alexametrics
Dernières news

Mehdi Jomâa : Je ne fais pas de miracles, mais j'essaierai de rétablir ce qui peut l'être (vidéo)

Mehdi Jomâa : Je ne fais pas de miracles, mais j'essaierai de rétablir ce qui peut l'être (vidéo)

Le nouveau chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, a indiqué dans une déclaration faite aux médias aujourd’hui, vendredi 10 janvier 2014, qu’il a rencontré le président de la République, Moncef Marzouki, qui l’a chargé de former le nouveau gouvernement

Dans son allocution, il a tenu à féliciter les membres du Quartet pour leur rôle national qu’ils ont joué en cette période critique, tout en espérant gagner la confiance de l’Assemblée nationale constituante.
D’après Mehdi Jomâa, la nouvelle équipe gouvernementale serait composée par des compétences nationales, indépendantes et neutres, et ce, afin de servir l’intérêt des Tunisiens

Par ailleurs, le nouveau chef du gouvernement a annoncé qu’il a eu plusieurs négociations avec les différentes parties de la scène politique, et qu’il a commencé ses contacts avec les candidats retenus, tout en soulignant, qu’il a un délai de 15 jours pour former son gouvernement, cependant, il fera tout son possible pour réduire ce délai.
« Je ne fais pas de miracles mais je mettrai toutes mes compétences en œuvre pour servir l’intérêt général et rétablir ce qui peut être rétabli. Nous devons faire primer la raison et l’intérêt national», a t-il conclu.

Il est à noter, également, que Mehdi Jomâa a refusé de répondre aux questions des journalistes, promettant qu’il y aura, certainement, de prochaines occasions, et qu’il restera en contact régulier avec les journalistes.

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ourwa
| 12-01-2014 01:54
" La Tunisie ne peut être sauvée que par le Nationalisme.
Et le Nationalisme signifie interdire les partis a tendance religieuse et les ONG des droits de l'homme puisque ceux-ci représentent par essence la trahison de la Nation Tunisienne" dixit
En plus de vous targuer d'être détenteur exclusif des "vérités historiques", vous voilà "théoricien en chef" et gourou patenté, montrant le chemin à penser et à adopter: personne ne vous a donné le pouvoir de parler au nom du peuple- que vous avez contribué à espionner et à réprimer- encore moins de dénier à ce peuple le droit à aspirer au respect de ses droits, un motif essentiel et légitime de sa révolte de 2010...qui continue...Définir, comme vous le faites, le nationalisme, comme rejet de la défense des droits de l'homme, par le dénigrement redondant des ONG défenseuses des dits droits, rappelle à tous l'histoire du Social-nationalisme allemand des années trente, jusqu'à la fin de la guerre, en 1945, le nazisme, dans toute son horreur. Mais cela n'étonne personne, étant donné que le régime auquel vous apparteniez, celui e ben ali, a excellé dans le musellement des libertés, la répression, l'embrigadement dans une idéologie totalitaire et sanguinaire, le racket et le vol érigés en système de gouvernement. Quant à votre diatribe, redondante et ennuyeuse sur la CIA, ça ne mérite aucun commentaire, sauf celui-ci: dans votre délire paranoïaque , il vous faut bien un placébo, un remède légitime contre la folie...

Doigt bleu
| 11-01-2014 17:52
Si vous voulez réussir choisissez bien les membres de votre gouvernement et surtout évitez les noms proposés par le président du parti El Majd (Abdelwouheb El Héni) du moins vérifiez leur passé il y en a qui étaient des RCDistes sans scrupules.

JeRiePourNePasPleurer
| 11-01-2014 13:49
Au point ou on est, la seule solution est de legaliser le hash pour bouster un peu l export mal en point et permettre aux gens d echaper a la realite quotidienne !
Je propose aussi de planter des plants de coca pour augmenter un peu la productivite des tunisiens champions du monde de la parresse (devant la Corse et le Mexique au dernier classement ATP.) et pour finir quelque champs de pavots pour nous aider a rejoindre l audela en douceur ( seul issue pour sortir de cet enfer )

BATTAL
| 11-01-2014 12:10
monsieur Le nouveau chef du gouvernement, Mehdi Jomâa ,je vous demande en tant que citoyen qui n'a pas bougé de son petit environnement par peur d'être très mal traité voir assassiné ,d'avoir le courage et d'annoncer clairement la guerre contre la milice qui terrorise les citoyens et les opposants politiques pour maintenir la troïka au pouvoir . en ce moment ,vous êtes notre chef de gouvernement protecteur ,il faut commencer par ce dossier et donner des recommandations à la justice de faire le nécessaire afin d' éradiquer ce mal (LPR ) .plus de troika ,plus de LPR . dommage pour notre tartour ,il sera orphelin ,ni RECOBA ,ni DGHIJ .

Dr. Jamel Tazarki
| 11-01-2014 12:02
Très Chers compatriotes,
merci pour votre feedback qui m'a causé beaucoup de joie.

C'est un sentiment sans semblable de savoir qu'il y a quelqu'un à quelques milliers de Km de chez moi et qui partage mes idées et mes émotions.

Il faut s'adapter à la culture du coopératif et du partage de développement de nos idées (projets) sur Internet. Il s'agit d'aller beaucoup plus loin à présent. Le dialogue et l'interaction sont une nécessité à l'évolution non seulement de notre société tunisienne mais aussi de ceux des pays du nord et de la race humaine en général. Il va falloir repenser la vie sociale et internationale en réseaux inter-reliés par les outils de la mobilité, du travail coopératif et du partage de la connaissance.

Cordialement
Jamel
www.go4tunisia.de

Mous
| 11-01-2014 12:01
Maintenant, la récréation est terminée , faisons confiance à ce nouveau gouvernement ,ne perdons de temps, au travail pour relever le pays,sinon une catastrophe pire qui nous attend .

hamahama
| 11-01-2014 11:33
Mes chers compatriotes nous avons réussie de changer deux gouvernement en trois ans de Temp ces bien positive car on a juger leurs incompétences et a quel drame ils nous conduit
stop aujourd'hui nous devons se calmer et laissé ce P Ministre faire son travail et de l'encouragé a le faire bien il a besoin de toutes nôtres contribution de tous le mondes oppositions syndicat associations et tous le peuple le fardeau est énorme sur ces épaules nous lui rajoutons pas plus et nous avons le Temp et tous le Temp de détecter les améliorations ou les détériorations mois je suis optimistes nous auront que de l'amélioration ce Mr à accepté ce poste car il reconnait en lui des qualités ce n'est pas facile de s'engager après tous que ils est arrivé pendant ces trois sans nous devons comprendre ça et raisonnez en conséquences laisser les critiques viens de ceux qui sont des obscurantistes je souhaite bonne chance a Mr le nouveau PM B Jomaà

La verite fait mal
| 11-01-2014 11:20
Sinon c'est peine perdue, sans la menace du baton les moutons tunisiens sont incapables de faire quoi que ce soit. Nous avons malheureusement une des pires populations au monde. Sans la dictature rien ne marche en Tunisie !

Chaud-Ananas
| 11-01-2014 11:08
Il a deja echoue bien avant de commencer le petit ! Je ne parirai pas un dourou manqoub sur le nouveau dauphin des pinguouins mal rases.

lechef
| 11-01-2014 10:44
Personne et quelque soient ses compétences , ses diplômes et son expérience n'est en mesure de faire des miracles et le peuple ne s'attendait pas à la résolution définitive de la crise actuelle qui ne cesse de se développer jour après jour et aussi les résultats réalisés par ce gouvernement ou autre ne comportent pas des différences majeures
Mais , il faut assurer un minimum de sécurité et développer le mieux possible les actions sociales par la réduction autant que possible des prix des denrées et notamment alimentaires , améliorer le plus rapidement le smig qui est considéré comme dérisoire et enfin aboutir à des élections libres démocratiques et correctes

A lire aussi

La libération du dirigeant de Nidaa Borhen Bsaies, à la faveur d’une grâce présidentielle, a fait

16/12/2018 14:08
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué ce dimanche 16 décembre 2018,

16/12/2018 13:15
1

Une réunion sécuritaire de haut niveau se tient, le 16 décembre 2018, à Dar dhiafa à Carthage sou la

16/12/2018 13:05
7

Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a indiqué, ce dimanche 16 décembre

16/12/2018 12:45
2

Newsletter