alexametrics
Dernières news

Ahmed El Karm : La Lutte contre la corruption est une priorité pour les banques

Ahmed El Karm : La Lutte contre la corruption est une priorité pour les banques

 

« Etant donné la sensibilité du secteur financier, il est essentiel de traiter de la question de la lutte contre la corruption. Cela est en train d’être fait, en faisant évoluer les lois qui régulent le secteur », a déclaré ce mardi 12 juin 2018, le président de l'Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBEF), Ahmed El Karm, sur Mosaïque FM.

 

Ahmed El Karm a, lors de son intervention, assuré que « la lutte contre la corruption est une priorité pour les banques. Et c’est pourquoi il y a maintenant des responsables du contrôle des activités bancaires ».

Sur ce point, le président de l’APTBEF a aussi parlé des mécanismes qui ont été mis en place pour sensibiliser les employés et les cadres sur la question.

« Nous avons aussi développé des programmes de formation pour les employés, car il y a maintenant dans le monde des standards et mécanismes compliqués, qu’il faut qu’on commence à appliquer en Tunisie », a déclaré Ahmed El Karm.

 

S.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Jilani
| 12-06-2018 23:10
Il faut revenir à la carrière de cette personne à la bct et surtout dans sa gestion du secteur de la monétique où il a interdit aux ingénieurs tunisiens de travailler dans ce secteur et détourné ce marché pour ses intérêts personnels.

Banco
| 12-06-2018 23:05
J'ai demandé à un banquier si quelqu'un vient déposer un million en devise vous l'acceptez ?
Il m'a dit oui on l'accepte mais on informe la hiérarchie.

HatemC
| 12-06-2018 19:50
Commencez par récupérer les créances douteuses qui s'élèvent à 3 milliard de $ ... les créanciers vivent en toute impunité en Tunisie comme des nababs ... ils ont contractés des crédits non remboursés .. saisissez leur bien immédiatement ça fera des exemples et moralisera le pays ...
Les banques ont été des complices dans ces crédits non remboursés et pour cause les hauts cadres ont été complices ... je vous donne un exemple simple ... un homme d'affaire contracte un crédit de plusieurs millions ... le crédit est accepté et divisé entre plusieurs personnes et jamais remboursé, banquiers et véreux ...
On sait que les banques accompagnent l'économie d'un pays .. faudrait assainir le secteur et arrêter de nous prendre pour des cons ... HC

A lire aussi

L’instance Vérité et Dignité a annoncé, en ce jeudi 21 juin 2018, qu’elle a porté plainte contre le

21/06/2018 22:02
0

Le front conservateur s’agite contre le rapport du Commission des libertés individuelles et de

21/06/2018 20:59
2

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti a indiqué, ce jeudi 21

21/06/2018 20:02
2

Suite aux accusations d’abus de pouvoir (intervention pour l’octroi de marchés à ses frères) lancées

21/06/2018 19:41
2

Newsletter