alexametrics
Dernières news

L’Association des pharmaciens dénonce la vente anarchique de médicaments

L’Association des pharmaciens dénonce la vente anarchique de médicaments

 

L’Association des pharmaciens a annoncé dans un communiqué rendu public, ce mercredi 13 mars 2019, qu’elle présentera une initiative législative à la commission de la Santé au parlement, demain jeudi 14 mars 2019, à 10h.

 

L’association des pharmaciens a indiqué que la séance a été reportée à deux reprises malgré ses multiples mises en garde quant à la dégradation de la situation du secteur de la santé. Elle ajoute que la commission parlementaire a fixé une troisième séance d’audition à la suite du décès des nouveau-nés au centre de maternité et de néonatologie de Tunis ainsi que celui d’une jeune fille après avoir acheté un médicament en ligne qui lui a causé une intoxication mortelle.

 

L’association a dénoncé la vente anarchique des médicaments provenant du marché parallèle et l’importation de produits inconnus, notamment, le lait maternisé et les compléments alimentaires, le tout en l’absence de contrôle et sans autorisation légale.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Amilcar
| 14-03-2019 12:57
Tellement la pathologie de de l' islamokharab à contaminé la population

rz
| 14-03-2019 10:02
Le secteur pharmaceutique lui aussi en déliquescence a revoir de fond en comble: la Loi qui le régit date déjà de 1973 et colmatée à la demante de temps en temps par des mesurettes . Depuis bcp d'eau s'est écoulée sous le pont. Le Pharmacien c'est le spécialiste du médicament de par sa formation qui dure 6 ans après un Bac obtenu avec un minimum de 17. Aujourd'hui qu'est ce qu'on constate? Plus que 2000 jeunes Pharmaciens vivotant grace à de petits boulots quand ils ne sont pas au chômage forcé dû à un barrage infranchissable qu'est la fameuse liste d'attente imposée par le CNOPT, les syndicats des officines et bcp de Pharmaciens sénoirs du secteur public et là je ne parle pas des fils ou fille à papa qui ont la capacité d'achèter des officines à coup de milliards; au même moment des milliards s'évaporent chaque jour dans les structures hospitalières délaissés à leur triste ressort sans Pharmaciens, seul capable de bien gérer le flux de médicaments et de DM dans ces structures.
Aujourd'hui, le résultat est là sous nos yeux: une perte sèche de milliards qui s'ajoute à la déconfiture de tout le système de santé construit méticuleusement depuis l'indépendance,grace à l'abnégation d'une pougnée de Patriotes Médecins et Pharmaciens qui se sont sacrifiés depuis l'indépendance pour instaurer un système de santé digne de ce nom qui est en train de s'effriter en ce moment.
A l'époque, chacun prenait pleinement sa responsabilité; aujourd'hui on constate avec amerture que la responsabilité est diluée et la personne qui tape fort sur la table pour arrêter la récréation comme l'a si bien dit le Président de l'UTICA, n'est pas visible pour le moment.

Sami
| 14-03-2019 07:54
Quoi ? ils osent parler de vente anarchique de médicaments alors que dans la plupart des pharmacies du pays vous pouvez entrer et on vous vend SANS AUCUNE ORDONNANCE du Clamoxyl par exemple qui est un antibiotique et donc interdit de vente sans ordonnance, c'est pas de la vente anarchique ça ?!!! faite l'essai et vous verrez !!

Hobbi
| 14-03-2019 07:03
Que dire des officines qui délivrent toutes sortes de médicaments sans ordonnance médicale argumentant ; si c'est pas moi qui vend c'est mon voisin qui le fait (un meilleur chiffre d'affaire) profitant du fait que malheureusement se payer une visite médicale devient impossible pour une très grandes partie de la population tunisienne.
Que dire quant je constate que très souvent que le peu des patients qui se rendent chez un médecin ressortent de la pharmacie avec un sac plein de paquets de médicaments de toute les couleurs.
Enfin que dire du médecin qui prescrit au patient deux médicaments qui ne doivent pas se mélanger et que le pharmacien ayant constater l'erreur n'ose pas faire la remarque au médecin de peur qu'il déconseille le lieu à ses patients.
'? mon imble avis la perte de l'éthique dans ce métier dans son ensemble est aussi grave que les états de nos hôpitaux publiques et certaines cliniques privées.
Donc balance aussi ton médecin et balance aussi ton pharmacien... quand on a le moyen d'y aller.

Amilcar
| 14-03-2019 04:22
Aux cas isolés du marché parallèle?

Aux cas isolés des écoles coraniques perverses?

Aux cas isolés des mosquées illégales et pseudo imams pédophiles.?

Aux cas isolés des profs pédophiles pervers partisans des islamo-fascistes pathologiques de la Secte satanique?

Ou déjà est il contaminé?

Wild bled
| 13-03-2019 22:36
Cette association, est une vraie folie !

HatemC
| 13-03-2019 22:16
Faut comprendre que les pharmaciens eux mêmes participent à cette contrebande, pas tous mais la plupart '?' HC

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter