alexametrics
Dernières news

Tunisie ?Marzouki désigne les membres du Comité supérieur des droits de l'Homme et des libertés fondamentales

Tunisie ?Marzouki désigne les membres du Comité supérieur des droits de l'Homme et des libertés fondamentales
La présidence de la République a décidé, par l’arrêté républicain n°2012-222 du 23 octobre 2012.du JORT n°094 du 27/11/2012, la désignation des membres du Comité supérieur des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Ces membres sont désignés pour une période de trois ans, à compter du 23 octobre 2012.

Il s’agit de :
A) Les personnalités nationales reconnues pour leur intégrité et leur compétence dans le domaine des droits de l'Homme et des libertés fondamentales :
- Malek Kefif,
- Hamida Ben Salah,
- Noura Borsali,
- Ferid Nasri,
- Habiba Zahi Ben Romdhane,
- Amor Boubakri,
- Najet Yaâkoubi,
- Ridha Gouiâa,
- Amine Mahfoudh,
-Ilhem Abdelkefi,
- Ali Ben Salem.
- Amel Grami,
- Ayachi Hamami,
- Adel Thabti,
- Nabil Labassi.

B) Représentants-du pouvoir législatif :
- Larbi Abid et Kalthoum Badreddine : membres de l'Assemblée nationale constituante désignés par leur institution.

C) Représentants d'organisations non gouvernementales nationales concernées par les droits de l'Homme, désignés par leurs organisations :
- Fathia Hizem : représentante de l'Association tunisienne des femmes démocrates,
- Mondher Charni : représentant de l'Association tunisienne contre la torture,
- Saîda Akremi : représentante de l'Association internationale pour le soutien des prisonniers politiques,
- Abdelkader Ben Khamis : représentant du Conseil national pour les libertés,
- Imen Triki : représentante de l'Association «Liberté et équité»,
- Samir Cheffi : représentant de l'Union générale tunisienne du travail,
- Rached Barkach : représentant de l'Ordre national des avocats,
- Dhia Eddine Mourou : représentant de l'Association tunisienne des jeunes avocats,
- Raoudha Grafi : représentante de l'Association des magistrats tunisiens,
- Aymen Rezgui : représentant du Syndicat national des journalistes tunisiens,
-Lamia Ferhani : représentante de l’Association des familles des martyrs et des blessés de la révolution «Awfia»,
-Najoua Bettayeb : représentante de l'Association «Tounissiet».

D- représentants des ministères désignés par leurs départements :
- représentant du ministère de la Justice : Malek Gazouani,
- représentant du ministère des Droits de l'Homme et de la Justice transitionnelle : Abdelhamid Abdallah,
- représentant du ministère de l'Intérieur : Mustapha Aloui,
- représentant du ministère des affaires étrangères: Lassaâd Bellamine,
- représentant du ministère de l'Education : Chadia Belaid
- représentant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Abbas Chourou,
- représentant du ministère des Affaires sociales : Moez Ben Dhia,
- représentant du ministère de la Santé publique : Fawzi Yousfi,
- représentant du ministère de la Culture : Youssef Ben Brahim,
- représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports : Adel Zaramdini,
- représentant du ministère des Affaires de la femme : Imen Houimel.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

lm
| 03-12-2012 20:59
et pourquoi lassociation tounissiat e non pas une autre et bien parceque madame bettaieb najoua est la soeur du monsieur le ministre riadh bettaieb

YAM ALIAS GAVROCHE BIENHEUREUX
| 03-12-2012 19:57
a monsieur m.marzouki faut tenir bon et continuer a apporter votre soutien au peuple jadis opprtime par le chien b ali et de nos jours par les tartuffes hors la loi.les solutions existent et vous connaissez le chemin de la sagesse les nahdahoui veulent votre demission FAUT PAS CEDER soyez digne de votre nom et votre famille envoyez les brebis galeuses a labattoir faut pas ceder aux pressions ennahdha est en rupture de stock ennahdha a ete demasque ennahdha cherche des allies tout comme HITLER qui se fit rallier par litalie et son leader mussollini et qui finit pendu vous vous etes professeur en neurologie essayez de leur mettre du lithium peut seront senses comprendre que la democratie ne baigne pas avec la chevrotine ne cedez pas marzouki tenez bon-.

Ergo sum
| 03-12-2012 15:20
il va sans dire que ceux ui traitent docteur Marzoukide tartour sont des ***** qui ne méritent même pas qu'on leur adresse la parole voire qu'on les considère tout simplement

Garcimore
| 03-12-2012 12:40
Mettre Saida Akremi, qui est d'un partie pris notoire, dans ce comité qui défend de noble valeur est une aberration
Cette femme là en tant que représentant d'une association qui ne défend que les ex- prisonniers
politique islamiste et les prisonniers actuels salafistes
Equité = 0
Ethique = 0
Honteux!

jilani
| 03-12-2012 09:44
Il n'a pas condamné les actes *** d'ennahdha qui ont fait perdre les jeunes leur vue les rendant aveugles. Il est au courant de tout et de 'importaion de matériel de guerre pour tuer les tunisiens. Il devrait s'il a du courage, se joindre au peuple pour démettre ce gvt devenu l'ennemi n° 1 du peuple. Il fait de l'électisme et craint toujours pour sa place. Comment accepte t'il de prendre un prix des droits de l'homme avec ce tortionnaire ghannouchi, mais la Tunisie n'est pas l'iran ou le soudan, ils vont être vite dégagés pour ne pas répèter l'erreur commise avec Benali. Ils devront être jugés par leurs actes criminels. Ils ont tué en qq mois plus que benali l'a fait en 23 ans

slimen bel haj
| 02-12-2012 23:09
la visite de cette avocate akermi , à sami fehri dans sa prison de mornaguiya . !!

ne prouve pas que cette dame ,applique la neutralité apolitique , dans le traitement des affaires concernant les droits de l'homme .

elle aurait pu avec ces collègues , attirer l'attention sur l'injustice , que subit sami fehri et les dizaines autres prisonniers politique , ou de droit commun .

Engineer Juridique
| 02-12-2012 21:39
Un comité sans énergie potentielle est incapable de générer de l'énergie des droits de l'homme faute d'une mauvaise canalisation seul UN INGÉNIEUR peut dimensionner...

Tant que ses comités des droits de l 'homme ne DÉCOMPLEXENT pas pour intégrer des ingénieurs dans leurs activités, le résultat est connu...

Résultat égale à une énergie potentielle égale au gaz de schiste!

oTDDPH
| 02-12-2012 21:22
Comme d'abitude on designe des homme et des femmes qui vont parler de droit ,libert' '...mais cet instance ne rend pas en compte les personnes handicap'es et du coup ne respecte pas les base des principe de paris de 1993 qui normalement decrivent comment cr'e cette instance

nazou
| 02-12-2012 18:36
avec une moitie' des citoyens droitde lhommiste et l'autre moitie' revolutionnaire.
Enfin du moins dans la tete de marzouki!!!,le provisoire qui n'arrete pas de prendre des decisions sur le long terme.
Lui aussi, il tente de place' ses pions.

SALIH
| 02-12-2012 17:40
C'est quoi ces salades que Monsieur le Président nous sort de temps en temps??

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter