alexametrics
Dernières news

Cactus prod et Ettounsia dans le piège de Slim Riahi

Cactus prod et Ettounsia dans le piège de Slim Riahi
Slim Riahi a annoncé, hier 15 avril, la conclusion officielle des procédures d’achat de la fréquence Nilesat sur laquelle émet la chaîne Ettounsia.
Cette fréquence appartenait à une société américaine au nom de Rainbow.
Homme d’affaires, homme politique et président d’un club des plus grands sportifs du pays, Slim Riahi n’a pas annoncé d’intentions particulières expliquant cet investissement, dont le montant n’a pas été communiqué. Ce que l’on sait, c’est qu’il va désormais s’acquitter d’un montant annuel de 350.000 dollars, au minimum, pour la location de la fréquence.
En contrepartie, il bénéficiera du contrat de bartring conclu entre Cactus Prod et Rainbow stipulant que Cactus verse à Rambo une partie des recettes publicitaires générées par ses émissions.

Par cet achat, Cactus Prod et la chaîne Ettounsia (qui n’est qu’une marque et n’a aucune existence juridique) se trouvent de fait dans le sillage et le piège de SIim Riahi.
Le contrat de bartring court jusqu’au mois de novembre 2014 et Cactus n’a pas la possibilité de changer de fréquence pour émettre ses programmes ailleurs que sur celle de Rambo.
M. Riahi n’a cependant aucune possibilité directe de s’ingérer dans la production de Cactus et la programmation d’Ettounsia. Il a cependant la possibilité technique de couper quand il veut l’antenne et/ou de lancer ses propres programmes sur cette fréquence, sans pour autant apposer le logo d’Ettounsia qui appartient à S. Fehri.

On relèvera que, comme le font remarquer quelques observateurs politiques, Slim Riahi est en train de suivre, petit à petit, le même chemin que l’italien Silvio Berlusconi.
Il est à la tête d’un club sportif, il est à la tête d’un parti politique, il est à la tête d’une fortune et de plusieurs entreprises et cherche à occuper une place de choix dans le paysage médiatique.
Après la fréquence d’Ettounsia, M. Riahi cherche à acheter d’autres médias dont notamment Dar Assabah qui possède quatre titres, deux quotidiens et un hebdomadaire en papier et un journal électronique à l’audience en incessante croissance.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Pascal Piron
| 17-04-2013 11:07
A la lecture de cet article, quelques mises au point s'imposent à tous.
Monsieur Slim Riahi a effectivement acheté la société appartenant à notre Groupe, la société Rainbow Holding Company LLC, à Monsieur Jean Marie Giffard qui n'en était ni le propriétaire, ni le dirigeant.
Monsieur Giffard avait effectivement acheté la société Rainbow Media Tunisia LLC le 24 mai 2012 et devait réglé son acquisition le 05 aout de la même année. Monsieur Giffard n'a jamais payé notre société et, de ce fait, il n'a jamais réussi à mettre la société à son nom, ce qu'il savait depuis le 22 aout 2012.
Monsieur Giffard le savait d'autant plus que par mail adressé le 25 mars 2013, il demandait à l'agent agréé de l'État du Delaware de lui rembourser la somme de $410 qu'il avait précisément payée pour faire transférer à son nom les actions de la société.
Le fait que monsieur Giffard et l'Administrateur judiciaire de la société Cactus Prod. - qui avait été informé de la nullité de la vente ' que Monsieur Giffard n'était pas le propriétaire de Rainbow Media Tunisia LLC n'a empêché ni Monsieur Giffard d'ouvrir un compte à la BTK, ni à l'Administrateur judiciaire de Cactus Prod. de conclure de nouvelles conventions avec Rainbow Media Tunisia LLC, et d'effectuer des virements, en obtenant de surcroit l'autorisation de la Banque Centrale, sur ce compte BTK.
Or, notre société, constatant de nombreuses violations aux dispositions contractuelles, avait résilié le 17 septembre 2012 toutes les conventions ayant existé pour la diffusion des émissions.
Pour ces faits d'escroquerie nous avons déposé plainte qui se trouve actuellement dans le dossier du juge d'instruction près la 16e chambre du tribunal de première instance de Tunis. Parallèlement une procédure d'instruction pour blanchiment a été ouverte par ledit Juge sous le n° 16/26076.
Pour résumer, Monsieur Slim Riahi, en achetant à Monsieur Giffard notre société a non seulement acheté du vent mais s'est également rendu bien involontairement complice de l'escroquerie mise en place par Monsieur Giffard et Cactus Prod.
Nous adresserons aujourd'hui à la société GlobeCast, fournisseur des fréquences louées à notre société, une mise en demeure de nous payer la somme de 1.325.030.400 TND correspondant au préjudice actuel du piratage des fréquences au profit de Monsieur Giffard, la société Cactus. Prod. et maintenant Monsieur Slim Riahi.
La suite de cette affaire se déroulera donc devant la Tribunal Correctionnel.

HATTOR
| 17-04-2013 09:51
L'état Tunisien ne détient pas 51% de la chaine Ettounsiya mais de la société de production CACTUS.
il ne faut pas faire la confusion entre les deux. Si demain Semi ELFEHRI va créer une nouvelle boite de prod (en total indépendance avec CACTUS), il pourra diffuser ses programmes avec le LOGO ETTOUNSIYA sans avoir à rendre de comptes à l'état.
La fréquence, la chaine et les boites de production ne sont pas forcement détenues par une même personne.
Vprod de Moez BEN GARBIYA qui produit 9PM peut vendre cette émission à Hannibal, Nesma ou toute autre chaine.

Chermoula
| 17-04-2013 09:13
Comparer Slim Riahi a Rupert Murdoch ou a Berlusconi,c est etre de tres mauvaise foi ou
un ignorant des veritables missions ou buts ,
seul Mr Tarek Ben Ammar,conseiller de ses deux magnats de la la presse,peut vous eclairer

Béchir
| 17-04-2013 06:33
Que pensent les Tunisiens de la chaîne TV AL JAZEERA ? Pas que du bien !

Souvenez-vous de l'empire médiatique du magnat australo-américain Rupert Murdoch, mené par la chaîne d'information continue Fox News. A travers ses programmes et ses journaux télévisés, il a mis en place un système visant à manipuler l'opinion des trois quarts de la planète.

Il en est de même de l'empire Berlusconi. Et il en sera de même avec Bernard Tapie qui veut revenir aux affaires après avoir acheté le journal "Nice-matin": "Je n'interviendrai jamais sur l'éditorial" dit-il ! Sauf qu'il a placé à sa tête son fils et il fait actuellement la promotion de sa fille pour une émission TV bien connue, "The voice"

La concentration de l'information, quelle qu'elle soit entre des mains malhonnêtes est une atteinte à la démocratie. Elle a pour conséquences, la perte de la liberté de pensée, la désinformation caractérisée, un asservissement du peuple à une idéologie, à un système.

La presse est toute puissante. Essayez de dire sur ce forum, avec des preuves, que de son vrai nom Farid El-Kheriji, s'est transformé en Rached Ghannouchi suite à de sombres affaires de justice et à des actes de malveillance, en donnant tous les détails, votre message ne passera pas la censure. Chacun est manipulé, mais peu s'en rendent compte.

Abdel
| 16-04-2013 23:34
Felicitations vous avez sauve' la frequence des mains katari qui l'aurez utilise' pour enfoncer le pays et mettre la main dessus , Attention Slim il y a trop de jaloux et d'envieux , il faut les eviter et vous proteger contre eux , ils sont tres dangereux et manipulateurs de la legislature et de la justice . Bon courage continuer votre chemin sans devier . Bravo encore .

Lyne
| 16-04-2013 20:22
C'était soit lui soit les Qataris il est tunisien au moins

Mohamed 2
| 16-04-2013 19:08
Mieux vaut être Welles que Bunga bunga.

sami
| 16-04-2013 18:01
en ces années creuses, quand même les petits épargnants ne veulent plus investir dans de petites affaires,t quand les agences de notation classent notre pays à un seuil ou l'investissement est jugé spéculatif, quand on a 850.000 chômeurs sur la place, quand les prix flambent tous les mois...bref une économie à genoux, quelques hommes d'affaires restent au pays et osent défier la conjoncture...mais c'est connu, le fric ce n'est bon que lorsqu'il est dans nos poches, ailleurs ça fait comme une tâche...décidément, on n'est pas sortis de l'auberge !!!!

lotfi
| 16-04-2013 16:49
J'aime les gens qui travaillent et investissent dans leur pays. Ne mettons pas les bâtons dans les roues de ce monsieur, il aurait pu avec son argent, aller investir dans un autre pays, au maroc par exemple et en plus , rabbi aatah, tant mieux, et j'encourage ce personnage car il est courageux en investissant dans un pays islamiste dangereux comme le nôtre. Beaucoup d'hommes d'affaires tunisiens ont préféré quitter notre pays. Par contre je ne connais pas l'origine de sa fortune et à vrai dire , je m'en fous même s'il etait, comme on le pretend, ami avec les fils de khadafi.
Bon courage slim et bonne continuation et attention aux coups bas de la secte.

Foufou2
| 16-04-2013 16:03
Pourquoi toute cette haine?Pourquoi tous ces procès d!ntention?pourquoi le Tunisien est viscéralement jaloux?Pourquoi doit-on s'occuper des autres au lieu de travailler et de construire sa vie ?Ce que fait Slim Riahi,il y a des milliers de personnes de par le monde qui le réalisent .Personne n'utilise ces commentaires haineux a priori ,même contre les pires et tristes sires . Ah oui,il est Président du CA ,ah oui il pourrait en faire un grand d'Afrique .Ah oui,il y a du désespoir chez les supporters d'autres grands clubs .Bref,n'allez pas chercher ailleurs les raisons de ces commentaires très dévalorisants .Bref, Slim Riahi est libre de travailler dans la légalité ,dans le respect des lois et dans la bonne gouvernance .Le reste , je suis triste de voir à quel niveau est tombé le bon peuple tunisien .Je n'ai pas connu cela quand j'étais enfant et je bénis mes compatriotes qui m'ont appris et donné d'autres valeurs que celles véhiculées par les jeunes générations .Dommage mais aussi ....tistesse quand même .

A lire aussi

Le centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (Credif) a

23/06/2018 21:05
3

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a

23/06/2018 19:55
13

Avec un taux de réussite atteignant les 88.46% à la session principale du baccalauréat 2018, les

23/06/2018 15:56
13

Pour son deuxième match de la Coupe du monde qui se déroule en Russie, la Tunisie s’est inclinée

23/06/2018 15:15
67

Newsletter