alexametrics
Dernières news

Nessma TV se dit menacée de fermeture

Nessma TV se dit menacée de fermeture

 

La chaine Nessma TV a rendu public un communiqué, le 9 octobre 2018, à la suite d’une amende de 50.000 dinars adressée par la HAICA à la chaine le 5 octobre.

 

Nessma TV, après avoir rappelé qu’elle possède une licence de diffusion depuis 2009, dénonce des tentatives pour contrôler et dicter sa ligne éditoriale. La chaine serait victime de menaces continues et variées de la part de certains services du gouvernement et des institutions de l’Etat. Les raisons de ce harcèlement selon la chaine sont premièrement la ligne éditoriale de la chaine basée sur la liberté, l’indépendance et la transparence. La deuxième raison est le travail social et solidaire que fait la chaine à travers l’émission « Khalil Tounes » et dont le succès dérangerait les autorités.

 

Selon Nessma TV, le gouvernement s’acharne sur la chaine à travers ses services administratifs et ses instances de régulation pour casser la chaine et libérer l’espace médiatiques aux organismes sous contrôle. La chaine évoque le harcèlement des services de la fiscalité du ministère des Finances qui effectue des contrôles répétés et inhabituels.

 

La chaine s’indigne vigoureusement contre ces méthodes et informe qu’elle usera de tous les moyens possibles dans le cadre de la loi pour défendre son existence. Nessma informe également qu’elle portera plainte et exposera devant l’opinion publique toutes les personnes qui ont participé aux tentatives de destruction de la chaine.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Damien
| 09-10-2018 20:35
Je suis tous coeur avec vs contre la mauvaise politique et jalousie de certaine personne car vs faite plus que le president lui meme. Et comme 2626 de ben ali que lui prenait faite bcp de bruit jusque ici la Belgique

takilas
| 09-10-2018 18:51
Il s'agit d'être précis et concis, et Hamza et Khlifa mentent pour dévier les attentions et prétendre qu'il s'agit de la campagne de bienfaisance que cette chaine utilise pour améliorer l'audimat et ce pour la cause de la propagande en faveur de nahdha.
Cette chaîne est devenue la chaîne de nahdha pour servir ses campagnes de propagandes politiques. C'est clair et simple.
Ce Khlifa est un ***minable corrompu jusqu'aux os. Il a été soudoyé par nahdha, et s'est enrichi durant ces dernières années grâce à cet argent de corruption. Et cet comportement infdevis est pratiqué en toute impunité depuis longtemps.
Imaginez ce qu'il a pu collecter comme argent sale de la part de nahdha.!
La corruption est devenue la seule formule utilisable et abordable en Tunisie.
Quel sale pays !

Ridha_E
| 09-10-2018 13:48
Une chaine qui, depuis des mois, harcèle le gouvernement et l'?tat en général sans raisons valables ne peut se plaindre quand on lui rappelle les règles déontologiques basiques.
Aujourd'hui, bizarrement, quand quelqu'un se fait tirer les oreilles parce qu'il a enfreint la loi ou les règles se met à crier que le gouvernement s'acharne contre lui.
Revisionnez vos plateaux de Ness Nesma et vous verrez qu'il y a largement de quoi fermer cette chaine qui s'entête à défendre les simplets (HCE) et les malfrats.

A lire aussi

La tenniswoman tunisienne, Ons jabeur, s’est inclinée face à la Russe Daria Kasatkina lors de la

20/10/2018 14:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce samedi 20 octobre 2018, la réunion du Conseil

20/10/2018 13:53
0

Mohamed Riahi, père de l'homme d'affaires et nouveau secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi,

20/10/2018 12:36
3

Une réunion rassemblant le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT),

20/10/2018 10:45
1

Newsletter