alexametrics
Dernières news

Fatma Mseddi : on ne peut exclure des élections les mécontents du régime actuel !

Fatma Mseddi : on ne peut exclure des élections les mécontents du régime actuel !

 

La députée Nidaa Tounes, Fatma Mseddi a publié un statut, ce jeudi 13 juin 2019, assurant qu’elle est « contre l'exclusion d’une personne, juste parce qu’elle se plaint du régime actuel».

 

Fatma Mseddi a indiqué : «  Je ne suis pas rcdiste, mais j’ai refusé leur exclusion en 2013 et je refuse l’exclusion des élections d’une personne, juste parce qu’elle se plaint du régime actuel. Je défends le droit à la différence. Je suis pour l’exclusion des élections de tous ceux qui ont expédié les jeunes vers les foyers de tension, participé au terrorisme ou ceux qui font partie d’une organisation secrète. Le terrorisme est un crime, mais la critique politique n’en est pas un ! », indique-t-elle.

 

S.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Khneji
| 14-06-2019 11:08
Laissez la chanter!

Youssef Kraiem
| 14-06-2019 08:49
Voilà une démarche tout ce qu'il y'a de plus clair!!!Les Rcdistes n'ont pas envoyé nos enfants en Syrie,ils ont préféré les exécuter sur place un certain 26janvier.Quant au terrorisme,il faut rappeler que la définition de ce terme n'a pas l'unanimité jusqu'à ce jour,chacun s'en tenant à sa propre conception.C'est plus pratique car permet à tout un chacun d'exclure qui il veut comme dans le cas d'espece!

veritas
| 13-06-2019 21:38
il ne faut pas oublier que el Hamdi est un khwanji fils du mouvement (Wild el Haraka comme ils l'affirment eux même surtout en privée ou en coulisse )donc il est exempté de ce genre de loi et ne pas concerné ,tu sait bien ça concerne qui exactement...

HatemC
| 13-06-2019 20:17
Loi interdisant aux présidents dirigeant des associations de bienfaisance ou des médias de se présenter à la présidentielle.

Que les candidats démissionnent de leur fonction et se présente '?' POINT A LA LIGNE '?'.
Es ce que Hechmi Hamdi était connu ce type avant 2011 NON
Comment se fait-il qu'il a gagné sa présence à l'ANC en 2011 ? C'est grâce a sa TV qui diffusait depuis Londres '?'
Etre à la tête d'un média ou d'une association dite caritative influence forcément l'opinion '?'
Pas de conflit d'intérêt ... HC

observator
| 13-06-2019 19:33
Non les crimes de la dictature Bourguiba Ben Ali sont de la critique politique selon Mme MSEDDI.

On apprend tous les jours.

veritas
| 13-06-2019 19:24
Les tunisiens ont crus se débarrasser d'une dictature mais ont provoqué l'arrivée d'une nouvelle dictature (islamistes ) qui est pire que la nazisme et le fascisme réunis .
Tout ce qui est entrain de se faire et se fera est tout à fait normal...le peuple mérite ce qui lui arrive car il est le premier responsable à cause de son ignorance.

A lire aussi

L'ancien chef du gouvernement, Hammadi Jebali, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019,

17/06/2019 10:44
0

L’actuelle présidente de l’Association des intermédiaires en bourse (AIB) et secrétaire générale de

17/06/2019 10:18
0

Chafik Sarsar, ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a

17/06/2019 09:41
2

« offrir aux entrepreneurs une plateforme pour agrandir et accélérer leur travail

16/06/2019 21:38
0

Newsletter