alexametrics
Dernières news

Mehdi Jomâa : 72,5% de confiance et 14,8% à la présidentielle

Mehdi Jomâa : 72,5% de confiance et 14,8% à la présidentielle
Mehdi Jomâa explose tous les records, en matière de sondages. Il n’a pas encore une semaine d’exercice que le voilà catapulté à la deuxième place des sondages en Tunisie. Selon les chiffres de Sigma Conseil-Le Maghreb, l’actuel chef du gouvernement obtiendrait 14,8% s’il y a une élection présidentielle. Il occupe ainsi la deuxième place derrière Béji Caïd Essebsi avec 35,2% et devant Moncef Marzouki et Ali Laârayedh qui obtiendraient 7,8%. Sigma relativise cependant ces chiffres en notant que 64,1% des Tunisiens n’ont pas encore décidé pour qui ils voteraient à la présidentielle.

Par ailleurs, la même agence note que Mehdi Jomâa bénéficie d’un haut degré de confiance à hauteur de 36,4% et d’un bon degré de confiance à hauteur de 31,1%, soit 72,5% des personnes sondées lui font confiance. En revanche, on note que 13,9% des sondés ne lui font pas trop confiance et 7% ne lui font pas du tout confiance, soit 20,9% au total.

Quant à son gouvernement, 76,5% des sondés ont déclaré qu’ils voteraient pour ce gouvernement contre 8,2% qui voteraient contre et 15,3% d’abstentionnistes.

Ce sondage est réalisé selon la méthode CATI auprès de 1362 personnes représentatives de 18 ans et plus.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Tounsia
| 05-02-2014 08:13
Quel est votre objectif , et quels seront vos choix ???
Gagner le c'ur des tunisiens qui vous ont tendu leurs mains, ou bien ...celui de ceux qui vous tendent leurs pièges.... Vous l'avez compris je l'espère, ce peuple tunisien ne pardonne plus , par contre il sait être reconnaissant, à vous de voir !!!

1/raisonnable
| 04-02-2014 18:17
Je ne sais pas qu'est ce que veut dire code de pop. C'est exactement le code de pop que Ganouchi l'avait eu. Au début certains ont confondu la religion avec la politique d'un terroriste qu'en fin de compte s'avère encore dangereux et manipulateur, malgré son âge dépassé. Dans l'exemple, le PM fraîchement arrivé, grâce au gourou en question qui l'avait désigné. Il s'ensuit n'est qu'une anguille sous roche, au bénéfice de la secte précité. En outre, le choix de Ministres qui duré des semaines explique le reste du scénario préparé. En effet le code de pop est d'autant plus moqueur qu'en réalité. Quant à la naïveté des tunisiens ainsi que la décadence font partie de leur vie

hamahama
| 04-02-2014 16:35
il ne se laisse pas embobiné ni par Marzouki ni par Gannouchi ni MBJ personne ne doit s'ingéré dans ces prises de 'décisions je lui dit que tous les tunisiens sont avec lui et la loi avec lui aussi

Carthage Libre
| 04-02-2014 16:23
chez les peuples arabes (ou arabisés plutôt) eux même, et cela fera en sorte que ce problème oh ! combien épineux de l'islamisme soit vécu comme un échec patent par ces mêmes peuples, car tout dépendra d'eux bien entendu (une intervention directe des USA aurait, au contraire, exacerbé les haines envers l'Amérique)'Ainsi, la boucle COMMENCE à être bouclée, les islamistes de plus en plus marginalisés, et l'islamisme perdra peu à peu ses adeptes au fil du temps, vu que l'écrasante majorité du contingent des terroristes islamistes proviennent des fils ce côté-là du monde, et que donc le danger pour les pays occidentaux de voir des malheurs sur leurs sols diminuer ; VOILA le vrai plan global des USA à long terme; attaquer le cancer islamiste à la SOURCE, et faire en sorte qu'ils soient haïs par leurs propres compatriotes, après un constat simple de leurs mensonges et inefficacités, après qu'ils les aimaient (par exemple, les attentats du 11 septembre fut une constatation amère pour les Américains de voir que dans les pays arabes, même des citoyens dits « modernes », se réjouissaient).

Jawida Bessrour
| 04-02-2014 15:03
Avec ce gouvernement il y a tout a gagner et rien a perdre,la confiance est de retour,on le constate dans les administrations et les discussions dans le metro.Laissez les travailler
et aidons les a detruire tous les obstacles,
soyons de veritables citoyens responsables.

HatemC
| 04-02-2014 13:21
C'est un sondage amuse gueule.
La feuille de route impose à ce GVT de ne pas se présenter aux prochaines élections.
Que ce GVT accompagne la Tunisie vers les élections et c'est déjà un grand pas de fait.
maintenant ce sondage flatteur donne à MJ une motivation supplémentaire d'aller de l'avant sans plus. Hatem Chaieb

lechef
| 04-02-2014 12:19
Trop d'émotions pour le peuple tunisisien . Mihi maa eryeh kima tmihi mais cette fois-ci , ce peuple déçu de la majorité des gouvernements qui se sont succédé , est à la recherche à qui s'accrocher
Voilà enfin 02 ou 03 bonnes décisions du nouveau gouvernement fait hisser Jomaa au maximum
Si ce sondage sera fait dans le futur et s'il y aurait quelques bêtises , ces chiffres seraient renversés
Bref , c'est un peuple émotif

bahr
| 04-02-2014 11:50
C'est vrai que les actions positives de ce gouvernement se multiplient, mais je n'offrirai pas pour autant un chèque en blanc. Je préfère garder encore mes distances. Et la question qui me travaille sans cesse : qui est (sont) derrière le rideau ?
Néanmoins ça me rassure que 61% des tunisiens gardent bien leurs têtes sur les épaules et préfèrent patienter.

Guide touristique
| 04-02-2014 11:16
En exprimant leur confiance en Mr Jomaa, les tunisiens ne font qu'exprimer leur désir de tourner la page et se disent prets à...oublier ces 3 dernières années. Quoi de plus légitime?

tounsia2
| 04-02-2014 09:48
Certes, Mr M.jomaa a donné des signes rassurants et positifs, mais pour être objectifs, attendons voir s'il va respecter la feuille de route (dévoiler les commanditaires des assassins des martyrs Belaid et brahmi, dissolution des LPR, révision des nominations partisanes, contrôler les mosquées).
S'il respecte tous ses engagements, on saura qu'il est digne de confiance et il aura certainement la confiance de tous les Tunisiens ; Les personnes importent peu, c'est leurs programmes et leur sérieux qui comptent ! On verra ce qu'il aura fait après 100 jours, et on le jugera à ce moment sur des actions pas sur des intentions.

A lire aussi

La députée et militante Bochra Belhaj Hmida a annoncé lundi 19 novembre 2018, sur sa page Facebook,

20/11/2018 13:43
1

Le parti Afek Tounes a exprimé, dans un communiqué rendu public le 19 novembre 2018, son étonnement

20/11/2018 12:38
1

Le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum a relevé, ce mardi 20 novembre 2018, l’existence

20/11/2018 11:02
4

L’université tunisienne a perdu lundi 19 novembre 2018, un grand enseignant et chroniqueur, en la

20/11/2018 10:23
1

Newsletter