alexametrics
Dernières news

Lotfi Zitoun : Ennahdha doit se défaire de son image de secte !

Lotfi Zitoun : Ennahdha doit se défaire de son image de secte !

Le dirigeant et conseiller politique au sein d’Ennahdha, Lotfi Zitoun a été l’invité de Myriam Belkadhi, ce mercredi 13 février 2019, sur la chaîne El Hiwar Ettounsi pour expliquer davantage sa position par rapport à l’islam politique et la démarche qu’il préconise pour le mouvement.

Lotfi Zitoun a indiqué qu’Ennahdha doit, impérativement, rompre avec le principe de l’islam politique et se convertir en un parti civil loin de tout référentiel religieux. « Ce discours, je le tiens, non seulement dans les médias, mais aussi, au sein des institutions du mouvement. Certains ne sont en accord avec mon point de vue, mais il y en a ceux qui l’adoptent. Cela dit, il faut qu’on évolue pour l’image d’Ennahdha à l’échelle nationale et internationale, également. C’est primordial !».

 


Le dirigeant nahdhaoui ajoute que certains dirigeants du mouvement ne parviennent pas à faire la part des choses et ne distinguent pas la chose politique de la question religieuse. « L’islam existe depuis 14 siècles en Tunisie. Ce n’est pas Ennahdha, avec ses 50 ans, qui doit en être le garant », souligne-t-il. Il a estimé, également, que le mouvement doit se défaire de l’image de la secte qu’il donne souvent. « Les gens ont peur d’Ennahdha, aussi bien pour son histoire que pour ce qu’ils ont pu constater durant la période de gouvernance de la Troïka, notamment, les dépassements enregistrés à cette époque ».


Lotfi Zitoun est, également, revenu sur l’affaire des fuites lors du conseil de la Choura, considérant que cela est inadmissible, et n’honore en aucun cas leur auteur, encore moins celui qui en a profité.


Quant au contrôle des comptes de certains dirigeants d’Ennahdha, ordonné par la Cour des Comptes, il a estimé qu’il s’agit d’une démarche ordinaire et légitime, soulignant qu’il n’est pas concerné par tout ce qui est d’ordre financier dans le mouvement, dans la mesure où il n’est que le conseiller politique du président d’Ennahdha.


 S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (27)

Commenter

Maxula
| 14-02-2019 18:26
"se défaire de son image de secte"

Sachant que 99,99% (d'après les fantasmes des bondieusards ici ou là) des Tunisiens sont adeptes de la secte mahométane, c'est perdu d'avance, mon brave !

Impossible donc !
keskeslou yerjaa laslou !
illy fih tabba mè tetkhabba !
Chassez le naturel islamiste il revient ventre à terre !
And so on !
Maxula.

A4
| 14-02-2019 17:53
Avec l'islam comme fond de commerce, la secte ne vaut plus grand chose.
Sans l'islam comme fond de commerce, la secte ne vaudra plus rien.
Aucun parti ne peut survivre quand sa doctrine a fait faillite. Et la doctrine des islamistes a fait faillite !!!

A4
| 14-02-2019 17:44
LA PIEUVRE
Ecrit par A4 - Tunis, le 05 Novembre 2017

La pieuvre noire est moribonde
Elle n'en a plus du tout pour longtemps
Elle est gluante, nauséabonde
Comme l'eau fétide d'un étang

Elle est obligée pour survivre
De s'amputer quelques tentacules
De jeter au feu tous ses livres
Et mettre à l'heure ses vieilles pendules

Mais ses horloges usées sont rouillées
Bloquées dans des époques anciennes
Et rien ne sert de les chatouiller
Il n'y a plus d'aiguilles qui tiennent

Elle suffoque dans son marécage
Et ça fait longtemps qu'il n'a pas plu
Qu'il n'y a plus perles ni coquillages
Que les eaux du golfe n'arrivent plus

De temps à autre elle rejette un doigt
Le plus malade ou le plus pourri
Cela n'empêche qu'elle est aux abois
Les yeux tristes et la peau flétrie

Elle est même rejetée par les siens
Par ses amis et ses grands maîtres
Elle n'a plus presque aucun soutien
Pour la sortir de son mal-être

Vous la voyez étalée à terre
Répugnante comme un vieux torchon
Faisant en cachette des prières
Pour invoquer diables et démons

Son mal incurable la dévore
Va la jeter un jour dans le trou
Avec ses doigts assassins, ses cors
Et sa sale tête de gourou

Abir
| 14-02-2019 17:01
Le changement doit être radical,fermez définitivement Majless Chour et ouvrir un bureau exécutif, renvoyez Chourou ,Louz,Hamza,hamza,Harouni,tout les radicaux,à l'ARP,pas de bannani, dni Athig,ni Araidh,ni Bhiri et surtout limoger Gannouchi, et remettre les 26 accusés de l'appareil secret à la justice ! Peut être ça ira pour vous !?

MDO
| 14-02-2019 16:21
Tous ce qui a été dit par Mr L.Zitoun pour montrer que son parti a entamé une nouvelle étape reste une lettre morte car les vraies conditions dans ce cadre commencent par le départ volontaire de tous les anciens dirigeants du parti en plus de la nécessité de changer son nom . En effet, on ne peut pas faire du renouveau avec de l'ancien en plus les dits dogmes à savoir les anciens dirigeants ainsi que le nom du parti sont liés chez les gens à des idées et conceptions biens déterminées.

Mohamed 1
| 14-02-2019 15:44
La démocratie est le moins mauvais système politique, ne pouvant être adoptée que par les populations qui vraiment le désirent. Alors que tout le monde s'y met avec raison, dans nos pays, tout un programme obscurantiste de mobilisation contre la démocratie s'est mis en place. Comme si on n'avait pas déjà assez de retard, et qu'il fallait en rajouter encore un petit bout.

Mansour Lahyani
| 14-02-2019 15:38
Fantastique ! Mais il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin... Après l'image, il lui faudra se défaire de beaucoup d'autres pratiques, toutes découlant de son statut de filiale des Frères Musulmans !!!
Mais pour ça, je pense, il faudra attendre un peu longtemps... De toutes les manières, l'idée en est lancée, qui sait ? Peut-être que, à l'instar de ce qui s'est passé dans la conception profonde de Zitoun, le vulgum pecus qui forme la base de N-nahdha pourrait être touché par la grâce, dans un sens inversé ? Il ne faut jamais désespérer!

Tounsi
| 14-02-2019 14:14
La meilleure réponse à Mr Lotfi Zeitoun est venue de son collègue membre de la choura Mr Hamza Hamza , qui appelle au meurtrev

kameleon78
| 14-02-2019 13:54
Sans l'idéologie islamiste, le parti Nahda ne sert plus à rien, s'ils se considèrent un parti civil, leurs électeurs leur feront payer leur changement d'idéologie donc point de salut pour la secte.

l'idiot du bled
| 14-02-2019 12:26
Tous les reptiles font leur MUE.

A lire aussi

Le rapport annuel intitulé « Les femmes et la science » et conçu par l’Organisation des Nations

19/02/2019 11:33
0

Le syndicat de l’enseignement de base relevant de l'UGTT a dénoncé, dans un communiqué rendu

19/02/2019 10:51
0

Invité de la matinale d’Express FM ce mardi 19 février 2019, le président de l’Ites et dirigeant de

19/02/2019 09:06
5

La séance plénière du 19 février 2019 sera consacrée à l’examen du projet de loi amendant et

19/02/2019 08:48
2

Newsletter