alexametrics
Dernières news

Marzouki hué après avoir défendu le droit des étudiantes de passer les examens en niqab (vidéo)

Marzouki hué après avoir défendu le droit des étudiantes de passer les examens en niqab (vidéo)
Le président Moncef Marzouki a prononcé, jeudi 16 mai 2013, un discours à l’occasion du Dialogue national instauré par l’UGTT.
Dans ce discours, le président de la République a indiqué que la Tunisie a une grande diversité qu’il est impossible d’ignorer ou de feindre de ne pas voir. « Il faut que l’on accepte l’autre qu’il soit progressiste, islamiste ou salafiste sans le diaboliser (…) Tous les Tunisiens ont les mêmes droits et obligations. Je ne peux pas comprendre qu’il y ait de la discrimination à l’encontre de citoyens en raison de leur tenue vestimentaire ou leur manière de pratiquer leur religion », a indiqué Moncef Marzouki avant de poursuivre : « Je ne peux pas comprendre et je n’accepte pas que l’on empêche les étudiantes de passer leurs examens en portant le niqab. »

Le président a été hué juste après avoir prononcé cette phrase et quelques personnalités politiques ont préféré quitter la salle en signe de protestation.
Cette histoire fait actuellement l’objet de polémique, puisque la majorité des enseignants universitaires refusent le niqab en salle de cours et en salle d’examens, en raison de l’impossibilité de vérifier l’identité de la personne présente. Autre élément brandi par les enseignants, certaines étudiantes portent exprès le niqab le jour de l’examen, ce qui permettrait à certaines, de frauder sans que l’enseignant ne puisse faire quelque chose.

Moncef Marzouki, durant son discours, a également abordé le sujet de la pauvreté indiquant qu’un pays qui fait vivre 20% de sa population dans la pauvreté ne peut être considéré comme étant une nation pour l’Homme ou qu’il se vante de quoi que ce soit, même par une révolution qui a ébahi le monde !

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

BHN
| 17-05-2013 14:46
"Contrairement à Chokri Belaïd, les médias n'ont pas beaucoup parlé de ce jeune qui a été égorgé et atrocement mutilé à Djebel Jeloud, dans la banlieue sud de Tunis. Sans doute parce qu'il était commissaire de police ! Ces assassins font partie des 21000 criminels, dont des terroristes, que Moncef Marzouki avait amnistié au nom des « droits de l'homme »."

http://www.tunisie-secret.com/Les-assassins-de-Mohamed-Sboui-ont-ete-amnisties-par-Marzouki_a402.html

Bienvenu au TARTOURSTAN

kifaya
| 17-05-2013 14:42
j'espère que les salafistes ne vont pas oublier d'inviter monsieur le président pour l'ouverture de leur congrès , lui qui ait tant fait pour eux jusqu'à trahir ses promesses de démocratie de liberté, un passé de démocrate qu'il a tronqué pour des cacahouètes. Une bonne franche de la société et qui voyait en lui un leader .
Monsieur le commandant qui vient de saborder son propre navire et entrainant avec lui l'espoir de ses tunisiens qu'il a floué.

kifaya
| 17-05-2013 14:26
Mesdames, Messieurs les invités à la wlima de son excellence Monsieur le président DE LA REPUBLIQUE
Je suis au regret de vous dire que vous avez tous étés les dindons de la farce.
Un peu avant, vous n'arrêtiez pas de chanter l'entente, le consensus ;et pourtant, vous n'étiez pas nées de la dernière pluie, et saviez très bien qu'on ne peut faire confiance à une doctrine aussi totalitaire que ses partis islamistes.
Ce revirement surprise de el nahdha, et ses tergiversations de monsieur le président, ne pouvaient que cacher un coup bas.
A moins que vous soyez informé de ce scoop !!!! et que tout ça s'est tramé sous la table. !!!!
La décence aurait voulu que vous quittiez immédiatement la salle pour signifier votre désapprobation, mais seulement vous avez préféré avaler la couleuvre plutôt que perdre vos privilèges.

Mesdames, Messieurs, par votre incrédulité ou votre appétit, vous venez de perdre le peu de crédit que vous aviez encore auprès de gens qui s'efforçaient de croire encore en vous et ce malgré tous ses revirements..

Ergo sum
| 17-05-2013 14:03
traite Marzouki le Docteur et écrivain d'inculte!!!!!!
Wa Allhi 9altelhom osktou!!!!!! Je ne comprends plus rien, bêtes à ce point, aveugles à ce point!!! Ye5i fi9ou 3ala rwè7kom wala t7ebbou chkoun ysebkom!!!!!!!!!
el bhim lmsattk et en plus mauve, n'a pas le droit de parler des sujets consistants il n'a pas les moyens intellectuels, chnowa hal fawdha el fekriya Allah lé trabba7hom el ma5ali3 zouz, chnowa hal mostawa illi 5allèw fi lblèddd, 5arabbbb 9al le docteur.

Ya chlèyks e7tarmou rwè7kom ma3ndkomch chwaya karama!!!!!!

hani kalmtkom bloughtkom car au français vous ne pigez rien

observator
| 17-05-2013 13:53
Et les seins nus la mini jupe sont à vos yeux des traditions tunisiennes ?
Brabbi un peu de jugeote, comme on accepte des filles en mini jupe short etc..il faut aussi accepter des filles en niqab.
Est ce que vraiment le niqab est un sujet important aujourd'hui en Tunisie.
Laissez ces filles tranquilles. Elles n'embêtent personne.
Demain ta fille peut porter le niqab. Accepteriez vous qu'elle soit exclue de l'école ?.

Atlas69
| 17-05-2013 12:48
Je reagis a certains commentaires qui le felicite de cette decision.

Il a beau ecrire des livre et ne pas etre auto proclamé et que sa prise de fonction ne resulte que d 'un arrangement entre ami.

Et la donc je vois pas non plus la difference avec ses predecesseurs.

Bref, vous avez beau le traiter d intello, ou d ecrivain mais il en reste pas moins denuer de toute vision et sens politiques , ce que tout president d'envergure devrait posseder.

On n autorise pas a celles et ceux ennemis de la Democratie a gagner du terrain et si il etait conscient de ce fait il aurait ete ferme.

Autoriser le Niqab a l Université synonyme de
retrogradation de la condition feminine , un signe d inferiorité et l on accepte ce type d agissement qui deviendra contagieux.

De plus j estime etre Tunisien pas un Arabe du Golf ou un Afghan , ce ne sont pas nos traditions ni l application du rite musulmans chez nous, oui parce que ici on parle d application , les notres en Afrique du Nord sont beaucoup plus en regle avec la sunna et donne la part a tout le monde contrairement aux interpretations regoriques des chameliers.

Quelle sera la prochaine etape ? jeter de l'acide sur sa femme et l accuser a tort d'adultere pour la repudier comme au Pakistan?
On va ou la ? c est cela la liberté de
conscience ? On avance ou on Recule ?
Le Hijab est la regle en Islam, couvrir ses cheveux , et se mettre des habits qui n'attire pas.

Elle pousse le vice a porter des gants, WOuaou , c est sure les mains c est attirants.


Non decidemment Marzouki n est ni un visionnaire , ni un intellectuel , il joue par peur ou se defausse derriere la liberté de conscience.

Vivement son éviction en esperant que la societe civile prendront les mesures adequates afin d enrayer cette dangeureuse contagion.

tartouros
| 17-05-2013 11:10
le tartour ne sait plus à quel dieu se fier. il a perdu la boussole le pauvre. mais son comportement est compréhensible : un naufragé, dans le désespoir, s'agrippe à n'importe quelle chose susceptible de le sauver de la noyade.
à mon avis, il vient de jouer sa dernière carte, mais malheureusement pour lui c'est une carte perdante sur toute la ligne.
il est fini ce délaissé pour compte. adieu tartour.
chers tunisiens normaux, il ne faut pas vous en tracasser car notre cher tartour va continuer de faire la danse du coq égorgé.
que dieu nous procure beaucoup de patience et préserve notre chère patrie.

Mouzal
| 17-05-2013 10:40
La limite des libertés individuelles s'arrête là où commencent celles d'autrui.
La prise de position du Président de la République ne fait qu'exprimer sa propre position sur le port du nikab que nous respectons. Cependant elle est pour le moins maladroite en se situant à une poignée de jours des examens avec les risques de perturbation que cela ne va pas manquer d'engendrer.
La liberté des personnes concernées devrait s'arrêter à l'entrée des salles de d'examen pour raison d'identification, avant, pendant et à l'issue des examens.
Question de liberté et de choix? Alors demain ça sera la porte ouverte à d'autres revendications sous couvert des libertés de choix personnels qui sont sans limite aucune. A chacun son imagination!
Refus/rejet d'un enseignant de sexe masculin (réciproquement de sexe féminin), fraudes aux examens sous couvert du nikab union orfi, , recours au nikab pour tout acte délictueux, mariage pour tous et pourquoi pas la nudité tant quand y est?.
De grâce Mr le Président essayez, au moins pour le moment, d'aborder les sujets qui fâchent et consacrez vous à la recherche de solutions aux épineux problèmes du moment que connaît notre pays: Crises sécuritaire, économique, sociale, politique/ Tous les indicateurs sont au rouge.
Vous venez d'allumer une nouvelle mèche explosive.
Le moment est très mal choisi.

pseudo ya psuedo
| 17-05-2013 10:23
Je ne comprends pad comment, je ne vois pas comment? .....
De toute les façons, lui il n'a jamais rien compris et donc ce n'est pas un secret qu'il ne comprend pas.

Aah ya bougelb

Dr Ing EL HADJ KLOUF
| 17-05-2013 10:04
Il faudrait lui organiser une "HADRA Vaudou" mélange de cérémonie religieuse ou on "exorcise les Tartour du genre de Marzouki"
Et je pense bien que Bourguiba était vieux et gaga, je trouve le Tartour :
Plus Dangereux
Plus fou
Plus Magouilleur
Plus caractériel
Plus sanguinaire
Plus foufoufofufoufoufoufoufoufoufoufoufou.
Et que sa place n'était pas à la conférence mais plutôt à l'asile de Manouba (à l'ancien temps dans les années 1960 c'était le bus n°4 et 4bis si j'ai 1 bonne mémoire).

A lire aussi

La commission des Finances, de la planification et le développement s’est réunie, ce vendredi 20

20/04/2018 22:12
0

« Ton discours est miné, mais nous en saisissons le sens », a écrit le secrétaire général du

20/04/2018 21:44
0

Intervenant lors du JT de 20H sur Al Watniya, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a appelé, ce

20/04/2018 20:32
2

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a infligé une amende de 50

20/04/2018 19:37
0

Newsletter