alexametrics
Dernières news

Le président du parti Forces du 14 janvier, candidat à l'élection présidentielle

Le président du parti Forces du 14 janvier, candidat à l'élection présidentielle
Le parti Forces du 14 janvier a annoncé, dans un communiqué rendu public vendredi 15 août 2014, que son président, Wahid Dhiab, sera son candidat à la prochaine élection présidentielle.

D’après le texte du communiqué, la décision a été prise lors d’une réunion du bureau politique du parti, qui s’est tenue jeudi, en présence de la majorité des membres et du président. Il a été également décidé que le parti des Forces du 14 janvier, se présentera avec des listes réduites aux élections législatives.

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

MansourLahyani
| 18-08-2014 08:45
Ennahdha a, encore une fois, bien joué ! Restera-t-il assez de simples citoyens, non-candidats à la présidentielle, pour aller voter pour un président ?

Bourguibiste nationaliste
| 17-08-2014 08:42
Ils finiront par avoir raison de la démocratie.

MohamedC
| 16-08-2014 09:14
Le poste de President de la republique a ete tellement deprecie' de nos jours que n'importte qui decide de sepresenter. mais ces candidatures nombreuses vont couter tellement aux contribuables pour rendre leurs vies encore plus difficiles. De grace , fixez des normes pour limiter les degats.

Léon
| 16-08-2014 09:11
Je propose un tirage au sort (du type loto à 8 chiffres de la carte nationale d'identité) sur toute la population tunisienne en vie et en âge de se présenter. Je pense que ce sera plus sérieux!
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

samth
| 16-08-2014 08:50
Du vent , du vent , yezzi mil haftarich

Citoyen_H
| 15-08-2014 21:48

On a ridiculisé, l'utopie.

A4
| 15-08-2014 20:29
Moi aussi je suis candidat !!!

FURRBY
| 15-08-2014 18:33
Il faut revoir tout l'arsenal concernant les conditions de candidature et pour les élections législatives et pour les élections présidentielles.
Bel fallaki, il faut refaire un toilettage de fond en comble de toutes les lois électorales.
Il y a trop de "charlatans " dans cette coquille qui put déjà le salé.

Le corbeau
| 15-08-2014 18:25
Vu la pléthore de candidats, je propose un tirage au sort entre tous les électeurs inscrits ....Ça économisera pas mal de fric au contribuable...

CHAHLOULA
| 15-08-2014 18:11
Franchement...C'est tentant !
MOI AUSSI, il ne me reste plus que de croire en ma bonne étoile et tenter cette merveilleuse aventure,se porter CANDIDATE à cet énigmatique et fascinante élection présidentielle...
Ça fait rêver...Eh...!!!
Et, je commence à y réfléchir sérieusement.
Avec mes trois diplômes universitaires, ma longue et riche expériences professionnelle au sein de la fonction publique et dans une multinationale de renom, appuyée sur ma très longue et riche carrière politique (militante de gauche depuis les années 70 ), je suis, et j'y crois fermement, capable de rivaliser avec cette armada de candidatures que je trouve aussi "farfelu" les unes que les autres.
En fait, je commence à comprendre le "TRUC". Dans une démocratie, tout un chacun est en droit de " RÊVER "..Et, c'est mon cas en faisant bien sûr abstraction de mon "fragile" statut de femme.
Les idées sont là, mon projet global pour une société égalitaire pour toutes les couches sociales et déjà bien ficelé et mis en place,...
Malheureusement, le seul "HIC" qui risque de me rendre la risée des urnes, c'est d'être une candidate " indépendante, en marge d'un ordre établi impitoyable des partis.
Mais, je suis quand même de nature optimiste... une fois élue présidente... qui aura le courage et le culot de bosser pour moi et avec moi en toute honnêteté ?
Et, la masse s'abstiendra- t-elle de me traiter sans pitié de " TARTOUR-RETTE " ???
En fait, déjà beaucoup de questions rodent dans ma petite cervelle.
En réalité,et tout compte fait, je ne suis pas prête de devenir un "strapontin" au service de quiconque, se transformer en otage d'une meute assoiffée de pouvoir, de gloire et habitée par l'appât facile sur le dos d'une "populace" qui restera éternellement désabusée de gré ou de force.
En un mot, je ferais mieux de rester à ma place et servir mon pays par d'autres façons plus nobles, plus méritantes et plus honnêtes.
Cela dit, je ne suis ni lâche, ni intimidée par la "bête", ni une "dérobée" mais plutôt une femme citoyenne raisonnable et raisonnée, modeste, pleinement affranchie, accomplie et démocrate qui aime son pays à la folie.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter