alexametrics
Dernières news

ARP : Une pétition pour démettre le gouverneur de Jendouba de ses fonctions

ARP : Une pétition pour démettre le gouverneur de Jendouba de ses fonctions

 

Les députés du gouvernorat de Jendouba au sein de l’Assemblée des représentants du peuple, ont convenu, vendredi 6 mars 2015, de présenter une pétition au ministre de l’Intérieur pour demander de démettre le gouverneur de Jendouba, Néjib Khabouchi, de ses fonctions.

 

Dans une déclaration accordée à la TAP, la députée de Nidaa Tounes, Jihen Aouichi a précisé que cette décision intervient suite à la multiplication des sit-in et la situation de tension que connait la région, outre le manque de sérieux dans le traitement des exigences des députés. Par ailleurs, Jihen Aouichi a ajouté que cette décision a été prise après la demande orale déposée par les députés à la présidence du gouvernement qui n’a pas interagi positivement. Elle a ainsi affirmé que le gouverneur tente de marginaliser et d’ignorer les députés, en les isolant des problèmes de la région. La députée a finalement souligné que la décision a été prise entre 6 des 8 députés qui représentent Jendouba.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11) Commenter
UN ETRE HUMAIN SA RESPONSABILITÉ DES FOIS EST LIMITE
TOUIRFY / HACHEMY /
| 07-03-2015 23:09
le gouverneur de Jendouba, Néjib Khabouchi ne peut pas être aucun cas fort que notre Dieu si son prélèvement est a cause de l'inondation ça dépasse ses prorogatifs .si c'est pour autres cas que l'inondation o peut pas être royaliste que le roi .
LE GOUVERNEUR BOUC EMISSAIRE DE 59 ANS DE FRACTURE REGIONALE
pseudo
| 07-03-2015 15:45
lE gouverneur n est pas responsable de 59 ANS ;de reléguation du Nord Ouest;manque de tout et pillage de ses richesses
Tout était drainé vers le Sahel sous Bourguiba;ce n 'est pas tabou de le dire
AtABARKA on n'a pas encouragé et accordé des prets aux gens du coin pour investir dans les hotels;j 'ai vu plusieurs fois des jeunes tabarkois se faire éjecter à laporte des hotels comme des malpropres;mais les bonnes ;on devrait dire aide -menageres viennent de Ain Drahem ;Jendouba;elles ne sont pas génétiquement programmées à devenir bonnes c 'est la mauvaise répartition des richesses et la segregation territoriale
Madame réveillez vous
Fethi
| 06-03-2015 21:13
Le gouverneur représente l'exécutif dans la région, allez demander à ses supérieurs ministres de satisfaire à vos demandes. Sauf si vous avez un problème personnel avec le pauvre.
noyer le poisson
betta
| 06-03-2015 20:31
Ils auraient dû se rendre utile ces fouteur de troubles en trouvant des solutions au vrai pb.
Dérive
A_Zut !
| 06-03-2015 20:05
Vers un régime d'assemblée ?
NUL NE SE CONNAIT TANT QU IL N A PAS SOUFFERT
HAMISSI
| 06-03-2015 19:06
Je ne sais pas s il faut rejeter la responsabilité d un échec politique qui a duré depuis 1956 sur une personne fusse elle un gouverneur.la responsabilité est collective et tout le monde doit assumer ses responsabilités. La région nord ouest a un potentiel économique immenses, mais hélas le politique l a ignoré et délaissée ils n'ont jamais eu cette volonté politique et en même temps patriotique pour sortir cette région de la pauvreté, pire ils ont contribué délibérément à la démunir de ses richesses de toutes sortes pour les implanter ailleurs (à titre d exemple le festival international de TABARKA) , le premier en son genre dans tout le continent africain a été délocalisé à Carthage. Ain draham a subit le même sort en la dépouillant de ses colonies de vacances et de son artisanat. cette région a l eau en abondance et pourtant ses habitants boivent l eau des ruisseaux, ils ont du bois et ils manquent de chaises pour s assoir, ils ont la mer mais ils ne peuvent manger du poisson, ils ont un aéroport fantôme qui n est pas du tout exploité par manque de volonté politique.
Ne tirez pas sur le pianiste
Tarek (aziz)
| 06-03-2015 18:58
@Analyste
Merci pour votre intervention.
Non seulement ces députés ne sont pas dans leur rôle de demander la démission du gouverneur de Jendouba, mais bien plus grave, ils se croient investis d'un pouvoir de nommer et dénommer des fonctionnaires ce qui juridiquement et constitutionnellement n'est pas leur rôle.
En agissant de la sorte, ils se comportent exactement comme leurs tristes prédécesseurs qui avaient transformé l'assemblée parlementaire en cirque Amar avec le clown Gassas et ses acolytes.

L'échec de la gestion de Jendouba ne provient pas du gouverneur récemment nommé, mais de l'action de l'Etat durant des décennies, au mépris des règles élémentaires des constructions sauvages en zones inondables.

Il faut à certains moments, dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité pour condamner l'Etat qui a été incapable de faire régner les lois républicaines d'hygiène et de sécurité, de construction sauvages et de corruptions multiples qui produisent les dégâts inévitables et dont sont responsables les corrompus.
Les inondations à Jendouba ne datent pas d'aujourd'hui, elles sont aussi anciennes que les ancêtres, alors pourquoi provoquer la nature en faisant mine de croire qu'il suffira de limoger un gouverneur pour croire le problème résolu ?
Règlement de compte ?
tounsia2
| 06-03-2015 18:19
Ce n'est pas parce que le gouverneur a refusé de les recevoir que les députés ont le droit de demander qu'il soit démis de ses fonctions; Ceci m'a l'air d'être un règlement de compte, ce qui serait injuste vis à vis du gouverneur; J'ai eu occasion d'écouter le gouverneur de Jendouba à la radio, en début de semaine, lors des inondations et il s'est bien défendu et a répondu à toutes les critiques qui lui ont été adressés.
Le gouverneur est pour rien
DHEJ
| 06-03-2015 18:17
Il faut attaquer les directeur de L'Hydraulique Urbaine et celui de l'aménagement du territoire au sein du ministère de l'équipement

Aussi le directeur des barrages au sein du ministère de l'agriculture...


L'article 96 convient-il pour les attaquer en justice?
UNE DÉMARCHE INUTILE...!
BORHAN
| 06-03-2015 18:11
D'usage dans ce genre de situation "très grave", on n'est pas obligé de passer par l'ARP.
Le chef du gouvernement a les prérogatives nécessaires de démettre un haut responsable en l'occurrence, le gouverneur de Jendouba et ce, sans délai surtout que les citoyens et les élus de ce gouvernorat à l'ARP ont déjà réclamé voire exigé sa révocation immédiate pour incompétence et mauvaise gestion.

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter