alexametrics
Dernières news

Documentaire "Chambres noires" - Ennahdha porte plainte contre des journalistes de Tounesna

Temps de lecture : 1 min
Documentaire

 

Le journaliste à la chaîne Tounesna, Mourad Sellimi a assuré dans une déclaration accordée à Business News, ce mercredi 12 février 2020, que le mouvement Ennahdha a porté plainte contre l’équipe des journalistes travaillant sur le documentaire « Les chambres noires ».

 

Mourad Sellimi rappelle que le documentaire porte sur « l’appareil secret » du mouvement Ennahdha et les assassinats politiques. Le documentaire a été diffusé sur la chaîne Tounesna durant le mois de juin dernier, alors que trois chaînes connues ont refusé de le faire.

« J’ai reçu une convocation de la part de la brigade d’enquête de l’Aouina devant laquelle je devrai comparaitre le lundi 17 février 2020. Je serai auditionné à propos de l’appareil secret d’Ennahdha, tout comme le représentant légal de la chaîne Tounisna, les journalistes et le réalisateur du documentaire », indique Mourad Sellimi.

 

Rappelons que le documentaire en question a été, également, diffusé 27 septembre 2019, par la chaîne Al Arabiya. Il jette la lumière sur l’affaire de l’appareil secret du mouvement Ennahdha et son lien avec les assassinats politiques.

Etayé par les déclarations et documents de preuves présentés par les avocats du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le documentaire rappelle le rôle joué par Mustapha Khedher et les missions d’espionnage qui lui ont été confiées, ainsi que les documents qui ont été saisis chez lui.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

takilas
| 13-02-2020 21:29
Et après les corrompus nahdha nous disent que ce sont des honnêtes.
Jusqu'à quel stade de manigance et jusqu'à quelle dictature veulent aller ces khwanjias ?

takilas
| 13-02-2020 19:42
Où-est qu'il était caché cet énergumène ?

takilas
| 13-02-2020 19:29
In invité ( Faicel Derbal) nahdhaoui qui divague en aliéné et schizophrène.
Pauvre Tunisie !

takilas
| 13-02-2020 19:13
C'est la fin du monde que des criminels, des arnaqueurs et des accusés dans plusieurs délits deviennent des innocents et renversent la tendance.
Est-ce qu'il ose dire ce malfrat comment ont ete dérobés les dosdiers concernant les assassonats du temps de Ali Larayadh qui ne s'est pas encore enfui vers Paris ou Daiuha ?

BHN
| 13-02-2020 16:35
Ce qui est préocupant et inquiétant, c'est l'apathie des tunisiens qui ne réagissent pas face aux dangers que représentent les islamiste qui ont déjà ruiné le pays sur tout les plans; économique, sociale, sociétale, souveraineté, insalubrité, intégrisme, obscurantisme... et autres désastres qui s'abattent depuis plus de 9 ans.
Le réveil va être dur.. très dur!

MH
| 13-02-2020 16:07
Si Nahdha est coupable des faits qu'on lui reproche (assasinats politiques, etc.) pourquoi elle porterait plainte pour diffamation? Ne risque t-elle pas d'attirer l'attention de la justice dans ce dossier? Le juge qui va enqueter sur cette diffamation ne va pas découvrir ce qu'on reproche à Nahdha? Soit le système judiciaire est corrompu soit Nahdha est blanche comme neige.

Abir
| 13-02-2020 15:57
Vous n'avez pas encore compris pourquoi le gouvernement est coincé plus que trois semaine ? Et bien parce que la secte ne veut pas lâcher l'intérieur et la justice et pourquoi elle ne veut pas lâcher ces deux ministères ? Parce que les assassinas et les crimes qu'elle l'a Coronaa fait sont enterrés dedans et resteront enterrés tant qu'elle a mains mises ! Et ce n'est pas çà seulement, elle veut aussi les technologies et le sport pour inspecter la vie privée des citoyens et pour détruire les jeunes

Gg
| 13-02-2020 14:31
Y a pas de président, dans ce pays.

Badran
| 13-02-2020 14:25
Je ne supporte pas qu'on opprime ni un individu et ni un parti, même si ce parti est contre mes convictions. Il faut attaquer Ennahdha sur des faits qu'elle a commis et il y en a assez bien, mais pas raconter du ragot du genre:équipes secrètes, acide ... car cela fait d'elle une victime et lui amène des électeurs!
Par contre, elle a commis des fautes graves: elle a laissé passer la loi antiterrorisme qui autorise le kidnapping des citoyens pendant 15 jours par la police. Cette loi a fait de la Tunisie une 1ère dictature dans le monde qui légalise le kidnapping, chose qui n'existe même pas en Corée du Nord, le fichés S17 (...). Et tant d'autres gaffes qu'elle a faite. Il faut l'attaquer sur ces actes réels et qui font mal au peuple, l'attaquer sur du solide et non pas du ragot: ' jihez sirri, maa fark... L'attaquer sur ce ragot, c'est jouer son jeu et lui ramener des électeurs!!!

Carthage Libre
| 13-02-2020 14:03
Si c'était quelqu'un d'autre, cette "justice" aurait agi depuis des mois!

Vivement que Abir Moussi dirige ce pays ; les khwenjias à l'échaffaud pour leurs meurtres et sabotage de la Sécurité d'Etat.

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
0

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
2

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
12

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
14

Newsletter