alexametrics
Dernières news

Tunisie - La foudre est la cause du blackout généralisé du 31 août 2014

Tunisie - La foudre est la cause du blackout généralisé du 31 août 2014
La Commission d’enquête indépendante sur le blackout généralisé qui a touché la Tunisie le 31 août 2014 vient de publier son rapport final sur l’incident.

Ainsi, la commission a conclu que la cause principale de la coupure d’électricité d’envergure nationale est la superposition de 4 événements, survenus sur le système de production et distribution de l’électricité, qui se sont déclenchés en même temps et dont la concomitance a été à l’origine du blackout. La foudre a frappé le réseau haute tension dans la région du Sahel. Sa force a provoqué la lésion du câble électrique ce qui a conduit à un court-circuit au niveau du réseau de haute tension. Il s’agit donc bien d’une panne technique due à des facteurs naturels et qui ne peut être imputée en aucune façon à un acte de sabotage ou à une erreur humaine.

Autre point, la commission a remarqué que le manuel des procédures d'urgence de la Société tunisienne de l'électricité et de gaz (STEG) ainsi que l’efficacité et le professionnalisme des agents, malgré la gravité de la situation, ont permis le redémarrage des stations, en un temps record par rapport à d’autres pays qui ont connu le même incident, notamment l’Italie, l’Amérique du Nord, l’Allemagne et l’Inde. Le courant a été rétabli rapidement grâce aux efforts de tous les agents de la STEG, y compris ceux en congé annuel ou à la retraite qui se sont précipités pour aider et soutenir leurs collègues. En outre, la connexion électrique avec l’Algérie a permis d’accélérer le rétablissement de l’électricité.

La commission a présenté un certain nombre de recommandations, notamment la nécessité d’effectuer un entretien périodique des différents systèmes, un examen continu de l'ensemble du matériel sensible et la modernisation de la centrale électricité du Sahel. Elle préconise la création d’une unité spécialisée au sein de la STEG qui analysera et traitera les pannes au niveau des réseaux de transport et étudiera les solutions pour les éviter. Elle recommande aussi la création d’un système d’alerte pour les foudres. Elle conseille la révision de la gestion des grands projets d'infrastructure et de préparer une étude permettant de connecter les réseaux d’électricité tunisien et italien dans le cadre de la coopération avec l’Europe. Elle insiste sur la nécessité d'informer les citoyens instantanément afin qu’ils puissent prendre les précautions nécessaires, en particulier pour les secteurs sensibles et stratégiques et d'éviter tout ce qui pourrait produire confusion et désordre.

Notons que la commission dirigée par l'expert mondial Kamel Rekik est composée de l'expert Abdelaziz Halleb (rapporteur), des deux membres de l’ANC Mounir Ben Hnia et Mohamed Gahbich, ainsi que des professeurs Khadija Ben Kilani, Ilhem Slama et Mekki Ksouri.

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12) Commenter
on nous prends pour des c.....
k-désuet
| 05-02-2015 16:01
Il parait qu'il n'y a que les imbéciles qui prennent les autres pour des imbéciles. J'adore le commentaire de www "Une explication foudroyante! " :)))) en effet tout est dit! seuls les simples d'esprit peuvent imaginer faire gober une pareille excuse 6 mois après ils se sont réveillés en trouvant l'explication de la foudre. C'est ce qu'on appelle ils auraient gagné à se taire... Ils ne font même pas insulte à notre intelligence, c'est la leur qui est ras de sol! pauvre tunisie,
Le problème est ailleurs
jk
| 05-02-2015 08:44
La question qui devrait être posé et résolu par cette commission, ne devrait en aucun cas être "quel était l'incident de départ de l'effondrement généralisé du réseau ?" mais " qu'est ce qui a fait qu'un incident banal et récurrent en l'occurrence la foudre, n'a pas pu être rattrapé et jugulé par un délestage ( opération de mise hors tension d'une partie du réseau) au niveau du centre de dispatching de Radès ?"
La Tunisie avait vécu le même incident le 30 juin 2002, privant les tunisiens de la finale de la coupe du monde, et s'était soldé par l'éviction du P-DG de la STEG. Il a été alors décidé d'acquérir des équipements informatiques de délestage automatique.
Qu'est ce qui a fait que 12 après, les mêmes erreurs ont pu se répéter sans qu'il y ait eu des actions de pérennisation du réseau ?
Il y des pays comme les USA ou la Chine dont l'activité orageuse est beaucoup plus importante que la Tunisie, où la foudre ne provoque plus depuis longtemps des effondrements généralisés.
Il va falloir que la STEG se ressaisisse pour ne plus décevoir les consommateurs.
?
souf08.
| 05-02-2015 06:33
Après 6 mois, on s' aperçoit que la foudre est tombée, possible mais sur votre tête, arrêtez, vous nous avez assez pris pour des pigeons, soyez honnêtes 1 fois dan votre vie
AGAINST ALL ODDS (Contre toute attente)
Habboub
| 05-02-2015 00:27
J'aurais voulu que le rapport de la STEG rejoint celui des événements du 9 avril dans une armoire noire.. Mais insister pour publier un rapport bidon pour camoufler je ne sais quoi c'est incompréhensible.
Le 31 août dernier j'etais à Mahdia, il n'y avait pas d'orage même la fine pluie de 17h est venu
2h après la coupure du secteur...
Le constat de dégâts après foudre ou cour circuit ne nécessite pas 156 jours de retard mais plutôt peut être il faut quelque soit une cause même banale pour cacher la vraie et dangereuse cause...
I THINK SO BUT I HOPE NOT
A retenir...
APOLITIQUE
| 04-02-2015 21:08
1/ l'efficacité et le professionnalisme des agents, malgré la gravité de la situation, ont permis le redémarrage des stations, en un temps record par rapport à d'autres pays qui ont connu le même incident, notamment l'Italie, l'Amérique du Nord, l'Allemagne et l'Inde.

2/ un certain nombre de recommandations, notamment :
* la nécessité d'effectuer un entretien périodique des différents systèmes,
* un examen continu de l'ensemble du matériel sensible et la modernisation de la centrale électricité du Sahel,
* la création d'une unité spécialisée au sein de la STEG qui analysera et traitera les pannes au niveau des réseaux de transport et étudiera les solutions pour les éviter.
* la création d'un système d'alerte pour les foudres.
* la révision de la gestion des grands projets d'infrastructure et de préparer une étude permettant de connecter les réseaux d'électricité tunisien et italien dans le cadre de la coopération avec l'Europe.
* la nécessité d'informer les citoyens instantanément afin qu'ils puissent prendre les précautions nécessaires, en particulier pour les secteurs sensibles et stratégiques et d'éviter tout ce qui pourrait produire confusion et désordre.

KAHAW comme recommandations ?!
A retenir...
APOLITIQUE
| 04-02-2015 21:02
de gaz (STEG) ainsi que l'efficacité et le professionnalisme des agents, malgré la gravité de la situation, ont permis le redémarrage des stations, en un temps record par rapport à d'autres pays qui ont connu le même incident, notamment l'Italie, l'Amérique du Nord, l'Allemagne et l'Inde. Irecommandations, notamment la nécessité d'effectuer un entretien périodique des différents systèmes, un examen continu de l'ensemble du matériel sensible et la modernisation de la centrale électricité du Sahel. Elle préconise la création d'une unité spécialisée au sein de la STEG qui analysera et traitera les pannes au niveau des réseaux de transport et étudiera les solutions pour les éviter. Elle recommande aussi la création d'un système d'alerte pour les foudres. Elle conseille la révision de la gestion des grands projets d'infrastructure et de préparer une étude permettant de connecter les réseaux d'électricité tunisien et italien dans le cadre de la coopération avec l'Europe. Elle insiste sur la nécessité d'informer les citoyens instantanément afin qu'ils puissent prendre les précautions nécessaires, en particulier pour les secteurs sensibles et stratégiques et d'éviter tout ce qui pourrait produire confusion et désordre.
bizarre
waf-waf
| 04-02-2015 20:21
Comme c'est bizarre je n'ai aucun souvenir d'orage ce jour-là, qui plus est plus de 5 mois pour en arriver à un rapport pareil, c'est se foutre des consommateurs, sport favoris de la STEG depuis 2011, où nombreuses employer préfèrent se voiler la face, c'est le cas de le dire, plutôt que de faire bonne figure l leurs clients qui paient leur salaire, STEG et son image de vautour NOIR se confirme dans leurs bureaux!
la foudre l 'accusée ne peut pas repondre
foudroyant
| 04-02-2015 18:50
Et les paratonnes
y compris dans la capitale sont inexistants
des qu'il y a un orage si vous ne disposez pas de prise ant foudre;les frigos ;telé;telephones crament
l 'argument est specieux ;l 'essentiel est la prevention
Une explication foudroyante!
www
| 04-02-2015 16:33
L'explication me rappelle du texte de l'humoriste Jean Marie Bigard dans l'un de ses sketchs où il disait "qu'au bout de plusieurs années d'études, de statistiques, d'observations et d'argent dépensé, un chercheur arrive à conclure que l'être humain a une chance sur 2 millions d'être mordu par une chauve-souris enragée à Paris"


Allez, ce n'est pas le premier ni le dernier dossier qui devait être clos de la sorte!
tounis ethabbes el mokh
mouldi el bannay
| 04-02-2015 16:10
hhh
oui il faisait tres mauvais en tunisie le 31/08
depuis une veillee marine on voyait a peine la lune

hhhh

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
3

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
2

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
18

Newsletter