alexametrics
Dernières news

Machrouû Tounes dénonce l'illégitimité du procès Ben Youssef

Machrouû Tounes dénonce l'illégitimité du procès Ben Youssef

 

Machrouû Tounes a considéré, dans un communiqué rendu public ce vendredi 17 mai 2019, que le procès du meurtre de Salah Ben Youssef est susceptible de "semer la discorde et attiser les rancunes" d'autant plus que le dispositif de la justice transitionnelle a perdu toute légitimité après l'expiration des délais constitutionnels.


Dans ce sens, Machrouû Tounes a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une réconciliation soulignant que la mission de l'Instance Vérité et Dignité (IVD) qui a fomenté ce procès prend fin le 31 mai 2018. Ainsi, le parti appelle les autorités concernées à déférer cette affaire devant la justice ordinaire loin du cadre de la justice transitionnelle et de l'instrumentalisation politique. 


Machrouû Tounes a, par ailleurs, réitéré l'importance du statut du leader Habib Bourguiba étant un "symbole" pour tous les Tunisiens appelant ses militants à protester contre "la diffamation" de son image.

Il a, cependant, relevé les contributions indéniables de Salah ben Youssef au mouvement destourien indiquant que l'Etat lui avait rendu justice sous Ben Ali.

 


Hier, la chambre criminelle spécialisée dans la justice transitionnelle auprès du Tribunal de première instance de Tunis a entamé le procès des personnes impliquées dans l’assassinat de Salah Ben Youssef, suite aux témoignages recueillis par l'IVD et à un processus d’instruction.


Le leader Habib Bourguiba était parmi les accusés, outre Hassan Ben Abdelaziz El Ouerdani, Béchir Zarg Laayoun, Abdallah Ben Mabrouk El Ouerdani, Mohamed Ben Khlifa Mehrez, Hamida Binterbout.


B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Badran
| 18-05-2019 16:13
Assassiner quelqu'un et en particulier un homme politique, puis faire la belle, cela ne doit pas exister. Il faut absolument condamner le ou les coupable à titre posthume. Salah Ben Youssef n'est pas un n'importe qui, c'était un Leader politique adulé par la majorité des tunisiens!

Monia
| 18-05-2019 14:45
pour une première, c'est bien une première! à quand sa consécration dans le très populiste "livre des records" qui s'ingénie depuis des décennies à gaver d'inepties des cibles fragiles au cas où celles-ci viendraient à faire usage de leur cervelle ?

AH
| 18-05-2019 11:20
Après différents faits attribués à des morts en Tunisie, aujourd'hui, un Instrument du Vrai-faux et de la Diffamation réveille des morts, parmi eux le premier Président de la République, pour engager un procès contre eux!.

Y a t-il eu pareil procès dans le monde?.

Que retiendra le citoyen et l'histoire de l'IVD ? Surement pas un exemple à suivre.

En tous les cas, le Jugement de l'Au Delà ne se limite pas à un fait ou à une accusation particulière.

Laissez les morts dormir en paix. Rabbi yarhamhom wa bich y7assibhom kima bich y7asibna a7na.

J.trad
| 18-05-2019 10:45
Déterrer les cadavres pour effectuer des autopsies ,surtout en questions d'héritage ,et de suspicion de meurtres ,beaucoup de films illustrent ,ce phénomène ,qui démasquent aprés tentatives épuisantes pour démasquer les escroqueries et la cupidité ,c'est dans cet obJectif que les lois ont institué des révocation de de testaments douteux ,et mêmes des ventes de propriétés sous manipulations frauduleuses . Il faut des juges chevronnés et intègres .et des avocats aussi non cupides .restons optimistes et n'ajoutons pas à "thalthatoun laysa lahom woujoudou..."

J.trad
| 18-05-2019 10:32
Il y a lieu d'évoquer ,la pièce théâtrale de tawfi9al 7akim ,intitulée(Oeudipe almâlik) ,il a finit par se crever les yeux ,quand il à découvert "la vérité" .la morale de la pièce de Sophocle ,semble déconseiller la recherche de la vérité .en islam la justice Dieu s'en charge ,il l'executte à sa façon ici bas ,ou dans l'au-de-là,la recherche de la justice dans les tribunaux est ruineuse ,et des fois "peine perdue"

J.trad
| 18-05-2019 10:11
C'est un concept ,trés flow,il faut revenir trés loin dans l'histoire ,et méditer sur les expressions divines '?'inna'allaha youhibbou '3adl",il m'a pris depuis quelques annéés ,à revenir aux débats entre "almou3tazilâ,et Al achâ3ira" à propos du concept de 3adl ,je suis tombé dans un bouleversement , la conception de 3adl ilahi ,disent "achchi3a "est une question que personne ne doit évoquer ,c'est une expression à ne pas évoquer ,je n'ai pas suivit l'intégralité du débat ,mon cerveau m'a paru trésor limité ,mais ma curiosité n'a pas lâché prise .la justice ,je crois qu'il faut l'ajouter à (thalthatoun laysa lahom woujoudou :alghoulou +al3an9âou+alkhillou alwadoudou) disons désormais +al3adl ,point à la ligne .

raa
| 17-05-2019 23:48
"oudhkou maoutekok bikhayr".
IL faudrait juger tous les assassins et les commenditaires de: -Brahmi, Neguedh,Belaid, plutôt que de juger les morts!!!!!!!!!!!!

Hechmi
| 17-05-2019 20:27
L histoire est faite déjà et à ceux et surtout à celle qui veulent déterrer les cadavres pour salir leur maîtres à tous, à tous ces charognards donc je dis que la caravane est passée et continuer à aboyer ne changera rien. Bourguiba restera Le leader historique et le bâtisseur de la nation.

Justinia
| 17-05-2019 20:00
S'attaquer aux morts,est d'une bassesse incommensurable.Ils veulent le procès de Bourguiba?OK et les justiciers veulent celui des assassins islamistes.Et ceux là sont bien vivants...

sassi
| 17-05-2019 19:17
si ce monsieur etait venu au pouvoir la Tunisie serait encore un misérable pays où la plupart de la population 99% serait analphabète

A lire aussi

Trois membres de l’IVD ont adressé lundi 20 mai 2019 une mise en demeure à la présidente de

22/05/2019 13:52
0

Le secrétaire général de Tahya Tounes Selim Azzabi a reçu, ce mercredi 22 mai 2019 au siège du

22/05/2019 13:44
0

Les membres de la commission parlementaire des finances ont accepté aujourd’hui, mercredi 22 mai

22/05/2019 13:16
0

Pour effectuer les rites du pèlerinage à la Mecque pour cette année 1440 de l’hégire, il faudra au

22/05/2019 12:56
1

Newsletter