alexametrics
Dernières news

Viol des élèves à Sfax - Le ministère de l’Education assure que c’est un crime isolé

Viol des élèves à Sfax - Le ministère de l’Education assure que c’est un crime isolé

 

Le ministère de l'Education a rendu public un communiqué, ce mercredi 13 mars 2019, indiquant que les premiers éléments de l'enquête relative à l'agression sexuelle commise par un enseignant à Sfax contre 20 élèves ont révélé que ce crime a eu lieu en dehors de l'établissement scolaire.

Le même communiqué assure que toutes les mesures administratives et légales ont été prises à l'encontre de cet enseignant précisant que les victimes ont été prises en charge par une équipe de 20 psychologues. En effet, les 20 enfants et leurs parents ont été également orientés vers le service de pédopsychiatrie du CHU de Hédi Chaker afin de leur offrir l'accompagnement psychologique nécessaire.

Toutefois, le ministère de l’Education estime que ce crime reste isolé, soulignant que cette affaire fait l'objet d'un suivi au niveau régional et central.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Justinia
| 14-03-2019 19:31
Le "ministre" de l'éducation nous assure que "c'est un crime isolé".C'est à dire,qu'il ne faut pas exagérer quand même.Donc pour son excellence ce n'est pas un grand crime.C'est un tout petit crime dont l'auteur sera jugé comme tel.Réveillez vous,votre excellence ce qui s'est passé est un crime contre l'enfance,un crime cotre la nature humaine,un crime universel donc tout sauf isolé.Et si votre enfant était victime,le crime aurait aussi été isolé?.Mr. Démissionnez!

Docgen
| 14-03-2019 16:31
Le ministre croit rassurer les parents en déclarant "qu'il s'agit d'un cas isolé".
Il a peut être oublier l'école de Regueb ?
Le ministre est responsable comme le directeur régional et toute la chaîne des responsables de l'éducation.
Quand votre enfant est harcelé à l'école et menacé par les éducateurs, et que l'administration ne fait rien, c'est la catastrophe !
Je dis au ministre réveillez vous et allez voir ce qui se passe dans nos écoles !!!!!!!!!!!

adel
| 14-03-2019 15:56
Déjà on ne fait rien contre les crimes répandus: extorsion des parents d'élèves pour les forcer des séances d'études privées, refus de donner les résultats d'examens, refus de s'acquitter de ses devoirs d'enseignant en classe alors qu'on est payé pour çà, etc...
Alors un crime isolé ne vaut même pas la peine qu'on y donne de l'importance.
Mais je vous assure que le cancer qui ronge la société tunisienne ne pourra pas être isolé de si tôt.

Citoyen de Tunisie
| 14-03-2019 11:00
Comment peuvent-ils assurer que c'est un cas isolé vu qu'ils n'ont rien vu venir.
En peu de temps, la pédophilie s'est dénudée à Regueb et à Sfax, donc attendant nous au pire et tant que les enfants ne sont pas sensibilisés et que des pédopsychiatre ne font pas des tournées en continu dans toutes les écoles, nous aurons d'autres désagréables surprises.
Le tunisien qui se fait exploser naïvement, n'est-il pas aussi naïf pour croire que la pédophile fait partie de la nature !!
Nous n'avons pas besoin de note ou circulaire mais d'un chef à la main de fer dans un gant de velour.

Bourguibiste nationaliste
| 14-03-2019 09:56
Ils peuvent raconter ce qu'ils veulent, on ne peut croire aux déclarations du ministère. Les écoles sont infestés par les pervers et par les islamistes.

DHEJ
| 14-03-2019 09:34
Avait-il écopé 7 ans de prison pour le même motif?


Comme des anciens de Slimen qui ont intégrer la fonction publique!

Amilcar
| 14-03-2019 04:09
La déliquescence de l' état par son association du consensus incestueuse avec le diable islamofasciste tous les pervers, les corrompus , jadis contenus par la coercition, sortent maintenant de l' ombre en toute impunité et commettent les crimes les plus atroces, car il ont compris la faiblesse de l' état mené par des incapables corrompus faisant le jeu des islamistes à la destruction de la société

Hadj
| 13-03-2019 21:54
Des erreurs de communication impardonnables qui dénotent le peu de respect que nous avons pour les autres. Que signifie le qualificatif "isolé "pour un crime commis par un enseignant sur 20 de ses élèves? Il fallait peut-être que le viol touche tous les élèves pour que le crime ne soit plus isolé!!!ce qui s'est passé est scandale et le communiqué du minstere est scandaleux !Il a tenté de minimiser le crime "qui était isolé et ayant eu lieu hors de l'établissement scolaire "!!le ministère a perdu une occasion pour se taire !!

Le Baron
| 13-03-2019 20:47
Cet instituteur militant de gauche est un récidiviste connu par tout le monde et qui à été réintégré après le 14 janvier par le syndicat....
Il doit y avoir des milliers comme lui qui gangrènent l'éducation nationale

Citoyen_H
| 13-03-2019 20:24
QUE TOUT LE CHAOS observé depuis 2011, est purement et simplement une acte isolé.
'?a me rassure de constater qu'on soit sur la bonne voie.


A lire aussi

A l’issue de l’assemblée générale du réseau Mourakiboun, tenue ce dimanche 24 mars 2019, un nouveau

24/03/2019 21:47
0

A l’issu du congrès constitutif du mouvement « Tunisie en avant », l’ancien ministre et fondateur

24/03/2019 20:48
1

Une centaine de jeunes délinquants munis d’armes blanches ont envahi, dans la soirée du samedi 23

24/03/2019 19:22
1

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a tenu, ce dimanche 24 mars 2019, un

24/03/2019 18:44
26

Newsletter