alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed : 2018 sera la dernière année difficile en Tunisie

Youssef Chahed : 2018 sera la dernière année difficile en Tunisie

Dans une déclaration donnée à Mosaïque Fm, le chef du gouvernement Youssef Chahed a affirmé que le peuple tunisien « verra bientôt le bout du tunnel » ajoutant que « 2018 sera la dernière année difficile pour les Tunisiens ».


« Les réformes mises en place ont été dures pour les Tunisiens, mais le bout du tunnel est proche. La situation de la Tunisie est difficile mais des indicateurs positifs ont été enregistrés ces derniers mois comme la reprise du tourisme, de l’export et de la croissance », a-t-il déclaré aujourd’hui jeudi 12 juillet 2018 ajoutant que « le gouvernement veillera à lutter contre la hausse du taux de chômage surtout du côté des diplômés du supérieur ».

 

S.T.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Enseignante Chercheur
| 13-07-2018 19:01
Soit notre chef de gouvernement n'a pas étudié la géopolitique soit il prend les tunisiens pour des cons, avec une lybie gouverné par des milices terroristes, une situation économique et sécuritaire catastrophe, un endettement sans croissance , ni création de richesse ni partage des richesses, de l'argent qui circule ! un ministre de santé qui par son incompétence détruit les compétents , des islamistes qui progressent du bas vers le haut (2019), 4000 Docteurs chomeurs...Y.Chahed est jeune , bourré d'energie mais il a choisi de s'allier avec des islamistes qui ont détruit son projet politique et personnellement je pense qu'il n'est plus l'homme de la situation !

taoufik
| 13-07-2018 16:09
En Tunisie celui qui tient les rênes doit avoir une peau de mulet pour tenir entre coups bas, mauvaises foi et manigances. S'il arrive à tenir le cap jusqu'à échéance il peut avoir de l'avenir.

déja-vu
| 13-07-2018 15:46
C'est vrai, celles d'apres ...catastrophiques.

#Lazouza hazha l'oued kallou bout de mon... nez.

Abir
| 13-07-2018 14:56
Avec des dettes de 70% ,qu'est ce que tu racontes,tes enfants et arrières enfants,ne finiront jamais à rendre ces dettes,les islamistes arrivés aujourd'hui sont devenus des propriétaires de luxe et les Tunisiens de luxe et dans la même périodes sont devenus des pauvres de luxe! De qui te te moques ?

Tounsia
| 13-07-2018 13:58
J'ai peur que ça ne soit la dernière année de l'attente vers l'inconnu .on n'à plus confiance !

houda
| 13-07-2018 13:30
et tout yra pour le mieux vous imaginez que les bras cassès nahdhouis casès dans lles differentes administrations vont travailler davantage ces suceurs de sang des tunisiens la seule solution facile que notre cher chef du gouvernement a trouvè c est les impots meme les pauvres retraitès n ont pas ete epargnès et puis il va continuer a vendre le pays a l fmi et a la banque mondiale MAUVAISE POLITIQUE QUI NE RAPPORTE RIEN

MAGON
| 13-07-2018 12:48
Paroles...Paroles...
Le pire reste à venir. Il ne restera dans ce pays que les bras cassés...

abouali
| 13-07-2018 11:43
Cela veut-il dire que les taxes instituées seront supprimées ou celles qui ont été augmentées, allégées, que les prix vont aller à la baisse, que le chômage sera en diminution, et que la fonction publique se remettra à embaucher, que l'école publique sera enfin réhabilitée, que la santé sera de nouveau à la hauteur des besoins du citoyen, que les transports seront plus efficaces, que personne n'aura plus à craindre pour sa sécurité, qu'il y aura moins de dealers dans nos rues, que les tunisiens feront preuve de plus de civisme .... ? Non, tout cela n'arrivera point et les choses iront de mal en pis. Nous avons atteint un tel degré de décrépitude qu'il faudra au moins deux générations pour redresser un peu la barre et inverser la tendance. S'il s'agit seulement de la situation économique, le déficit budgétaire et l'endettement sont tels qu'aucune amélioration n'est à espérer, et qu'il faut au contraire s'attendre à un tour de vis supplémentaire dans les années à venir, au cours desquelles il faudra rembourser ce que nous avons emprunté à tours de bras. Non, demain on ne rasera pas gratis !

rz
| 13-07-2018 11:25
Oui mais qui nous garantira cela?
Chahed a permis aux différents prix de s'envoler et au dinar de glisser.

karim
| 13-07-2018 11:17
que de la propagande. BN est devenu porte parole de ce pseudo chef du gouvernement.
ce n'est plus un journal indépendant.
le pire est que BN est reputé pour etre contre l'islam politique. aujourd'hui YC n'a qu'un seul allié GHannouchi et co

A lire aussi

Le ministre des Finances, Ridha Chalghoum a infirmé, ce jeudi 13 décembre 2018, la levée du secret

13/12/2018 12:38
0

«Le médecin lorsqu’il signale les cas de maladies contagieuses, la grossesse de fillettes et le viol

13/12/2018 11:49
0

Abdallah Rabhi, secrétaire d’Etat aux Ressources hydrauliques et à la Pêche a annoncé, ce jeudi 13

13/12/2018 10:25
2

65 députés déposeront, lundi 17 décembre 2018, un recours contre les dispositions de la Loi de

13/12/2018 09:27
1

Newsletter