alexametrics
Dernières news

Balance commerciale : Le déficit continue à se creuser pour le mois de juillet 2018

Balance commerciale : Le déficit continue à se creuser pour le mois de juillet 2018

 

Le déficit de la balance commerciale s’est aggravé de 15,28% pour ces sept premiers mois de 2018. Il s’est établi à 9.946,5 millions de dinars (MD) fin juillet 2018 contre 8.628 MD une année auparavant, avec un taux de couverture en hausse passant de 68,9% à 70,3% (+1,4 points). Ce sont les chiffres que vient de publier l'Institut national de la statistique (INS).

 

En effet, les exportations ont augmenté de 23,3%, évoluant de 19.128,9 MD fin juillet 2017 à 23.580,1 MD fin juillet 2018. Les importations ont atteint, pour leur part, 33.526,6 MD contre 27.756,9 MD pour cette même période en hausse de 20,8%.

 

Le déficit de la balance énergétique s’est établi, quant à lui, à 3.238,2 MD (32,6% du total du déficit) contre 2.122,6 MD durant les sept premiers mois de l’année 2017.

 

La Tunisie a enregistré un déficit, pour le mois de juillet 2018, notamment avec la Chine (-3.045MD), l’Italie (-1.553,3 MD), la Turquie (-1.210,4 MD), l’Algérie (-749,6 MD) et la Russie (-747,1 MD). En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec la France (+1.941,6 MD), la Libye (+527,8 MD), et le Maroc (+222,6 MD).

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Jupiter
| 09-08-2018 19:45
Quand ce peuple hypocrites arrête de consommer les produits importés le déficit commercial baissera.

Ek
| 09-08-2018 17:57
Je dis bravo pour l'article et les graphes.

Citoyen
| 09-08-2018 17:38
Laxime perpetuel. YC va t il se décider à agir poir le bien du pays où va t il continuer à protéger sa bande de copain du Lycee père Blanc. Sinon tous dehors..et.laisser les compétents vrais patriotes aux commandes

IBN ARABI
| 09-08-2018 15:52
La Tunisie a touché le fond après un septennat politique islamiste calamiteux. L'économie qui était déjà malmenée avec la dictature de BEN ALI elle se trouve aujourd'hui au bord du gouffre à cause d'un système politique dénué de tout sens inadéquat à la vie publique Tunisienne. La ratatouille politique et ses ingrédients composés, d'islam politique à monplaisir, de faux démocrates à Carthage sèment, pour différends objectifs, la zizanie et le désarroi. L'économie a besoin de stabilité politique pour accroitre sa croissance, comme elle a besoin de pragmatisme et de réalisme économique et sociale pour retrouver la confiance. La macro économie est exigeante en la matière, elle n'obéit qu'au réalisme économique et au pragmatisme rationnel. L'Islam politique a échoué, les islamistes ont pratiqué la terre brulée en s'accrochant à un passé séculaire et en rejetant toutes les réformes modernistes de fond.

Petit x
| 09-08-2018 14:22
Mais, les camelotes achetées de Chine et de Turquie sont-elles aussi indispensables que ça avec un déficit qui culmine, rien que pour ces deux sources d'approvisionnement, à 4.250 Milliards soit près de la moitié du trou de la balance?
Mais faites quelque chose pour sauver ce pays; au 31/12/2018 le trou va atteindre 17.000 Milliards.

A lire aussi

La présence du chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi au forum de Davos a fait polémique. Le

24/01/2019 11:05
0

La compagnie aérienne nationale Tunisair vient de publier ses chiffres provisoires pour 2018.

24/01/2019 10:28
2

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a souligné, ce jeudi 24 janvier 2019, la nécessité

24/01/2019 09:06
8

L’Université Centrale vient de lancer, ce mercredi 23 janvier 2019, un nouveau rendez-vous

24/01/2019 8:25
0

Newsletter