alexametrics
Dernières news

Khemiri : Ennahdha décidera ce samedi de sa participation au gouvernement Fakhfakh

Temps de lecture : 1 min
Khemiri : Ennahdha décidera ce samedi de sa participation au gouvernement Fakhfakh

 

Le porte-parole d’Ennahdha, Imed Khemiri était l’invité de Myriam Belkadhi, ce mercredi 12 février 2020, sur la chaîne télévisée El Hiwar Ettounsi.

M. Khemiri a d’abord réitéré l’attachement du parti islamiste à un gouvernement d’union nationale politique bénéficiant d’un large soutien politique.

 

Il a, par ailleurs, assuré que le gouvernement d’Elyes Fakhfakh doit être représentatif des partis politiques conformément à leur représentativité au sein du Parlement.

Dans ce sens, Imed Khemiri a précisé qu’Ennahdha s’attend à ce que le chef du gouvernement désigné élargisse les concertations autour de la formation du gouvernement loin de toute exclusion.

 

Interrogé sur le vote au gouvernement Fakhfakh, Imed Khemiri a souligné que l’intérêt du pays exigeait le passage du gouvernement et qu’Ennahdha n’allait pas l’entraver ajoutant que le gouvernement de gestion des affaires courantes ne pouvait plus perdurer.

« Même si nous jugeons que la participation d’Ennahdha n’est pas dans le cadre de sa vision et que les conditions de réussite de ce gouvernement sont inexistantes, nous ne bloquerons pas ce gouvernement et nous lui accorderons notre confiance. Si également nous déciderons de ne pas prendre part à ce gouvernement mais voter pour son adoption, cela ne signifie pas que nous allons mettre en œuvre des mécanismes constitutionnels pour le rejeter », affirme M. Khemiri.

 

Imed Khemiri a, de surcroît, indiqué que le Conseil de la Choura d’Ennahdha se réunira le 15 février 2020 afin de prendre une décision définitive quant à la participation du parti islamiste au gouvernement Fakhfakh, relevant que ce dernier accorde huit ministères à Ennahdha qui sera, aussi, présent à la Kasbah.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

EL OUAFI
| 13-02-2020 11:57
Vos insinuations vos accusations infondées n'ont pas lieues d'êtres car ce que vous prétendez n'est que du pure phantasme ou spéculations.
1:) Mr Fakhfakh a exercé le pouvoir avec eux il les connaissaient mieux que quiconque et de un .
2:) Mr K.Saied est le personnage le plus honnête et le plus droit que notre pays a pu avoir à sa tête en gouvernance; or ne pas trop vous hasarder à invectiver gratuitement les autres sans connaître la vérité. (Manai)

Aldo
| 13-02-2020 11:21
Une chose est sûre , c est qu a n importe qu'elles nouvelles élections, ennakba est écrasé . D ou sont arrivés ces microbes !!!!

Said et Fakhfakh vont échouer
| 13-02-2020 09:25
Sans les partis qui ont été élu lors des élections législatives le gouvernement , son chef , commanditaire Said vont échouer.

C'est une dictature voulue par Said en nommant Fakhfakh contre la volonté du peuple.

Dans deux mois un nouveau Gouvernement.

Professeur de droit
| 13-02-2020 08:52
L'obssession anti-nahdha ne doit pas etre le seul niveau de raisonnement des tunisiens.
Le problème, aujourd'hui, n'est pas ennahdha mais un petit groupe des haineux dont Kais Saied et Fakhfakh. Des gens dont la Tunisie n'a vraiment pas besoin, dans sa situation actuelle. Il a totalement raison de parler "d'ancienne mentalité".

le peuple est fatigué de vos conneries
| 13-02-2020 02:09
il faut demander majles echoura d'istamboul

Raad
| 12-02-2020 23:39
Que votre voeux soit exaucé....amen....
Au contraire, sans vous la Tunisie sera beaucoup mieux, elle sera plus sereine et tout ira bien.
Alors il faut arrêter vos menaces, et vos marchandages, vivement la dissolution de cette assemblée, afin que vous soyez balayer de la vie politique dans ce pays, 10 années de perdus depuis votre présence, tant de haine et de mépris à l'égard de ceux qui ne vous ressemblent pas....
Alors chiche ne participer plus à rien.....bon débarras.....

EL OUAFI
| 12-02-2020 22:11
Les combines c'est leur devise,les diversions tromperies ils sont forts.
Ils savent que c'est leur dernière chance.
Une présidence acquise par magouilles cette fois ça ne se répétera plus ; s'il Y aurait dissolution ils seraient foutus !
Ils font des caprices du chantage. (Manai)

takilas
| 12-02-2020 21:55
Ne vous en faites pas !

veritas
| 12-02-2020 21:03
La ruse le mensonge le bluffe les tunisiens ne leur fait plus ni chaud ni froid vos discours plus personne ne s'intéresse sauf vos adeptes qui sont des attardés mentaux licenciés.
Tout le monde sait vous manipulez tout maladroitement au sens large du terme et il y'aura bien une fin à tout .

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
0

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
2

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
12

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
14

Newsletter