alexametrics
Dernières news

Le tribunal décide la dissolution des LPR

Le tribunal décide la dissolution des LPR
Le tribunal de première instance de Tunis a jugé, lundi 26 mai 2014, la dissolution des Ligues de Protection de la Révolution ainsi que toutes ses filiales sur le territoire tunisien.

Aussi le tribunal a-t-il décidé de liquider l’ensemble des propriétés des Ligues de Protection de la Révolution.

Le juge a décidé que l'exécution sera immédiate. L'appel ne sera donc pas suspensif. On notera qu'un liquidateur judiciaire a déjà été nommé.

M.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Abel Chater
| 27-05-2014 13:32
Un tel jugement qui concerne l'ensemble de la Tunisie et l'ensemble des Tunisiens, devrait être pris par la plus haute instance juridique du pays et non pas par un magistrat quelconque, d'un tribunal quelconque, en une période quelconque, suivant le désir d'un quelconque politicien ou d'un groupe quelconque.
Le juge du tribunal de première instance de Tunis, serait capable de prononcer un jugement concernant son district, mais non pas comme ce qui se passe d'injustices en Egypte, où les magistrats se sont transformés en juges et parties, amalgamés à la puissance politique du plus fort de l'instant et couvrant l'ensemble du pays par leurs injustices au profit d'une certaine frange de citoyens.
C'est trop grave de légaliser ces jugements à titre politique, relatifs à la zone géographique de la capitale Tunis, au pêle-mêle sur l'ensemble du territoire de la république.
Celui qui veut chasser son locataire d'une organisation quelconque à Tataouine, va porter plainte pour interdire cette organisation à Halfaouine?
N'avons-nous pas de Haute Instance Juridique au sein de notre justice, qui pourrait trancher dans de tels problèmes à titre politique?
N'importe quel juge régional pourrait fermer les frontières à Ras Jédir, parce que quelqu'un lui pose une plainte contre l'infiltration de terroristes et d'armes, de la Libye?

kaissai1970
| 27-05-2014 09:59
C'est une décision dans la bonne sans et espérant qu'elle soit bien suivie comme exécution et qu'elle ne soit pas formelle et @ Abou Hiba la dissolution d'Ugtt ( bien qu'il lui faille des réformes à l'intérieur) - si ce gênant pour toi- ça sera suite à la dissolution d'Ennahda et le CPR

Abou Hiba
| 27-05-2014 05:29
Les juges de Ben Ali auraient du procéder à la dissolution de l'UGTT,Cette soi-disant organisation syndicale "patriotique" a détruit le pays.

Observateur en Tunisie
| 27-05-2014 01:32
C'est un coup formidable et bien joué. Un but superbe tiré à la façon mythique de Pélé de la moitié du camp.

Que la Tunisie se réjouisse!

hamedmeg
| 26-05-2014 23:01
Un cadeau à l'occasion de la sortie de DGHIJ aujourd'hui même de la prison, coïncidence ou non, l'important est qu'on en a finit une fois pour toute, quand à cette LPR qu'elle aille surveiller nos frontières et non monts surtout celui de CHAANBI, s'ils sont aussi patriotes comme ils le disent.

lotfi
| 26-05-2014 21:22
C'est trop beau pour être vrai. Wait and see.

BATTAL
| 26-05-2014 19:08
merci à la justice qui a prononcé la dissolution de cette milice sauvage .
seulement ,ne pas oublier de punir les assassins de :
LOTFI NADGH .
CHOKRI BEL AID .
HAJ BRAHMI .
les agresseurs de la centrale syndicale .UGTT .les violeurs qui ont attaqué le poste de police de LA GOULETTE .
dans toutes ces listes ,on trouve des LPRistes du KRAM .
L'ATTAQUE DE L'AMBASSADE DES USA DOIT RESTER OUVERT JUSQU'À' CE QUE LA VRAIE VÉRITÉ SE DÉCOUVRE D'ELLE MËME .

fethia
| 26-05-2014 16:09
C'est la meilleure nouvelle de la journée.

Scarabée
| 26-05-2014 15:42
Mais il ne faut pas perdre de vue que ces gens sont très dangereux, qu'ils ne se laisseront pas faire aussi facilement, qu'ils vont faire appel de la décision, et qu'ils accusent déjà le quartet de tous leurs maux.
Donc, il ne serait pas étonnant qu'ils cherchent à se venger, et le pire est à craindre.

D'autre part, ces "protecteurs" de la révolution ont bien été financés et orientés par quelqu'un, ou plutôt quelques uns, pour faire des victimes, comme on l'a déjà si souvent vu.
Qu'en est-il des commanditaires ? Qui sont-ils et va-t-on les juger pour ces actes criminels ? Une enquête sérieuse doit être faite dans ce sens, sinon, les dissoudre n'aura servi à rien.

Mohamed
| 26-05-2014 15:15
C'est une bonne nouvelle cette décision pour les tunisiens , c'est organisation terroriste je ne sais d'où elle a eu sa légitimité , si ce n'est que ennahdha qui l'a constitué pour en faire sa melice , les tunisiens sont capables de protéger leur révolution eux même .

A lire aussi

Querelles internes, linge sale étalé au vu et au su de tous, un parti à deux têtes et des Tunisiens

23/04/2019 17:26
0

L’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab, a été arrêté hier soir, lundi 22 avril 2019, et placé

23/04/2019 16:58
0

Selon Mohamed Abbou, secrétaire général d’Attayar, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, aurait

23/04/2019 16:20
2

Le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami, a annoncé que l’Instance

23/04/2019 15:47
0

Newsletter