alexametrics
Dernières news

Hatem Ben Salem interdit toute séparation filles-garçons dans les espaces éducatifs

Hatem Ben Salem interdit toute séparation filles-garçons dans les espaces éducatifs

 

Le ministre de l'Education nationale, Hatem Ben Salem, a interdit, dans une note de service datée de ce 23 janvier 2018, toute séparation entre les deux sexes dans les classes ou dans tout espace éducatif. Cette note intervient suite à plusieurs dépassements constatés.

Toute entrave de ces directives entrainera des sanctions administratives immédiates contre les contrevenants.

 

Cette note de service vient en application de l’Article 21 de la Constitution ainsi que l’article 1 et 8 de la Loi N°80 de 2002 relatif à l’éduction et à l’enseignement.

 

La note à consulter ici

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (25)

Commenter

Parents emmerdés
| 24-01-2018 13:57
Notre Ecole post Messaadi ne fait qu'abrutir et abêtir et les filles et les garçons. Elle ne focalise son enseignement, tant scolaire que parascolaire, surtout de la langue Arabe, que sur les thèmes et les contenus négatifs, complexes, auteurs méconnus, tous anciens d'un siècle, noirs et démotivants. Les résultats ne les voyons grandeur nature.
Le Sport, les arts, sont ou bien négligés ou bien à pédagogies repoussantes. La physique, les Sc Nat, les mathématiques, arabe puis français, sont enseignées d'une manière complexe, rendus difficiles d'accès et de compréhension. Plus jamais vous ne trouverez un manuel scolaire qui contient ou encadre une définition. La honte, tout est rendu payant. Changer de manuels vite ou en importer comme jadis.
Les ministres de l'Educ devraient être renvoyés à leurs travaux essentiels. Scruter et changer le contenu des manuels, réduire le temps scolaire, rendre sa générosité et attractivité à l'Ecole. Qu'en avez fait tous les ministres d'educ° de ces thèmes majeurs et qui préoccupent vraiment ?

Abir
| 24-01-2018 12:59
Un bon début de vos projets positives,et continuez dans ce sens pour rendre à l'éducation son propre nom !!!!

Gg
| 24-01-2018 11:51
Dans l'idéologie dévoyée des islamiste, les choses les plus naturelles, comme vivre ensemble pour les deux sexes, ne sont jamais acquises.
Et ils sont infatigables dans leurs perversions!
Alors bravo à ce ministre qui rappelle les vraies valeurs!

AMOR SMATI
| 24-01-2018 11:29
Faite attention Kaboul a commencé par ça puis après
les ont interdit l'école aux filles
bonne initiative de la part du ministre mais je reste septique du respect de la note service par les professeurs islamistes et surtout les professeurs femmes

Gg
| 24-01-2018 11:06
"une personne saine dans sa tête ne commet jamais des atouchements ou des viols"

Absolument, et ça commence à l'école, par la mixité. Alors s'installe l'idée que garçons et filles sont certes différents, mais pareils. Ainsi aussi s'installe l'idée de l'égalité de droits et devoirs entre les deux sexes, et le respect...

Gg
| 24-01-2018 10:41
Lorsque j'étais au lycée, il y a longtemps... les mecs rivalisaient de ruses pour s'asseoir à côté de la fille de leur choix. Je me souviens de Cloé...
C'est qu'elle était jolie, Cloé, un ange avec ses longs cheveux noirs jusqu'à la taille et ses petits bracelets en ficelle bleue, rose et verte... Finalement une autre fille avait pris la place!
Autre lieu, autres moeurs...

Gg
| 24-01-2018 10:05
" Et quand un eleve refuse de s'assoire à coté d'une fille pour des considerations personelles"

Heu??
Il faut lui faire consulter un psy! Il est malade, sûrement frappé d'islamite aiguë. Ça se soigne...

Abir
| 24-01-2018 09:57
Ce n'est pas une éducation de sexualité qu'il faut pour nos enfants,c'est une éducation de mentalité et là tout suit,quand vous avez des malades mentaux et vous leur parlez de sexe,ils ne vous suivent pas,le sexe ce n'est pas un organe détaché du corps,une personne saint dans sa tête ne commet jamais des atouchements ou des viols!!!

Abir
| 24-01-2018 09:42
Ensemble il faut combattre les Radicalisme, les obscures,les Polygames qui s'abusent des nos filles et femmes avec un bout de papier sous un mur et une fois tombée en ceinte ce polygame et malade sexuel ne le reconnait pas et la laisse tomber,il faut interdire et sévèrement ce pratique de n'importe quoi(le mariage en blanc),ça s'appelle du viol en blanc!!!

Famous Corona
| 24-01-2018 09:39
Le pays a grand besoin de gouvernants de ce genre et non d'obsédés obscurantistes qui réfléchissent avec un organe au dessous de la ceinture!

A lire aussi

La Biat a fini l’année 2018 avec un produit net bancaire (PNB) record de 828,12 millions de dinars

23/01/2019 10:12
0

Le président du Conseil national de l'ordre des pharmaciens de Tunisie (Cnopt), Chedly Fendri a

23/01/2019 10:01
1

L'homme d'affaires et célèbre investisseur Rchid Ben Yedder est décèdé apprend Business

23/01/2019 08:34
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a indiqué, ce mardi 22 janvier 2019, lors de sa

22/01/2019 22:30
4

Newsletter