alexametrics
Dernières news

Hichem Ben Ahmed : Le déficit énergétique représente 74% du déficit commercial

Hichem Ben Ahmed : Le déficit énergétique représente 74% du déficit commercial

Invité d’Expresso sur Express FM ce jeudi 13 septembre 2018, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Hichem Ben Ahmed a indiqué que le déficit commercial a augmenté de 2.092 MD dans les 8 premiers mois de 2018 par rapport à l'année dernière, soulignant que ce déficit n’a aucun lien avec l’importation de produits futiles.

 

Au micro de Wassim Ben Larbi, M. Ben Ahmed a également relevé que le déficit énergétique constitue 74% du déficit commercial et est essentiellement lié à la hausse du prix du baril du pétrole à l’échelle mondiale ainsi qu’à la dépréciation du dinar. Le déficit des céréales et du sucre représente, par contre, 16% du déficit commercial.

Cependant, le secrétaire d’Etat a annoncé la réalisation des projets d’énergies renouvelables afin de réduire ce déficit ajoutant dans ce sens qu’un autre projet de rationalisation des importations est actuellement en cours. « Nous avons limité notre importation des produits de consommation mais il faut retenir que la Tunisie ne dispose pas de matières premières. De ce fait, il y a eu un achat important de ces matières par les industriels afin de les stocker compte tenu de la dévaluation du dinar. Cela fait 5 mois que nous pensions que cette mesure allait augmenter l’exportation directement. Néanmoins, il ne s’agissait pas d’une hausse en partie de la production mais c’était plutôt dans une logique de protection contre le glissement du dinar, chose qui a rendu les importations très conséquentes », précise Hichem Ben Ahmed.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Moi-même
| 13-09-2018 22:47
La Chine développe en 2017 100GW du photovoltaïque soit 30 fois production STEG.Et nous sommes entrain de penser au sujet des énergies renouvelables.

Petit x
| 13-09-2018 17:27
Où est mon commentaire ?
Est-ce que vous n'avez pas accepté mes remarques sur votre façon erronée d'avoir rapporté ce qu'a réellement dit Le Secrétaire d'Etat, concernant le déficit commercial et son rapport avec le secteur de l'énergie, le sucre et les céréales ?
Enfin, je vous signale que votre texte demeure faux pour le moment et je vous conseille de réécouter l'enregistrement de la séquence que vous avez publié pour vous en convaincre.
Salut et sans rancune pour ma part.

momo
| 13-09-2018 16:27
Il ne parle que de crises chaque fois qu'il intervient .Il faudrait qu'il trouve des solutions ce monsieur.Bref encore un imbécile dans le gouvernement.A quand le changement?

Petit x
| 13-09-2018 15:50
@ B.L.
Corrigez SVP (j'insiste):
Vous écriviez que: " le déficit énergétique constitue 74% du déficit commercial et est essentiellement lié à la hausse du prix du baril du pétrole à l'échelle mondiale ainsi qu'à la dépréciation du dinar. Le déficit des céréales et du sucre représente, par contre, 16% du déficit commercial. "
Non c'est totalement faux.
Il fallait plutôt écrire et ce n'est nullement la même chose: que "le déficit énergétique a contribué à hauteur de 74% dans l'augmentation du déficit commercial pour les 8 derniers mois de 2018 en comparaison aux résultats de la même période de l'année dernière et ceci est essentiellement lié à la hausse du prix du baril du pétrole à l'échelle mondiale ainsi qu'à la dépréciation du dinar. Les céréales et le sucre ont contribué, par ailleurs, à hauteur de 16% dans cette augmentation du déficit commercial."

Ceci étant dit,
Et sur le fond, je rejoins parfaitement la remarque de notre ami DHEJ qui met le doigts sur la gravité de la situation des avoirs en devises du pays et note qu'aucune stratégie n'a été mise en place pour résoudre la problématique des déficits enregistrés notamment avec la Chine, la Turquie, la Russie et l'Italie.
Réveillez-vous, le courant est très très fort il va emporter le pays d'ici peu ...

DHEJ
| 13-09-2018 11:52
Et il est très calme...


69 jours de réserves en devises et il ne sent pas le feu... aucune stratégie commerciale agressive pour booster nos exportations en surmontant les obstacles érigés par la Chine, l'Italie, la Turquie et la Russie...


Il laisse faire avec la complicité du ministère des affaires étrangères et ses représentants, ambassadeurs et diplomates!!!

Soufi
| 13-09-2018 11:25
Je le dis pour la nième fois , notre salut est dans l'exploitation du gaz et pétrole de schiste dont regeorge notre pays . si vous attendez comme certains le voudrais afin d'accepter la construction d'une centrale nucléaire par la France alors adieu à votre indépendance à jamais.
A bon entendeur salut.

DHEJ
| 13-09-2018 10:50
Un autre génie...

A lire aussi

Le suivi du plan d’action mis en place pour restaurer l’état du réseau télécom dans le gouvernorat

24/09/2018 14:06
0

La cotation des titres la société Sotipapier a été suspendue, à la demande du Conseil du marché

24/09/2018 11:41
0

Le gouverneur de Nabeul Saloua Khiari, s’est exprimé, ce lundi 24 septembre 2018, au sujet des

24/09/2018 11:32
2

Le directeur exécutif de la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurances (FTUSA), Kamel Chibani,

24/09/2018 11:16
1

Newsletter