alexametrics
Dernières news

Fusion d’Al Badil Ettounsi et Tounes Awalan

Fusion d’Al Badil Ettounsi et Tounes Awalan

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 12 septembre 2018, le parti Al Badil Ettounsi a annoncé sa fusion avec le parti Tounes Awalan tout en gardant le nom Al Badil Ettounsi.

 

Cette décision vient, en effet, contrer « l’éparpillement » qui plombe la scène politique et vise à restaurer « l’équilibre politique » ainsi qu’à implémenter « une nouvelle dynamique » capable de redonner de l’espoir aux Tunisiens.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Pourquoi faire
| 12-09-2018 21:54
Le fusion des insignifiants résultera contrairement à ce que l'on pourrait croire des insignifiants encore plus insignifiants = en fait ce n'est pas additif mais relevant de la multiplication !
C'est ce qui va arriver également à Nidaa'?machrou ...
Au final, il restera YC et Ennahda ! Soit YC ...
Si Ennahda n'était pas aussi archaïque, ils changeraient le nom du parti en Républicains !
Comme ça YC pourrait dénommer son parti Démocrates
'?a nous donnera l'impression d'être aux USA ...
Comme les élections seront manipulées de l'extérieur, ça occupera ensuite tout le bon peuple ...

Hadj
| 12-09-2018 21:37
Pour contrer nahdha il faut plus que le regroupement de deux partis minuscules dont le poids sur la scène politique tunisienne est insignifiant. Ces deux partis se démènent pour trouver une alternative à leurs échec cuisant pas une alternative pour la tunisie!!

Moi-meme
| 12-09-2018 17:47
Nos faux politiciens n'ont pas compris que les bureaux les hôtels les voyages etc ne font jamais des politiciens. La fusion de tous ces minuscules parties ne peut rien engendrer.il Y a une seule manière qui pourrait faire un politicien c est la porte a porte Voila .

Ombrax
| 12-09-2018 16:15
Soyons sérieux, que peuvent faire ces petits partis devant la déferlante nahdhaouie. Tous les tunisiens, je dis bien tous, supplient les quelques 200 partis dits progressistes de s'allier pour contrer Ennahdha dans son projet destructeur de la Tunisie. Mais, rien n'y fait. Autant parler à un sourd. Ces politicards ne veulent pas de fusion totale parce que de nos jours 'posséder' un parti, c'est un gagne pain, ce sont des subventions généralement douteuses, des voyages, de la notoriété et de la reconnaissance. Pourquoi donc fusionner pour qu'un chef de parti et ses proches profitent de cette manne? C'est cela la vraie raison de faire cavalier seul.

el manchou
| 12-09-2018 15:59
On attend toujours les explication de Mehdi Jomaa sur les sources de financement de son parti fantoche !

aziz aziz
| 12-09-2018 15:18
Prochaines étapes :

viser encore des mini-partis avec figure de proue présentables pour les intégrer ex. Said Aidi (beni watani).

déclarer une position polémiste de manière tonitruante sur un sujet qui divise la société type soutient total à l'initiative de BCE pour l'égalité dans l'héritage.

objectif : s'accaparer les feux d'artillerie des principaux protagonistes de la scène politique notamment Ennahdha pour pouvoir revenir sur le devant de la scène.

le fait que Mehdi Jémaa est déjà passé par la primature est un plus à exploiter car à l'exception des parti foncièrement idéologiques (islamistes, communistes) la majorité des tunisiens montrent peut de considération aux politiciens qui ne sont pas passé par la case pouvoir.

surtout ne pas casser les pieds des tunisiens/tunisiennes par des déclarations creuses sans visibilité, type programme commun; synergie commune'?'etc, réserver cela en interne.

Ataturk
| 12-09-2018 14:08
0 + 0 = 0

Imasse
| 12-09-2018 13:51
J'ai beau cherché le nom du fondateur de chaque pseudo parti , je ne le retrouve pas , donc fusion ou pas ces deux partis ne représentent rien dans la scène politique, sauf une chose l'anonymat.

hihi
| 12-09-2018 12:44
bonjour,

et après on trouvera des gars qui disent, ah non nous on garde notre appartenance a tounes awalan et de nouveaux dissidents qui seront crées dans cette fusion .

conclusion, tous ces partis ne servent absolument a rien sauf a nous occupé par leurs magouilles

mourad
| 12-09-2018 12:35
Zero !

A lire aussi

Le président de la République Béji Caïd Essebsi s'est exprimé dans une interview diffusée ce soir,

24/09/2018 19:00
4

Dans une intervention téléphonique diffusée sur les ondes de Jawhara FM ce lundi 24 septembre 2018,

24/09/2018 18:36
1

Avec un score global de 73.07 sur 100, la Tunisie a été classée 48ème en matière de progrès social

24/09/2018 17:29
3

Une usine de friperie à Menzel Jemil (Gouvernorat de Bizerte) a pris feu en cette après-midi du 24

24/09/2018 17:00
0

Newsletter