alexametrics
Dernières news

Leila Hammami se présente de nouveau à l’élection présidentielle

Leila Hammami se présente de nouveau à l’élection présidentielle

 

Leila Hammami, qui se présente comme professeure universitaire en Angleterre, a annoncé, le 12 mars 2019, qu’elle se présenterait à l’élection présidentielle de 2019.

Leila Hammami s’était également présentée à l’élection de 2014 mais sa candidature avait été récusée. Elle avait expliqué cela par l’influence de puissances étrangères en Tunisie à travers des partis politiques tunisiens.

Très active sur les réseaux sociaux, Leila Hammami s’est notamment émue du décès de 12 nouveau-nés au centre de la maternité de Tunis. Elle avait expliqué cette catastrophe par le fait que « la partie étrangère la plus puissante en Tunisie a orchestré le meurtre des nourrissons dans le but de créer le chaos et préparer le terrain à un putsch avant les élections »…

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (33)

Commenter

Maxula
| 16-03-2019 02:03
"je vous soutien"
Grande ou petite taille ?

Moi, je ne la "soutiens" pas !
Maxula.

Sammad
| 15-03-2019 20:50
Bravo je vous soutien

Maxula
| 14-03-2019 16:54
"Quelqu'un pourrait-il me renseigner?"

Vous n'avez pas Google ?
Je vous le conseille !

http://protostarmonsite.blogspot.com/2013/01/le-deuxieme-kahlaoui-qui-piege-moncef.html#.XIp4EHdFx2E

Léon
| 14-03-2019 07:39
Professeure en quoi et avec quel statut? Tout le monde qui enseigne quatre jours dans une institution universitaire laisse planer le doute. Même un technicien de surface qui donne un cours sur la pratique du nettoyage.
Comme le fameux Kahlaoui qui n'est absolument rien à Rutgers.
Quelqu'un pourrait-il me renseigner?

Léon,

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Tounsi
| 13-03-2019 23:10
Ce n'est pas la première fois que cette folle essaye de faire parler d'elle avec soi disant des dossiers de corruption sur la Bad sur Israël et une plusieurs autres mensonges en 2014-2015. La réalité est bien différente elle devrait plutôt consulter un psy et essayer de se faire soigner, toutes ses déclarations fracassantes à l'epoque Serait lié au fait qu'elle était consultante, elle aurait apparement offert des prestations physiques à son responsable en vue de décrocher un poste que ce dernier lui a refusé par la suite du coup elle à lancé ces fausses accusations. Sa place est plutôt à l'hopital Psychiatrique et non à la présidence http://www.investir-en-tunisie.net/fr/index.php/2014/06/10/tunisie-leila-hammami-menacee-de-liquidation-pour-sa-detention-des-dossiers-de-corruption-au-sein-de-la-bad/

Fehri
| 13-03-2019 22:45
Stop taking meat from your butt

Citoyen_H
| 13-03-2019 20:09
devraient être systématiquement exclus en tant que candidat ayant tendance à occuper un poste politique.

Déjà que parmi les tunisiens ne possédant qu'une seule nationalité, la traitrise est légion, imaginez un peu les risques potentiels de ceux qui ont été probablement "endoctrinés" par leur pays d'adoption.
L'exemple des pingouins marzouguin & rached, devrait être la mère de toutes les jurisprudences.

Avec tout ce que nous avons subi de la vague des brouettistes bagla-liha consanguins, cela devrait être mentionné en tant que premier article de la constitution.


Justinia
| 13-03-2019 18:07
Bienvenue à notre nouvelle présidente.
Elle sera la première présidente botoxée,ciliconnée qui va chasser la partie qui tue nos bébés et qui prépare un putsch.Je vous dit,le bonheur total...

TunPat
| 13-03-2019 17:56
Toute Tunisienne ou Tunisien qui satisferait aux critères de candidature à la présidentielle a le plein de droit de présenter sa candidature . Ceci dit , cette dame commence déjà par colporter des conneries quand à sa déclaration concernant la responsabilité étrangère dans le décès des bébés de la Rabta . Notre Tunisie n'a pas besoin de ce type de clowns à la présidentielle .

Wissem
| 13-03-2019 17:25
Je lis certains commentaires et je constate que certains n'ont toujours pas compris dans quel régime politique on est. Ils son encore à ce demandez qui je vais choisir comme président ou présidente, comme si sa allait changer quelque chose. Pour m'a part, je m'en tape complètement de qui sera à Carthage. Ils peuvent mettre un chien, sa m'est égale. La question crucial à ce posé, c'est quel parti je vais choisir ?

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter