alexametrics
Dernières news

Collège pilote Menzah V : les cours particuliers dans le collimateur du ministère

Collège pilote Menzah V : les cours particuliers dans le collimateur du ministère

 

La Fédération générale de l'Enseignement secondaire, relevant de l’UGTT, a exprimé, ce vendredi 17 mai 2019 dans un communiqué signé par son secrétaire général Lassâad Yaâcoubi, son mécontentement face à ce qu’elle a considéré comme «harcèlement, menace et la pression faites aux élèves et enseignants du collège pilote de Menzah V» pour enquêter sur les cours particuliers. Ce qui a entrainé, toujours selon la fédération, «une perturbation et de la peur dans les rangs des élèves interrompant le déroulement normal des cours». Le témoignage de certains élèves confirme cette version des faits.

 

L’organisation syndicale a ainsi protesté contre la manière adoptée par l’administration pour faire cette enquête administrative. Elle estime que cette méthode est une manière détournée pour prendre une revanche sur les enseignants dans une vaine tentative de revenir aux anciennes méthodes sous couvert d’enquête sur les cours particuliers pour les châtier d’avoir tenu bon sur un point relatif au système disciplinaire.

La fédération a appelé «à l’ouverture d’une enquête sérieuse sur l’incident et à cesser ce genre de pratiques, qui envenime le climat éducatif alors que les syndicats et les enseignants font de leurs mieux pour fournir les meilleures conditions pour les examens».

 

Pour rappeler, le ministère de l’Education avait décidé d’interdire les cours particuliers hors du cadre éducatif et de suspendre toute personne les prodiguant.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Limou
| 17-05-2019 17:09
Les cours particuliers gangrènent l'éducation nationale. Normalement ils doivent être réservés à certains élèves en difficulté alors qu'ils sont la règle actuellement. La plupart des enseignants donnent des examens difficiles ou même hors programme pour casser le moral des enfants et de leurs parents pour les obliger à avoir des cours particuliers. Basta!

Petit x
| 17-05-2019 13:17
Yagoubi a fait tombé le masque et a montré son vrai visage syndical. Le voilà entrain de batailler bec et ongles pour que persiste la corruption à grande échelle, des cours particuliers dans l'éducation nationale instaurée gratuitement par la constitution et au diable le pouvoir d'achat des parents d'élèves et aux enfers les enfants des quartiers populaires et des régions de l'intérieur qui n'ont aucune chance dans cette situation d'accéder à l'ascenseur social.
Et surtout Messieurs les enseignants corrompus n'hésiter pas de me taxer d'être à la solde de parties, je ne sais lesquelles, pour vous dénigrer !!!
Au fait, je m'en fout de vos jugement ce qui m'intéresse c'est l'avenir des enfants des parents déshérités qui est hypothéqué par ces pratiques frauduleuses et par mes coups de gueule répétés je cherche à ce que le pouvoir arrive à éradiquer définitivement ce fléau et battre les bandits de l'UGTT qui veulent transgresser les lois et continuer l'anarchie qu'ils ont instauré au sein du système de l'éducation...

St Just!
| 17-05-2019 12:08
Ces professeurs qui sèment une TERREUR PSYCHOLOGIQUE sur les enfants et leurs parents en les obligeant à suivre des cours particuliers doivent poursuivis pour abus de faiblesse. La loi doit aller dans ce sens pour protéger cette classe de tunisiens qui souffrent et qui ne peut payer de cours privés.

veritas
| 17-05-2019 11:57
Le ministre en a assez les services fiscaux doivent pénaliser les professeurs des cours particuliers qui fraude le fisc car ils ont des resources non déclarées aux impôts et ils doivent être poursuivis pour fraude fiscale,les cours particuliers doivent être taxer au maximum car les professeurs se font un argent fou par le biais des cours particuliers c'est de 5 à 10 fois de leur salaires n'est d'impôts et non déclarés aux services fiscaux .

A lire aussi

Fidèle à ses réactions farfelues et originales, l’ancien président de la République, Moncef Marzouki

18/06/2019 23:52
0

Mohamed Ikbel Khaled a été élu, ce lundi 17 juin 2019, à la tête de la municipalité de Sousse, suite

18/06/2019 23:07
0

Abir Moussi a indiqué que son tort est d’avoir gagné la confiance des Tunisiens et que son parti a

17/06/2019 22:11
0

La réaction des islamistes tunisiens suite au décès de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi,

17/06/2019 20:11
5

Newsletter