji Caïd Essebsi et son fils crée la polémique

La parodie de Béji Caïd Essebsi et son fils crée la polémique

La parodie de Béji Caïd Essebsi et son fils Hafedh, diffusée dans la soirée du samedi 6 octobre 2018, sur El Hiwar Ettounsi, a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux.

La représentation satirique a résumé la situation actuelle à Nidaa Tounes, plus particulièrement la volonté de directeur exécutif autoproclamé, Hafedh Caïd Essebsi, à avoir la mainmise sur le parti et sur l’Etat de manière générale, et ce, en succédant à son père.

 

Les avis ont été partagés, quant à cette parodie. Le député du bloc de la coalition nationale Sahbi Ben Fredj a rejeté ce passage estimant qu’il porte atteinte au prestige de l’institution de la présidence de la République. Son statut a été critiqué et considéré comme étant contre la liberté d’expression.

 

Pour sa part, le militant Nidaa Karim Baklouti Barketallah semble apprécier cette caricature même s'il la trouve un peu excessive, dans la mesure où elle reflète la réalité de la situation. « Personnellement, je trouve cette parodie, même si elle était excessive, assez amusante et décrivant des faits que nous vivons. La démocratie c’est aussi cela. A chacun d’assumer ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

BORHAN
| 08-10-2018 18:09
Enfin une parodie digne d'un état des lieux chaotique dans un pays qui a perdu presque tous ses repères.
Cette parodie vaut tous les discours et les plateaux télé - kara-kouz et ce, depuis un certain 14 janvier 2011... en espérant que le peuple se réveille enfin de sa longue très longue hibernation.

tounsi
| 08-10-2018 15:59
Bravo, très réaliste et bien joué.
A tous les râleurs, je pose une question simple : une telle vidéo était elle possible avant 2011?
Réponse : même pas en rêve!
Alors réjouissons nous de vivre dans un pays où l'on peut se moquer du président et de son fils sans craindre de représailles!

Lectrice
| 08-10-2018 15:51
C'est aussi ca la democratie. Ceux qui n'apprecient pas peuvent zapper. On attend d'autres parodies, il y a matiere.

Maxula
| 08-10-2018 15:46
"BRAVO LES ARTISTES POUR VOTRE TALENT"

Et quel talent !
J'dirais même que ça crève les yeux, tellement ce "talent" est éblouissant !
Quant à moi, mes yeux se portent très bien, merci !
Et pas seulement mes yeux, ma tête itou !
D'un autre côté, je dois avouer que je suis "très, très" mauvais public !
Maxula.

EL OUAFFY Y
| 08-10-2018 15:26
Ah vous aviez terminé avec l'ancien président Ben Ali et les fils nobles de Trablsi maintenant ils ne vous reste que de s'occuper de SIDNA Badji Caid Essebsi et son fils ce de la honte du siècle comment un président qui avait porté de la stabilité et la paix vous les traités de cette façon ou est le moral Tunisien que nous avons héritiez de nos ascendants le respect de l'autre ou bien nous sommes dans une communauté d'animaux . Cessez de donner des fausses images sur notre président que nous avons le choisir avec notre volonté sans pressions parce que tous simplement on a jugé que cet homme est bien expérimenté dans le domaine la preuve nous avons récolté les fruits malgré qu'il y avait des obstacles . La certitude que une majorité de la société civile sont à l'aise d'avoir Bedji Caid Essebsi à la tète du pouvoir .

Carthage Libre
| 08-10-2018 15:25
...Il y'aurait des attentats dès demain, d'abord contre la chaîne.

On ne peut pas se foutre de la gueule des wahhabites et autres islamistes, au risque de nous faire tuer.

ferid
| 08-10-2018 14:11
Le réel problème de la Tunisie c hafedh et bejicaidessibssi

sassi
| 08-10-2018 12:46
ce qui se passe actuellement en Tunisie avec ces partis de mascarade et partis enfantins c'est du ridicule et ça nous tue et tue la Tunisie
une bonne parodie

Mohamed 1
| 08-10-2018 10:26
Il est évident que ce type de satire doit intéresser toutes les parties, et non pas uniquement les parties les plus respectueuses de cet aspect de la vie démocratique.
Ceux qui s'y plient pour eux-mêmes et pour les autres respectent la règle du jeu.
Ceux qui l'acceptent pour les autres et la refusent pour soi-même n'ont rien à voir avec la démocratie. Ceux qui refusent jusqu'à son existence non plus.

Abel Chater
| 08-10-2018 09:38
Du jamais vu !!!
Une création artistique de génie !!!
La musique fait rêver, le texte fait révolter et sa vérité fait réveiller.
C'est ça la création artistique qui nous manque en Tunisie. Il faut dire la vérité pacifiquement par la musique et par le texte, sans mensonges ni esprit intrigant.
Que la prochaine parodie nous montre, ce qui pourrait nous faire du mal du côté du parti d'Ennahdha et du côté de ce même Abdelfettah Mourou.
Et n'oubliez surtout pas le juif d'Ennahdha, tête de liste pour les élections municipales à Monastir ou celle au pantalon déchiré au niveau de ses fesses, tête de liste à Sidi Boussaïd.
Mille BRAVOS à l'Artistou !!!

A lire aussi

Le député Machrouû Tounes, Hassouna Nasfi est revenu, ce vendredi 19 octobre 2018, sur les

19/10/2018 15:43
3

Après les inondations auxquelles la Tunisie à fait face ces deux derniers jours, le secrétaire

19/10/2018 09:15
5

Une vidéo filmée devant un collège à El Fahs (gouvernorat de Zaghouan), a été massivement partagée,

18/10/2018 21:22
21

Profitant de Sayarti Village, le premier forum thématique interprofessionnel de l'auto, la

18/10/2018 18:40
0

Newsletter