alexametrics
Dernières news

Tunisie- Kaïs Saïed critique sévèrement le projet final de la Constitution (Vidéo)

Tunisie- Kaïs Saïed critique sévèrement le projet final de la Constitution (Vidéo)


Kaïs Saïed est intervenu, ce soir du 1er juin, sur la chaîne Alwatanyia, pour commenter la ratification et la signature du projet final de la Constitution.

L’enseignant de droit constitutionnel a marqué l’aspect inachevé et controversé de ce projet et a insisté sur le fait que le choix de la date du 1 er juin a été effectué afin de faire un clin d’œil au 1 er juin 1959, date de la ratification de la Constituante tunisienne de 1959.

Pour l’éminent spécialiste, une constitution qui ne sert qu’à légitimer un pouvoir ne sert pas à grand chose. La vraie constitution, selon lui, c’est les slogans que des jeunes ont marqués sur les murs de leurs villes, lors de la révolution.

M.Saïed a relevé quelques anomalies à revoir dans le projet final et a noté que la ratification de celui-ci n’a aucune valeur juridique.

I.O.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

bolbol
| 03-06-2013 11:03
Le peuple tunisien se fait entuber de long en large et jusqu'au bout. La pire racaille a pris possession de la Tunisie et ils ne la lâcheront plus. Ils ont déjà laché leur sale venin dans tous les rouages du pays. Et le peuple dort

Citoyenne
| 03-06-2013 09:44
Perso je trouve que notre constitution ne répond pas à l'attente de plusieurs Tunisiens et Tunisiennes. En effet, elle n'est pas du tout révolutionnaire. On aura pu garder et modifier l'ancienne (Rien sur les dettes publiques, ...)
Le pire que comme d'hab le fameux dernier article qui revient vers "Chahria" mais de façon détournée

Citoyen
| 03-06-2013 06:47
Lisez la constitution et assez de calculs politiciens. C'est une très bonne constitution équilibrée et moderne

momo
| 02-06-2013 22:56
Excellent ce M°, technicien, professionnel, clair dans son analyse, comme de l'eau de source, pourquoi cette personne n'est pas à la rédaction de la constitution, on gagnerais du temps de l'argent et de la compétence .contrairement à ces guignols qui font honte à tous les tunisiens, de l'intérieur et de l'extérieur .

Aziza
| 02-06-2013 22:10
Comme cela fait du Bien d'écouter la parole d'un homme très compétent et qu'on sent totalement patriote et sincère et sans opportunisme! Combien j'aimerais qu'il y en ai d'autres comme ce GRAND MONSIEUR qui s'engagent dans la Vie de la Cité!

LA BANANE
| 02-06-2013 17:25
le SEUL SPECIALISTE qui donne ses opinions, et sonne l alarme, quant il faut, pour ouvrir les yeux de ce pauvre PEUPLE orphelin et ,ENDORMI,mais qui se fout du comment et a quelle sauce on va le bouffer, avec le futur de ses enfants, qui a DEJA ETE ESCOMPTE AVEC TOUS LES CREDITS CONTRACTES POUR LES HAUSSES DES SALAIRES DES GOUVERNANTS..............
le bateau prend de l eau de partout....voyez ce que font les turcs, et autres.....

G&G
| 02-06-2013 16:12
Kais Sayed destructeur de notre Destour mèrite son nouveau né.
l'arroseur arrosé

TUNISIEN
| 02-06-2013 14:34
La justice égyptienne a invalidé dimanche le Sénat dominé par les islamistes, qui assume le pouvoir législatif en l'absence d'Assemblée, ainsi que la commission qui a rédigé une Constitution controversée adoptée en décembre, ont annoncé les médias officiels.

La Haute cour constitutionnelle a jugé non constitutionnels la loi ayant régi l'élection du Sénat ainsi que les critères de sélection des membres de la commission constituante, selon l'agence officielle Mena.

EGYPTE
| 02-06-2013 14:14
La Haute cour constitutionnelle d'Égypte a jugé dimanche non constitutionnels la loi ayant régi l'élection du Sénat, ainsi que les critères de sélection de la commission constituante.
La justice égyptienne a, ainsi, invalidé le Sénat dominé par les « Ikhwan », qui assumait seul le pouvoir législatif en l'absence d'Assemblée. De même qu'l a jugé invalide la commission qui a rédigé la Constitution controversée adoptée en décembre, ont annoncé les médias officiels.
La Haute cour constitutionnelle a jugé non constitutionnels la loi ayant régi l'élection du Sénat ainsi que les critères de sélection des membres de la commission constituante, selon l'agence officielle Mena.
Le Sénat pourra, néanmoins, rester en place jusqu'à l'élection d'un nouveau Parlement, mais il ne devra pas légiférer.
Source : afp

Hamedmeg
| 02-06-2013 13:56
MM khedher, Ben jaafar, opportunistes comme vous êtes, faites ce que vous voulez du Dostour, continuez à sous estimer le peuple, vous aurez la réponse le jour des elections quand au 1er juin , croyez moi que celui de 1959 est devenu de plus en plus célèbre grâce à vous puisque beaucoups de Tunisiens ne connaissaient pas la valeur de cette date, plus maintenant ah ah ah pauvre Tuisie

A lire aussi

Le suivi du plan d’action mis en place pour restaurer l’état du réseau télécom dans le gouvernorat

24/09/2018 14:06
0

La cotation des titres la société Sotipapier a été suspendue, à la demande du Conseil du marché

24/09/2018 11:41
0

Le gouverneur de Nabeul Saloua Khiari, s’est exprimé, ce lundi 24 septembre 2018, au sujet des

24/09/2018 11:32
1

Le directeur exécutif de la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurances (FTUSA), Kamel Chibani,

24/09/2018 11:16
0

Newsletter