alexametrics
Dernières news

Tunisie - François Hollande s'entretient avec Mehdi Jomâa

Tunisie - François Hollande s'entretient avec Mehdi Jomâa
Le chef du gouvernement Mehdi Jomâa a rencontré, au cours de cet après-midi du vendredi 7 février 2014, le président français, François Hollande, au siège de l’ANC, et ce, à l’occasion de la célébration de la promulgation de la Constitution tunisienne.

A cette occasion, le président français a réitéré ses félicitations au peuple tunisien pour l’adoption de la nouvelle Constitution, qui offre des garanties pour préserver les libertés et consacre l’Etat civil et démocratique. Il a, également, félicité le chef du gouvernement pour la confiance que lui a accordée l’Assemblée nationale constituante.

M. Hollande a appelé le peuple tunisien à poursuivre le processus de transition démocratique, et à préparer des conditions favorables à des élections transparentes et à une croissance économique.

Le président français, a exprimé le soutien de la France au nouveau gouvernement, et a affirmé que son pays n’épargnera aucun effort pour renforcer la coopération bilatérale dans les différents domaines.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Maxula
| 09-02-2014 18:02
"F.Hollande a dit "l'Islam" et non l'islamisme.
Nuance énorme...."

Justement ! relisez bien ce que j'ai dit...
Hollande n'a pas dit clairement "l'islamisme est incompatible avec la démocratie"...mais c'est bien ce qu'il a voulu dire en affirmant que "l'islam est compatible avec la démocratie"...c'était pour ne pas heurter ses hôtes ou l'assistance des enturbannés...assez bornés sur le sujet, quoi de plus normal...?
Hollande est passé maître dans la parabole, l'ellipse et les "phrases à tiroirs"...je le connais et le suit depuis son passage à l'Elysée comme conseiller de Mitterrand...qui lui a appris beaucoup plus que celui-là ne lui a prodigué de conseils...cela remonte au début des années 80...et cela ne nous rajeunit pas...
Un petit conseil...lisez le commentaire de "Slahdiine"...il a parfaitement traduit ma pensée...je lui en sais gré et le remercie bien bas pour sa clairvoyance...à laquelle, d'ailleurs, il nous a habitués...
Maxula

Et comme toujours :
Combien de crimes on commet au nom de la religion et plus particulièrement au nom de l'Islam !

librexp
| 09-02-2014 11:13
Les gaulois se sont faits avoir par nos Frères Algériens et les russes pour le gaz, alors on cherche une alternative, la Tunisie se trouve en position de pivot !

TPI
| 09-02-2014 07:05
F.Hollande a dit "l'Islam" et non l'islamisme.
Nuance énorme....
Ce que vous dites est comme si vous disiez que les Musulmans ne sont pas pour la démocratie et pour vivre libre! C'est ridicule.
Il faudrait arrêter de parler comme le FN qui n'a rien compris.

Vous parlez d'ambiguïté des termes, seuls les partisans du FN le voit.
La déclaration de F.Hollande n'est pas ambiguë, elle est claire mais je vais vous la transcrire dans une formule que vous comprendrez (peut-être): le monde Musulman est compatible avec la démocratie.
Sachez, monsieur, que les Musulmans ne sont pas des terroristes comme Vous le prétendez. Et dire cela revient au même que dire que tous les Catholiques sont des pédophiles (puisque nombre de leurs prêtres ont cette tendance).... Vous comprenez la nuance?

Bourguibiste nationaliste
| 08-02-2014 16:16
Bonjour cher ami,
Le président français joue sur le velour et entretien l'ambiguïté. Il vient de déclarer que l'islam et compatible avec la démocratie! Personne n'a prétendu le contraire dans la mesure même où la formule ne veut rien dire. Il faut le rappeler que Hollande est passé maître dans les discours creux et vides de sens. La question à laquelle il a évité de répondre est la suivante: l'islamisme est il compatible avec la démocratie ? La réponse est simple : l'islamisme est INCOMPATIBLE AVEC LA DEMOCRATIE.

Letranger
| 08-02-2014 12:24
Mais je doute que "l'islam (même modéré) soit compatible avec la démocratie".
Par définition, cela ne peut être vrai.
C'est aussi stupide qu'affirmer que la religion est compatible avec l'athéisme.
Je vais parodier Léon et ses abeilles et vous renvoyer à mes références, (te fâches pas Léon je rigole): allez sur you tube et regardez ce que disait SM Hassan 2, dont l'intégrité religieuse ne peut être mise en doute, sur le sujet de cette compatibilité et profitez en pour prendre connaissance de ce qu'il pensait de l'intégration Arabe hors des Pays musulmans.

Mohamed 2
| 08-02-2014 12:00
Harvard inscrit un verset du saint Coran à l'entrée de sa faculté de droit.

http://www.africanmanager.com/161739.html

Slahdiine
| 08-02-2014 10:57
Pour illustrer votre démonstration, l'on devrait prendre les faits réels et considérer que la compatibilité en informatique signifie l'interchangeabilité sans aucun problème, la compatibilité en mécanique automobile signifie le changement d'un moteur ou d'un ensemble de pièces sans aucun problème, la compatibilité des véhicules automobiles est qu'ils peuvent circuler sans aucun problème que l'on soit en Europe, aux Amériques ou en Asie.
Mais la compatibilité de l'Islam avec la démocratie, cela voudrait dire, que l'Islam et la démocratie forment un couple, comme deux roues de bicyclette, alors qu'il n'en est rien, bien plus, la démocratie est aux antipodes de la croyance divine au nom de laquelle chacun se soumet comme un esclave, la démocratie est à l'opposé, elle appelle chacun à se libérer de la dictature religieuse pour construire un monde réel, basé sur la justice entre les hommes et les femmes, basé sur l'égalité des droits et sur la liberté de conscience et de pensée.
L'islam est une religion qui s'est vitrifiée sur la vie d'un homme du septième siècle, sans tenir compte de l'évolution du monde, aujourd'hui la référence des islamistes est le retour au moyen âge de l'Arabie malheureuse, alors que la démocratie invite chacun à se réveiller pour construire sur terre ce dont il rêve. J'ajoute que la démocratie invite les croyants et le non-croyants, à construire ensemble une société humaniste fondée sur le respect des droits humains et la justice sociale.

Maxula
| 08-02-2014 00:16
Il faut préciser que la déclaration de Hollande comme quoi "l'Islam est compatible avec la démocratie" fut reprise sur les chaînes info ou autres en France...et bizarrement, pas sur la Wataniya 1...
Allez comprendre pourquoi...
Maxula

Maxula
| 07-02-2014 23:49
"L'Islam est compatible avec la démocratie" selon Hollande...qui ne mesure pas l'usage qui en sera fait de cette phrase par les islamistes de tout poil ou par leurs éventuels partisans-opportunistes, genre CPR ou Takattol...
Ce que Hollande a omis de préciser à l'adresse de ceux qui vont s'empresser de surfer sur l'ambiguïté de cette assertion c'est que "l'Islam POLITIQUE est INCOMPATIBLE avec la démocratie"....
La nuance n'est pas que de forme...elle est de fond !
Il faut croire que cette ambiguïté est voulue et fut pesée et repesée au trébuchet pour contenter tout le monde...et ne mécontenter personne...
Sauf qu'à trop vouloir jouer sur les termes...ou sur leur absence...on échoue à faire passer le bon message aux personnes concernées...
Maxula

Combien de crimes on commet au nom de la religion et plus particulièrement au nom de l'Islam !

Léon
| 07-02-2014 23:39
On croirait deux clowns! Aucune allure! D'ailleurs peu-être que le notre en a un peu plus que l'autre. Le Hollande me rappelle le profil classique d'un chef de rayon chez Hyppopotamus. Où sont passés les d'Estaing, Chirac, et même Mitterrand malgré sa sale politique pro-sioniste.
Léon.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter