alexametrics
Dernières news

Tunisie ? Abderraouf Ayadi reprend sa place à la tête du CPR au détriment de Tahar Hmila

Tunisie ? Abderraouf Ayadi reprend sa place à la tête du CPR au détriment de Tahar Hmila

Remplaçant Moncef Marzouki à la tête du Congrès pour la République, Abderraouf Ayadi vient de récupérer sa place de Secrétaire général par intérim du parti, éjectant ainsi Tahar Hmila. Une décision qui a suscité la colère de ce dernier.

Hier soir, mardi 20 décembre, Mohamed Abbou, déclare que Abderraouf Ayadi sera le nouveau secrétaire général par intérim du CPR, en attente du prochain congrès du parti, prévu pour le 8 janvier. Une décision qui a suscité l’indignation de Tahar Hmila, déchu de son poste, qui a déclaré sur les ondes de Mosaïque Fm, ne pas être au courant de cette nomination, dénonçant une « destitution ». Ce dernier a également ajouté « que cette destitution du poste de secrétaire général impliquerait une totale rupture avec le parti ».

Un point de presse tenu au siège du parti, aujourd’hui mercredi 21 décembre, vient officialiser cette nomination. Une réunion, au cours de laquelle, ont également été nommés : Slim Ben Hamidane et Omar Chetoui, chargés de la restructuration du parti, Abdelwahab Maâter, de la formation et de l’encadrement et Khaled Ben Mbarek, en charge des relations extérieures. Samir Ben Amor et Mohamed Abbou conservent, quant à eux, leurs postes respectifs de trésorier et de porte-parole du parti.
Ce même poste de secrétaire général a fait, rappelons-le, l’objet de nombreux conflits au sein du parti, depuis le départ de Moncef Marzouki, notamment après la désignation de Tahar Hmila secrétaire général par intérim. Une désignation qualifiée par Abderraouf Ayadi de « contraire au règlement intérieur du parti ». Ce dernier a en effet déclaré, sur les ondes de Mosaïque Fm, suite à la nomination de Tahar Hmila, il y a une semaine à peine : « Mon remplacement par M. Hmila n’est absolument pas légitime et les élus CPR sont avec moi !».

Selon Abdelwahab Maâter « ces dernières nominations s’inscrivent dans le cadre d’un compromis au sein du parti, dans le but de redorer son image, suite aux nombreuses polémiques qui ont récemment entaché la crédibilité du CPR ». Il a également ajouté que « ces dernières nominations obéissaient au règlement intérieur et que Tahar Hmila n’a pas été destitué mais que sa nomination provisoire a pris fin avec la tenue de la réunion du bureau politique ».
Un parti plein de surprises et qui n’a certainement pas cessé de faire parler de lui.
Affaire à suivre…

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Mohamed ABT
| 22-12-2011 15:16
Du pont de vue de M. HMILA les militants emprisonnés pendant l'ère de ben ali étaient naifs. Aujourd'hui, nous avons constaté que le naif est notre fameux HMILA puisqu'il vient de bruler toutes ses cartes après avoir joué le role du clown malgré la propagande publicitaire dont il a bénéficié depuis qu'il a présidé la constituante !!!!!

Ahmed
| 22-12-2011 13:25
Semble être la consigne a propos de cette affaire.
Ou sont donc nos amis du CPR, pourtant d'habitude si actifs.

Oueld Bouh
| 22-12-2011 11:27
Avec la mascarade du CPR, l'implosion progressive d'Ettakatol et on l'espère bientot l'éffritement d'Ennahdha, on ne peut qu'être heureux pour le passage du témoin à l'opposition ..... si cette dernière décide biensur de jouer son rôle correctement !!!

drmohamedsellam
| 22-12-2011 11:18
La guerre des chaises au sein du CPR.
J'ai l'impression de vivre une espèce de vaudeville à la Marivaux ...tellement l'intrigue est un tissu de ridicule et de sarcasme époustouflant..
A la suite "de la Guerre des boutons"je propose une oeuvre intitulée "la guerre des chaises »Or ces prétendus dirigeants élus par le peuple mais qui ont , en vérité
Usurpé les voix par des stratagèmes diaboliques ne sont pas encore mûrs pour diriger notre pays..Ils sont dignes peut-être pour gérer une jardin d'enfants handicapés mentaux..Mais un pays comme la Tunisie issue de l'esprit bourguibien a besoin d'hommes de la stature du père de la Nation et non pas des nabots qui se querellent en hurlant comme des ânes)à propos des futilités..C'est de l'égoïsme viscéral. !

MZIDI
| 21-12-2011 23:01
Voilà un dirigeant ayant cru que ridiculiser les autres, les accuser de tous les maux que
même sa grande chéchia ne peut contenir est bien récompensé ! " Dégage " lui conviendrait dorénavant ! Que la cravane passe et que les grincheux ne pertubent ceux qui suivent le chemin de la probité et qui se dévouent au sevice du peuple qui ne s'interesse ni à l'égo des uns ni la course aux POSTES des autres !

taoufik Fakhri
| 21-12-2011 22:27
Mais mr tahar Hmila était avec nous ua PDP, a Sousse; comment un homme de son âge peut il être aussi souple et versatile

TT
| 21-12-2011 19:49
MR HMILA RECEMMENT DECOUVERT PAR LES TUNISIENS EST QUELQU UN QUI POURRAI PAR EXEMPLE CONSEILLER DE LOIN MAIS PAS ETRE DIRIGEANT D UN PARTI , VU SA FACILITE A PROVOQUER LES SCANDALES ET LES RAGOTS. NOUS EN AVONS DEJA D AUTRESZ MAIS PLUS SERIEUX ET DONT IL FAUT S EN OCCUPER. MR HMILA QUE JE TROUVE AUTHENTIQUE MAIS IL EST VENU DANS UN MOMENT SURCHAUFFE POUR QU IL EN RAJOUTE AVEC SON STYLE DE "JE N AI PLUS RIEN A PERDRE".

Ahmed
| 21-12-2011 18:22
Heureusement , que AmTahar un ridicule a été ridiculise.

rzouga
| 21-12-2011 18:13
pauvre de nous ,au lieu d'assiter à un travail d'équipe voila que les directions des partis et en particulier ettakatol et cpr s'entretuent et exposent leurs linges sales sur toutes les places ^possibles ,chaque jour on entend des referains sur les ondes des radios :messieurs les soit disant révolutionnaires et opprimés gardez vos salives et laissez les personnes serieuses et sinceres travaillez ;le pays doit avec l'aide de Dieu REDEMARRER et sachez aussi messieurs que l'histoire est la pour tout retenir

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter