alexametrics
Dernières news

Le FMI approuve la 5ème revue pour le programme de la Tunisie

Le FMI approuve la 5ème revue pour le programme de la Tunisie

 

C’est la représentante de la Tunisie auprès du Fonds monétaire international (FMI), Monia Saâdaoui qui a annoncé la nouvelle ce mercredi 12 juin 2019. L’institution vient d’approuver la 5ème revue pour le programme de la Tunisie.

 

Le Conseil du FMI réunit en ce mercredi donne donc son aval  pour ce programme de réformes économiques qui est appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

adel
| 13-06-2019 15:55
Le FMI vient d'approuver son propre programme funeste pour la Tunisie grâce aux idiots qui nous gouvernent.

Houcine
| 13-06-2019 07:34
Dans l'histoire récente et si l'on croit des experts économistes, le FMI est un instrument entre les mains des USA et l'Europe. Il intervient dans les choix politiques des pays, pour ne pas dire qu'il les commande, au service des politiques de ceux qui en dirigent les institutions. Pour quelques centaines de millions de dollars, la Tunisie n'a pas la maîtrise de sa politique économique.
La cure d'austérité imposée aux pays sous la férule de cet organisme est toujours la même: moins d'Etat, moins de social, et privatisations...
Or, en Tunisie, les besoins sociaux sont énormes parce que les pauvres sont encore plus nombreux.
Les structures sociales, les cultures, les niveaux d'inclusion des populations sont différents d'un pays à l'autre et les traditions nationales si plurielles qu'il paraît absurde de viser l'uniformisation et la standardisation.
Sauf, peut être, avec l'objectif de rendre compatibles les économes entre elles pour davantage de clients et de consommateurs dans une économie globale. Où, du reste, les gagnants seront les mêmes que ceux du moment, c'est à dire, ceux qui poussent vers cet objectif.
J'aimerais comprendre ce que la Tunisie gagne à s'endetter... sinon à devenir encore plus dépendante et soumise aux desiderata du FMI au détriment de sa population.


Mourad
| 12-06-2019 21:28
Himari w lé hsan jari ! on a besoin ni de prêt ni de crédit mais d'un système fiscal juste ! La Tunisie et le seul pays au monde ou le médecin et l avocat paye moins d impôts que leur pauvre client !

Nour
| 12-06-2019 20:16
730 millions de dinars débloqués pour faire quoi ? Enrichir les mêmes ?
Et les hôpitaux, les écoles, les routes, le recyclage des dechets..tout est scandaleux quand je vois ces millions qui en bout de chaîne ne representeront qu'une infime poignée de millimes

DHEJ
| 12-06-2019 19:29
A la méthode N. KAROUI!

A lire aussi

L'ancien chef du gouvernement, Hammadi Jebali, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019,

17/06/2019 10:44
0

L’actuelle présidente de l’Association des intermédiaires en bourse (AIB) et secrétaire générale de

17/06/2019 10:18
0

Chafik Sarsar, ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a

17/06/2019 09:41
2

« offrir aux entrepreneurs une plateforme pour agrandir et accélérer leur travail

16/06/2019 21:38
0

Newsletter