alexametrics
Dernières news

Tunisie - Inauguration d'un projet de train électrifié de 325 millions de dinars financé par la JICA

Tunisie - Inauguration d'un projet de train électrifié de 325 millions de dinars financé par la JICA

La cérémonie d’inauguration officielle du nouveau train électrifié sur la ligne ferroviaire Tunis-Borj Cedria s’est tenue mardi 19 juin 2012, au siège de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) en présence du chef du gouvernement Hamadi Jebali, du ministre des Transports, des Ambassadeurs du Japon, de la France et de la Corée du Sud, du directeur général représentant de la JICA en Tunisie, du PDG de la SNCFT et des représentants d’autres ministères concernés, de la SNCFT et du bureau de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) en Tunisie.

Le projet a été financé par deux prêts accordés par la JICA et totalisant 17,767 milliards de yens, soit près de 325 millions de dinars. Les travaux menés ont concerné également le relèvement de quais, le réaménagement des stations, la construction de passerelles pour les piétons et l’installation d’équipements modernes d’électrification et de signalisation sur une distance de 23 Km en plus de la fourniture de 16 nouvelles rames automotrices équipées notamment de systèmes de climatisation et de vidéosurveillance.
Avec une infrastructure moderne et un matériel roulant tout neuf, les usagers du train de la zone de la Banlieue-Sud pourront dorénavant bénéficier de conditions de transport plus confortables, fiables et sûres en plus d’une meilleure fréquence de voyages surtout dans les heures de pointe et d’un gain de temps important grâce à la rapidité des nouvelles rames comparées aux anciennes locomotives vétustes à moteur diesel.

Notons que le train a été mis en service depuis le 6 avril 2012.

Crédit photo : TAP

I.N. (D’après communiqué)

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

salacon
| 20-06-2012 08:49
et rappelez vous qu'il n'y a rien fait du tout, le projet a été décidé et entamé depuis l'ère ben ali

Forza
| 20-06-2012 07:30
Il est connu que tout nouveau gouvernement qui arrive commence a dire que le gouvernement précédent laissait un désastre. C'est le cas dans les pays démocratiques en Europe et ca fait partie du jeu politique mais dans une situation difficile comme la notre il faut garder son objectivité. La performance du gouvernement Mohamed Ghanouchi si on la compare aux pays de notre environnement n'était pas mauvaise. J'ai cité dans mon commentaire les faiblesses de l'ancien régime. L'état dégradé des infrastructures surtout à l'intérieur du pays est le résultat du régionalisme de ce gouvernement qui concentrait tous les efforts sur les côtes. J'ai décrit aussi le manque de démocratie et de la liberté de la presse et nous ne voulons pas retourner au pouvoir d'un seul parti mais il faut dire aussi la vérité. Les gouvernements précédents n'ont pas laissée le pays en ruine. Si on compare la Tunisie a la Suisse ou a la Suède, on peut parler de ruine mais si nous comparons la Tunisie avec les pays africains et arabes, elle a fait mieux avec moins de ressources et il ne faut pas isoler ses compétences expérimentées pour des conflits idéologiques ou des calculs électoralistes.

sandokan
| 19-06-2012 22:40
une frequence moyenne de 20 minutes(15h00-15h20-15h40-16h00-16h20-16h40-17h00-17h20 et enfin 17h30-17h40...) des trains, très petits et toujours bondés, comme au bon vieux temps.

Njouba
| 19-06-2012 22:27
Si les caisses laissées après l'évasion de ZABA n'étaient pas vide, cela ne voudrait pas dire que la situation était parfaite. Le pays était effectivement laissé en ruine, allez voir la situation sociale, la pauvreté et la misère d'une importante partie des tunisiens, le manque de tout, l'infrastructure de base, les routes en très mauvais état, le manque d'hôpitaux, l'état lamentable des écoles, des lycées, la corruption qui a rongé la société le favoritisme, les détournements, l'absence de liberté et avec tout ces malheurs vous dites que le pays n'était pas en ruine.

Ahmed
| 19-06-2012 20:27
Voici le sens exacte de cette expression.

mjr
| 19-06-2012 18:41
L'idée a été discutée déjà dans les années soixante au siècle dernier lorsque la population du pays était de 4 millions de citoyens.
Le projet a fait l'objet de plusieurs études et la réalisation est intervenue après 50 ans.
Ce qui est le plus tragique ,apparemment, c'est l'absence de plan directeur du transport ferroviaire qui est une composante stratégique du transport terrestre et son délaissement au profit du transport par route et les régimes successifs ont même fermé des gares et fermé des lignes.
La modernisation sera beaucoup plus difficile car beaucoup de paramètres ont changé depuis et notamment les coûts de l'investissement .

hatem
| 19-06-2012 17:36
c'est vrai que nous sommes contents de ce projet même si c'est ben Ali qui l'a décidé au moins il y a une continuité de l'etat

Forza
| 19-06-2012 17:28
Ce projet est une des réalisations du gouvernement Mohamed Ghanouchi. Il a laissé les caisses plaines comme l'a admit Mr. Ben Jaafar lors de son dernier interview sur une des radios tunisiennes. L'ancien régime n'a donc pas laisse une ruine (kharab) comme aime le répéter le président. C'est vrai que l'ancien régime était dictatorial, combattait la liberté de la presse, était régionaliste et pas toujours pour les couches sociales mais il faut admettre qu'il avait beaucoup de compétences, qui peuvent servir la Tunisie et les lois en train d'être préparées par Ennahda et le CPR pour isoler les élites propres du Doustour et du RCD n'ont aucun sens.

bravo
| 19-06-2012 16:24
On doit etre fier de cet evenement, si vous dites l'ancien regime a commencé ce projet, l'argent de qui, qui va payer le credit, bravo nouveau gouvernement, continuez, la caravane passe et le chien aboie

seigneur okoto
| 19-06-2012 16:14
le bateau "tanit", l'électrification de la ligne borj cedria, les échangeurs de la route "x"...etc, sont tous des projets décidés, lancés et financés dans l'ère du régime déchu et le gouvernement actuel n'a pas le mérite de quoi ce soit, ils sont en train d'exploiter ces projets rien que pour redoré leur réputation de mauvais gouvernants.

A lire aussi

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources hydrauliques r, Samir Taïeb, a démenti,

17/12/2018 12:03
0

Le président de la commission de la santé et des affaires sociales à l'ARP, Souhail Alouini a

17/12/2018 11:37
0

Le ministre du tourisme et de l’artisanat, René Trabessi, a appelé, hier, 16 décembre 2018, les

17/12/2018 11:13
0

Le dernier attentat terroriste et la Loi de finances 2019 ont été parmi les sujets abordés par le

17/12/2018 10:54
2

Newsletter