alexametrics
Dernières news

Station de péage à Mornag : Un policier agresse un agent de Tunisie Autoroutes

Station de péage à Mornag : Un policier agresse un agent de Tunisie Autoroutes
Le ministère public a ouvert une enquête judiciaire contre un agent de police suspecté d’avoir agressé physiquement, lundi 11 mars 2019, un agent de péage de Mornag, à Ben Arous. 
 
Adel Hajjaj, directeur des affaires juridiques et des litiges à Tunisie Autoroutes, a expliqué, dans une déclaration à Mosaïque FM, aujourd’hui, mercredi 13 mars, que le policier a refusé de payer le tarif de péage et a essayé de passer. Sauf que l’agent de péage a tenté tant bien que mal d’empêcher le policier de passer, mais en vain. Il a été violemment agressé.
 
 
«Cette agression a été filmée par les caméras de surveillance installées dans la station de péage. Le policier avait aussi insulté l’agent de péage », a-t- il expliqué.
 
Réagissant à cet incident, les agents de la station Mornag ont ouvert toutes les barrières pour permettre aux véhicules venant des deux sens de passer sans payer aucun frais.
 
 
E.B.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Citoyen de Tunisie
| 14-03-2019 13:41
No comment

JEALOUS
| 14-03-2019 13:26
Rira bien qui rira le dernier , le pays recule chaque jour à cause du banditisme et sur tout les plans.
Ceci nous poussera fort probable à une guerre civile , si on continuerai de cette manière.
Le laisser aller et laisser tomber: c'était notre problème de l'ère Ben Ali.
Il faut frapper fort, les personnes hors la loi et le pus tôt'?'
Si non adieu la Tunisie.
We'll need a Kim Jong-un, pour en finir avec ce barbarisme , je propose Mme Abir MOUSSI pour diriger le pays.
May GOD help the country and save our children from such ennemies

TOZZHEKMA
| 14-03-2019 11:51
Ces agents de tunisie air autoroute on ouvert les barrieres pour laisser passer les voitures sans payer les frais exigibles.

Ces agents doivent rembourser les sommes due au contribuable (hohohohoh, ca ne sort pas sur nous le terme contribuable).

avant tout ils doivent etre licencie, deja cet compagnie fonctionne avec de surplus d employes.

Quant au sujet du bouliss, il est toujours utile de rappeler que nous vivons dans un etat de droit et d'institutions (sans rigoler SVP).

Finalement, je crois que " KISS YOUR BRO AND MOVE" devrait etre le nouveau slogan de notre nouvelle Trabelsistan.

Boxeur
| 14-03-2019 11:45
Grâce à lui, j'ai économisé 1,400 d.

stuc
| 14-03-2019 10:40
pour information a ceux que ca interesse ,il n y a pas que les flics qui ne payent pas les taxes sur les voitures,tout ceux qui portent l uniforme(policiers,douaniers,militaires,pompiers,agents de l institution carcerale,etc......,tous ces gens qui ont censes representer la loi,outrepassent leurs droits.le manque a gagner pour le tresor est coniderable,amusez vous a calculer le nombre de voitures qui ne paient ni vignette,ni visite,ni frais de stationnement et parfois sans assurance,et gare a celui qui aura un accrochage,c est d autant plus dangereux,qu ils roulent dans des epaves destinees a la casse , grillent les feux et font de la vitesse, mais qui va les controler?

houda
| 13-03-2019 21:31
pour connaitre que vous avez a faire a un hors la loi soutenu par le gouvernement en ce qui me concerne je jete un coup d oeil sur la pare brise du vehicule avant d exiger ma prioritè et la soyez sur et certain que cent pou cent je dis bien cent pour cent des agents du ministere de l interieur ne paiyeent pas la taxe de la circulation donc i agent du payage aurait du levèè la barrière sans discuter nous vivons dans un etat de hors la loi tous ceux qui ne paye pas vleurs taxe sont des MINABLES

Citoyen_H
| 13-03-2019 20:17
Qu'on soit tous d'accord.
Il me semble, qu'à l'unanimité nous avons tous simultanément vomi des rafales de "DIGAGE", une certaine année 2011.
Et bien dansons maintenant.


Maxula
| 13-03-2019 17:46
1. - L'agent des autoroutes n'a pas à empêcher le passage de quiconque, qu'il soit fraudeur, flic ou ftayri !
Il n'a qu'à relever le numéro minéralogique du véhicule du récalcitrant et le signaler à sa direction, qui lui revient l'ultime responsabilité de gérer l'incident comme il lui plaira !

2.- Le flic n'a pas à passer sans payer, surtout s'il est en dehors du service !

3.- Les agents de l'autoroute, qui ne sont que des employés au service de celui qui les paie, n'ont pas a ouvrir les vannes et les portiques et causer ainsi un préjudice financier à leur employeur, qui serait alors en droit de les licencier tous, ou de défalquer une somme forfaitaire de leur paie !

Résumé : à différents degrés, tous les protagonistes ont tort dans cette histoire qui n'arrive que dans les pays du tiers-monde !
Maxula.

SuperMario
| 13-03-2019 16:22
à quoi sert cette "Tunisie Autoroutes"? et ces péages? sauf pour crer de longes fils d'enbouteillage l'été! quand le reste du monde investi tout pour alléger la circulation automobile, en tunisie c'est plutot chercher à crer des problèmes betement! que du stresse à cause de cette stupidité

MDO
| 13-03-2019 16:21
Malgré l'acte d'agression, rien ne justifie la réaction des agents de Tunisie Autoroutes qui montre l'absence de l'esprit du respect de la loi, qui, seul doit s'appliquer quelque soit la situation pour sauver le pays de sombrer dans l'anarchie dont les conséquences graves ne sont pas à démontrer.

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter