alexametrics
Dernières news

Hafedh Zouari : Ce gouvernement n’est en aucun cas celui d’Ennahdha !

 

Hafedh Zouari : Ce gouvernement n’est en aucun cas celui d’Ennahdha !

 

«Ce qui est bien dans ce remanient, c’est que la nouvelle composition comprend des personnes qui sont venues pour travailler et non pour faire de la politique. D’ailleurs, les visages de plusieurs d’entre eux ne sont pas connus, par contre ils sont connus dans leur milieu et ont d’excellents CV ». C’est ce qu’a affirmé le député de Afek Tounes Hafedh Zouari lors de son passage dans l'émission Politica de Zouheir Eljisssur Jawhara Fm.

 

Hafedh Zouari a réfuté les allégations selon lesquelles ce gouvernement serait un gouvernement nahdhaoui et que Youssef Chahed s’est jeté dans les bras d’Ennahdha pour assouvir ses ambitions politiques. «Ceux qui affirment ceci, étaient les anciens alliés d’Ennahdha. Aujourd’hui, lorsque le divorce a été prononcé, les nouveaux partenaires d’Ennahdha sont devenus du coup ses ennemis», a-t-il expliqué. Et d’ajouter qu’Ennahdha fait partie du paysage politique du pays, c’est un fait et on ne peut pas l’écarter. Pour lui, les accusations portées à Youssef Chahed et à la coalition nationale n’ont pas de fondement.

 

L’élu a souligné : «Je ne me suis pas aligné à Youssef Chahed, j’avais affirmé mon soutien à ce gouvernement depuis mai 2018, car je pense qu’il faut une continuité. On ne peut pas créer un nouveau gouvernement tous les 6 mois. Même les rapports des institutions internationales le disent : la croissance réalisée cette année de 2,8% à 3% est une croissance qui émane de l’investissement et non pas de la consommation, c’est une croissance sur de bonnes bases, ce qui est un bon point pour Youssef Chahed. En plus, le déficit budgétaire a baissé, c’est vrai que d’autres efforts doivent être faits en termes de dépenses et d’impôts».

 

Pour Hafedh Zouari, la crise doit être résolue dans les coulisses, et on ne doit pas préoccuper l’opinion publique avec des problèmes qui ne concernent pas. Les Tunisiens veulent avoir les moyens de subsistance, veulent travailler et veulent des investissements, a-t-il noté. Il pense que les politiciens ont oublié l’intérêt de la Tunisie.

«Les politiciens sont en train d’aggraver la crise. J’espère que ce gouvernement va réussir pour donner de l’espoir aux Tunisiens et renouer avec le travail. Il ne faut pas brosser un tableau noir. Moi comme étant politicien et élu, j’essaie d’amener de l’espoir. Nous – NDLR se désignant avec les partisans du gouvernement Chahed- voulons réussir et nous ferons tout pour y parvenir !», a-t-il martelé.

 

I.N


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Mohamed Obey
| 08-11-2018 11:49
"Ce qui est bien dans ce remaniement, c'est que la nouvelle composition comprend des personnes venues pour travailler et non pour faire de la politique".C'est un aveu juste que la composition d'avant le remaniement n'était pas là pour travailler (ce qui explique le fiasco); Quant à l'intention de la nouvelle équipe de travailler, j'en doute. Pourquoi? Parce que ce remaniement n'est qu'une man'?uvre pour faire face au Béji Caïd Essebsi...

DHEJ
| 07-11-2018 17:07
CV de BASMA JEBALI ou encore le CV de SAIDA LOUNISSI...

Et je me demande comment est garni le CV de ce xxx?

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter