alexametrics
Dernières news

Arrestation du groupe qui a fait participer un bébé à une beuverie

Arrestation du groupe qui a fait participer un bébé à une beuverie

 

 

Le porte-parole des tribunaux de Monastir, Farid Jeha, a confirmé l’arrestation du groupe accusé d’avoir posté une vidéo montrant un jeune enfant de moins de 3 ans participant à une beuverie.

 

Dans une déclaration accordée ce mercredi 17 avril 2019, M. Jeha a affirmé que le groupe est composé de deux hommes et de deux femmes, dont la mère de l'enfant.  

 

Le groupe est maintenant détenu à El Gorjani en attente de la décision du ministère public. En ce qui concerne l’enfant, il a été retiré de sa famille par une décision du juge de la famille et du représentant de la protection de l’enfance à Monastir et placé temporairement dans une structure spécialisée jusqu’à ce qu’un membre de sa famille puisse l’accueillir dans les meilleures conditions.

Une vidéo montrant l'enfant consommant de l’alcool et fumant une cigarette avec un groupe d'adultes à Monastir avait soulevé, en début de semaine, un tollé sur la toile.

Les autorités se sont immédiatement saisies de cette grave mise en danger de l’enfant. En effet, le ministère de la Femme et de l’Enfance a déclaré, dans un communiqué publié le 15 avril 2019, que le délégué de l’enfance a saisi les brigades spécialisées dans les crimes de violence à l’égard des femmes et des enfants à Jammel.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Forza
| 17-04-2019 18:25
L'alcoolisme, le tabagisme, la consommation de drogues et la prostitution font des ravages dans la société. J'ai vu une partie de la vidéo sur un autre site et on voit bien que ce pauvre enfant ne tient pas une cigarette pour la première fois. Les services de santé doivent aussi l'examiner s'il a été mis sous l'influence de drogues. Toute cette histoire avec deux femmes et trois hommes en train de tzabrit et en train de sévir contre un enfant est plus que choquante et ceux qui se proclament modernistes voient de la joie de vie, c'est un crime envers l'enfance et non pas la joie de vie, on détruit les poumons et le foie de ce pauvre enfant en si-bas age. La modernité n'est pas l'alcoolisme.

DHEJ
| 17-04-2019 15:23
Pourquoi tuer la joie de vivre en Tunisie?

Et si vraiment ca te tient.au coeur ministère public alors il faut recenser tous les enfants de la Tunisie et inculper le fisc tunisien pour non assistance à l'enfance en danger

veritas
| 17-04-2019 13:54
Pour le pouvoir en place n'a aucune volonté pour arrêter et punir les responsables des assassinats politiques et des assassinats contre les sécuritaires et contre tout corps d'état.
Est ce que c'est normal de laisser tomber les vrais problème liés avec le terrorisme et la sûreté de l'état et on s'acharne sur des faux problèmes ,le gamin n'est pas mort à la suite d'avoir bu 4 gouttes de bières ou d'avoir tenu une cigarette par les lèvres pour créer un scandale de la sorte et mettre des gens en prisons pour rien ,en plus ça ne représente en aucun un danger pour l'ordre publique comme le font les khwanjias partout et n'importe où ,j'espère que le juge en charge du dossier sera quelqu'un d'intègre et de sage et non pas un islamiste borné.

Citoyen_H
| 17-04-2019 13:49
le ministère de la Femme et de l'Enfance.

Ca me rappelle la saltimbanque badi, à l'époque ou les médiocrissimes crétins de gueux sans foi ni loi, suçaient sans vergogne, le sang du peuple.

Quelle sale époque!!!

On devrait faire une stèle commémorative, afin que tous les noms de ceux qui ont pillé la NATION, soient inscrits en lettres de sang.
Cela servira de leçon aux générations futures.
Allah yéhlikhom wa lé i-berekilhom.




A lire aussi

Le chef du gouvernement a souligné l’importance qu’accorde la Tunisie aux affaires de la femme ainsi

24/04/2019 14:36
1

L’ambiance de l’assemblée générale ordinaire (AGO) de la Société de fabrication des boissons en

24/04/2019 13:44
1

Le juge d’instruction près du Tribunal de première instance de Tunis a décidé de déférer un nombre

24/04/2019 13:25
2

Les unités militaires ont abattu hier au Kef, un terroriste du nom de Oussama Salmi, nommé Abou

24/04/2019 12:32
4

Newsletter